Ici siègent l'Archidiocèse métropolitain de Besançon (paroisses : Dole, Luxeuil, Poligny, Pontarlier et Vesoul)
, les Diocèses suffragants de Lausanne (paroisses : Fribourg, Grandson et Solothurn) et de Toul (paroisses: Epinal,Nancy,Toul,Vaudemont)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 demande de batpéme de nobunaga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nobunaga

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 20
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: demande de batpéme de nobunaga   Mar 25 Jan - 12:40

après un long voyage nobunaga arriva a l diocèse bisontin

une fois la bas elle demanda a voir un responsable au premier homme d église qu'elle vue

ce qu'il fie et la conduis au jardin du diocèse

un fois au jardin nobunaga pue admiré les magnifique jardin enneigé du diocèse

la elle fue amenez a un n autre homme d église et lui dis



bonjours a vous monsieur je suis nobunaga et je désire appendre les commandement de dieux et de faire mon batpéme

bien que je sois de sang mêlé de 15 ans d un helvète et une asiatique je désire vraiment devenir une bonne aristolienne et vivre dans la foi de dieux si cela est possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirceadino
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 20
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: demande de batpéme de nobunaga   Mar 25 Jan - 13:19

L'évêque valaque entra dans la salle du Palais épiscopal réservée pour les paroissiens de Grandson. Un peu étonné que quelqu'un a demande sur un baptême, il s'approcha de cette fille:

- Pax vobiscum, ma fille! Je suis Mircea "Dino" von Hohenzollern, l'évêque de Lausanne, mais appelle-moi Monseigneur Mircea. Et.. je suis ici pour t'aider. Tout d'abord, on doit commencer avec la pastorale. Rien c'est difficile, la pastorale a été fait pour être accessible à tous les croyants et fidèles! Es-tu prêt? Avez-vous des questions?

_________________
CARDINAL-ÉVÊQUE D'ABILA LYSANIAE :: VICE-ARCHEXORCISTE :: AMI LESCURIEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nobunaga

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 20
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: Re: demande de batpéme de nobunaga   Mar 25 Jan - 14:48

nobunaga écouta l homme d église et dis

heu.... b ... monsieur heu..... je veux dire monseigneur mircea heu........ je mmm enfin je suis prêt et je n est pas question ou plutôt si 2 en fête

la première est n avez vous pas peur d enseignée a un sang mêlé pardonnez ma méfiance mais on ma souvent traiter de démon a cause de ma couleur de peaux

et la seconde est pourquoi une tel stupéfaction qu'un bocane veule être baptiser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirceadino
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 20
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: demande de batpéme de nobunaga   Jeu 27 Jan - 9:10

Mircea sourit et dit, donnent une parchemin à Nobunaga:
- Pas peur... alors, on commence! Voila la première pastorale. Si tu ne comprends pas quelque chose en texte et quand tu as les réponses, dites-moi.

    Leçon première

    Citation :
    Le Prêche de Neajdlaf

    Mes villageois parlaient tous en même temps, mais, je finis par comprendre que s’ils m’avaient amené cet étranger, c'est que pour eux il était possédé. Il disait que c'était sa première connexion depuis son ordinateur et qu'il cherchait la Faq ou au moins un guide pour l'aider à démarrer.

    M'approchant du pauvre hère, je me rendis immédiatement compte que c'était la première fois qu'il voyait un prêtre aristotélicien, ou du moins qu'il n'avait pas une bonne opinion d'eux.


    - Bonjour mon enfant, je suis, Neajdlaf, le curé de ce village.
    Comment vous nomme-t-on ?

    - L'on me nomme Newbie, contrairement à mon apparence je suis un elfe magicien, à la recherche de l'anneau des anciens.

    Un villageois m'interpela :

    - Vous voyez bien mon père, il faut appeler l'Inquisition, ou les exorcistes, il est possédé que je vous dis.

    - Du calme, mon fils, l'Inquisition a d'autres chats à fouetter, son but est de lutter contre les hérétiques reconnus et non de brûler celui qui se perd un peu. Je sais que certains annoncent à l'enfant qui ne mange pas ses légumes que la méchante Inquisition va venir les brûler mais ce n'est pas son but ici. Quant aux exorcistes, attendons de voir ce qu'il en est de notre ami.

    Le vagabond, l'air toujours aussi perdu, cria :

    - Bon alors on m'explique ? Et qui peut me donner un peu de sa confiance ?

    - Chaque chose en son temps mon fils. Pour vous prendre pour un elfe magicien vous devez réellement avoir eu un gros coup sur la tête. Alors écoutez l'histoire de nos royaumes. "A l'origine du monde il n'y avait que Dieu immobile et plein d'amour, il a défini l'univers et accompli une série de miracles pour arriver à la création des animaux, des plantes et des humains. Donc soit vous êtes une plante, soit un animal, soit un humain. Ensuite Dieu n'a laissé la parole qu'aux humains et à une créature sans nom qui tente de pervertir l'humanité. Donc comme vous ne pouvez être cette créature qui n'a que la forme des ombres, vous ne pouvez être qu'humain.

    - Ah oui, je vois mais, si je le veux, je peux être magicien quand même ? rétorqua l'étranger.

    - Vous pouvez utiliser des tours pour divertir les foules mais aucun humain n'a de magie en lui. Certes, certains élus semblent bien avoir réalisé des choses prodigieuses, mais c'est grâce à leur foi en Dieu et non à une quelconque magie païenne.

    - Bon admettons, mais Moïse ? Il a bien fait de la magie, non ? Hein ! Là je vous tiens non ?

    - Je ne connais pas ce Moïse, j'ai bien lu des textes le concernant mais c'étaient des textes pour distraire les anciens, comme l'histoire de Noé et autres textes anciens qui circulent parfois.

    - Bien ils sont dans la Bible non ?

    - Pas dans celle de l'Eglise officielle des royaumes en tout cas. Je vais vous raconter notre histoire en quelques mots : "Dieu créa l'univers. Dans l'univers, Il créa le monde. Et Il peupla le monde de diverses espèces de créatures. Mais chaque espèce se croyait la préférée de Dieu, sauf l'espèce humaine, car elle connaissait le sens de la vie: l'amour. Dieu récompensa alors les humains en les nommant "Ses enfants". Mais les enfants de Dieu s'abandonnèrent au péché, encouragés par une des créatures ainsi rejetées par Dieu, à qui Il ne donna pas de nom. Dieu punit donc Ses enfants en détruisant leur cité, et ils s'éparpillèrent. N'ayant pas compris la punition, ils s'inventèrent des dieux multiples. Alors, Dieu, pour rappeler aux humains le sens de la vie, confia Son message à Aristote. Et ce message trouva sa perfection avec Christos (parfois nommé Jeshua). "

    Le vagabond demanda alors s'il devait oublier tout ce qu'il connaissait.

    Je tentai donc de lui répondre :
    "- Si ce que vous croyez connaître n'est pas directement lié à l'histoire des Royaumes et que vous désirez intégrer notre vérité historique, il y a sans doute beaucoup de choses à oublier oui.
    Le plus simple est parfois de tout oublier et de remettre à jour ses connaissances par des textes validés du royaume. N'oubliez pas que vous n'êtes qu'un vagabond encore il faudra du temps pour vous instruire et devenir un érudit.

    Notre religion porte le nom d'Eglise Aristotélicienne et est de source Aristochrétienne, c'est à dire qu'elle s'inspire à la fois des écrits d'Aristote, des Royaumes et de Christos. Son message est que pour se rapprocher de Dieu il faut se rapprocher du bonheur et trouver l'amitié aristotélicienne. Cette amitié n'est pas une amitié débridée mais une amitié respectant certaines règles dont la principale est qu'elle doit être désintéressée. Bien sûr, il y a différents types d'amitiés, mais vous trouverez ça dans nos bibliothèques où par vous-même.

    Il y a dans chaque village un maire qui s'occupe de politique et de la gestion de la ville et surtout de son commerce. Il y a aussi un curé qui, lui, s'occupe de religion et de la gestion de la foi des paroissiens.
    Le curé et le maire se doivent de collaborer au bien des citoyens et si l'un des deux juge que l'autre ne remplit pas sa mission, il peut intervenir pour tenter d'arranger les choses. C'est pour cela que certains maires s'occupent de religion et que certains clercs s'occupent de politique.

    Au-dessus, vous avez le comte pour la politique et l'évêque pour la religion, mais vous découvrirez tout ça par vous-même, sachez juste que les guides politiques sont choisis par les citoyens lors d'élections, alors que les guides religieux sont nommés et révoqués par la hiérarchie de l'Eglise. C'est pour ça que si le peuple veut élire son curé comme Maire c'est le choix du peuple, et la hiérarchie de l'église ne fera que veiller à ce que le clerc continue principalement à guider les citoyens sans oublier sa responsabilité de clerc."

    Le vagabond semblait avoir compris.

    - Ah oui, je vois, c'est plus clair déjà, et pour le reste que dois-je faire ? Pour manger ? Pour gagner ma vie ?

    - Cela, mon fils, est moins de mon domaine, mais voici une liste de documents qui vous aideront à trouver votre place.

    [Note du copiste : la liste de ces documents est aujourd'hui perdue]

    - Merci mon ami, je vais voir si je trouve ma voie, dit le vagabond en attrapant son sac et sa bourse. Je vais de ce pas prendre contact avec les villageois à la taverne pour leur montrer que je ne suis pas possédé... et qu'ils peuvent me donner leur confiance.

    Je souris en le voyant partir, et je lui criai :

    -N'hésitez pas à me contacter en cas de besoin.

    J'ai appris plus tard que le vagabond était devenu un grand seigneur et que, s'il n'avait pas rejoint l'Eglise aristotélicienne, au moins il n'avait pas d'idée préconçue sur elle et ne se laissait pas raconter n'importe quoi.
    Il faisait ses choix en connaissance de cause et non pour faire plaisir aux chimères de Hyérel.



    Extrait tiré des "mémoires d'un curé de campagne", écrits par le père Neajdlaf en 926 ap JC

    Si vous avez des questions sur le texte, n'hésitez pas à les poser.
    Répondez de préférence en faisant des phrases !

    1 ) Qui est Neajdlaf ? À quelle époque écrit-il ?
    2 ) Pourquoi les villageois s'adressent-ils à Neajdlaf plutôt qu'à quelqu'un d'autre ?
    3 ) Que reprochent les villageois au vagabond ?
    4 ) Quel est le rôle de l'Inquisition d'après les villageois ? Et d'après Neajdlaf ?
    5 ) Quel est le rôle de la Créature sans nom ?
    6 ) Qu'est-ce que la Bible d'après le vagabond ? A-t-il raison et pourquoi ?
    7 ) Qu'est-ce qui différencie les hommes des autres espèces vivantes ?


HRP: Ne copiez pas, s'il vous plaît.

_________________
CARDINAL-ÉVÊQUE D'ABILA LYSANIAE :: VICE-ARCHEXORCISTE :: AMI LESCURIEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nobunaga

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 20
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: Re: demande de batpéme de nobunaga   Jeu 27 Jan - 11:21

nobunaga pris le parchemin et le lis et lui dis

merci monseigneur mircea mais vous n avez répondu a aucune de mais 2 question ^^

puits nobunaga étudia le parchemin

après un long moment et ce le vas et dis a l' évêque


voila monseigneur j ai bien tout compris et voici les réponse


1 ) Qui est Neajdalf ? A quelle époque écrit-il ?

Neajdalf est un curé de village qui a écrit ses mémoires 926 ans après Christos.

2 ) Pourquoi les villageois s'adressent à Neajdalf plutôt qu'à quelqu'un d'autre ?

A mon avis, parce que les villageois pensent que Newbie est possédé et égaré. Le curé est un conseiller qui peut guider les humains vers la vérité et la lumière. Il est au village pour guider les humains dans la religion et dans la foi.

3 ) Que reprochent les villageois au vagabond ?

Les villageois reprochent au vagabond le fait qu'il ait des propos étranges à leurs yeux. Ils pensent qu'il est possédé par la créature innommable.

4 ) Quel est le rôle de l'Inquisition d'après les villageois ? Et d'après Neajdalf ?

D'après les villageois, l'Inquisition a pour but d'éradiquer les personnes égarées. Alors que Neajdalf précise que le rôle de l'Inquisition est de lutter contre les hérétiques.

5 ) Quel est le rôle de la Créature sans nom ?

Le rôle que se donne la Créature sans nom et d'encourager les humains à sombrer dans les péchés. Le rôle que lui donne Dieu est de permettre aux humains de choisir de leur propre chef entre la voie vertueuse et la voie pécheresse.

6 ) Qu'est-ce que la Bible d'après le vagabond ? A-t-il raison et pourquoi?

Le texte ne dit pas ce que la Bible représente pour le vagabond.

il a l'air d'en faire référence en ce qui concerne l'histoire du monde et des humains. Cependant, cette Bible n'est qu'un ensemble d'histoires qui amusaient les anciens. La référence Artistotelicienne est le livre des vertus. Et non cette Bible.

7 ) Qu'est-ce qui différencie les hommes des autres espèces vivantes?

Les hommes sont dotés par le très haut lui-même de la capacité à aimer.


voila qui est fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirceadino
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 20
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: demande de batpéme de nobunaga   Ven 28 Jan - 2:13

- Eh, bien, sur la première question.. j'ai pas peur, c'est ma devoir d'évêque de t'enseigner. Mais je ne comprends pas la deuxième...

Et écoutant les réponses de la filla, le valaque sourit:

- Bien, tout est bien, très bien! On continue avec la deuxieme leçon.

    Leçon deuxième : Présentation de l'Aristotélisme

    Citation :
    Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?

    L'Église Aristotélicienne, fondée par Christos et ses disciples, regroupe en son sein toute la communauté des Aristotéliciens. Des guides, les clercs, enseigneront aux hommes et effectueront les rituels nécessaires à leur salut. Certains Aristotéliciens se retireront loin des excès du monde dans un monastère, pour vivre reclus dans la fraternité et la vertu. Le siège principal de l'Église Aristotélicienne se trouve à Rome, véritable lieu de convergence de tous les religieux des royaumes. Le Pape et la Curie sont les garants du Livre des Vertus et du bon fonctionnement de l'Église à travers les royaumes.

    L'Église est ouverte à tous, dès le niveau 0, la voie de l'Église au niveau 3 permettra de vous engager corps et âme au service de la sainte Église Aristotélicienne.

    Qu'est ce que le Livre des Vertus ?


    Le Livre des Vertus est la compilation de tous les textes sacrés de l'Église Aristotélicienne, rédigés par les Pères de l'Église Aristotélicienne et traduits et recopiés par les nombreux théologiens et copistes de l'Église actuelle. Le Livre se compose en quatre volumes : Le premier aborde les premiers temps de l'humanité, de la création du monde à l'avènement des prophètes. Le second ouvrage nous raconte la vie des deux prophètes aristotéliciens ayant tous deux eu la révélation de Dieu : le premier, Aristote, grand sage devant l'éternel, ses enseignements ont façonné le monde et la pensée des Hommes. Le second, Christos, miroir de la divinité, illustre par sa vie le message d'Aristote, il est le modèle absolu de tout Aristotélicien. Le troisième volume est consacré aux saints Aristotéliciens qui ont peuplé le monde aristotélicien tout au long de l'Histoire, devenant comme Christos des modèles à imiter. Enfin le dernier volume s'accorde à expliquer les sacrements, la liturgie Aristotélicienne, les prières et autres rites aristotéliciens aux laïcs et aux clercs des royaumes. Seuls les deux premiers volumes du Livre des Vertus sont à lire pour les novices.

    Qu'apporte le Livre des Vertus ?

    Le Livre des Vertus apporte les messages et les informations essentiels à l'humanité traitant de l'origine du monde, de sa physique et des débuts de la vie. L'histoire des premiers hommes y est contée, d'Oanylone la maudite à la venue d'Aristote. Vous y rencontrerez la tentatrice Créature sans nom, mais aussi les 7 princes-démons peuplant les 7 enfers, ou encore les 7 archanges du paradis. Aristote et Christos seront les guides de chaque homme et femme, Aristote par son savoir, son enseignement et sa sagesse, Christos par sa vie et sa foi. Eux deux vous feront découvrir les idées majeures qui gouvernent la pensée des Aristotéliciens.
    Le Livre des Vertus est un guide pour chacun, un guide spirituel, moral et politique. Les messages essentiels adressés par le Très haut y sont transcrits, la voie de la Vertu y est gravée.

    Qui sont Christos et Aristote pour notre Eglise ?

    Au IVe siècle avant Christos, un jeune homme grec, brillant philosophe et théologien, eut la première révélation divine. Dieu en personne vint lui transmettre Son divin message. Il lui expliqua les principes de la divinité unique et de la Vertu, concepts difficiles à comprendre pour la masse des païens d'alors. Ainsi, Aristote devint le premier prophète du Très Haut. Cependant, je tiens à préciser qu'un prophète étant celui qui révèle la parole divine, il ne peut être lui-même Dieu. En d'autres termes, malgré toutes ses qualités, Aristote n'était qu'un homme, pas un dieu. C'est une erreur souvent faite.

    Nombreux furent ceux qui écoutèrent les saintes paroles du prophète Aristote. Mais plus nombreux encore furent ceux qui restèrent sourds et persistèrent dans leur erreur, vouant leur âme à une éternité de supplices. C'est alors que Dieu nous transmit la deuxième moitié de Sa révélation. En l'an un naquit l'homme le plus proche de la perfection qui ait jamais existé. Il se nommait Iésu Christos. Il est à noter que lui non plus n'était pas de nature divine, mais bel et bien un humain détenteur de la vérité divine : le deuxième et dernier prophète.

    Il vint compléter le message transmis par Aristote. Autant ce dernier expliqua qui est le Dieu unique et ce qu'est la Vertu, autant Christos nous montra le chemin qu'il nous fallait entreprendre pour atteindre le Paradis en appliquant les préceptes déjà révélés par son prédécesseur. Sa vertu était si grande que, partout où il allait, des miracles se firent. Il n'en était pas l'auteur, n'étant pas Dieu, mais le vecteur, par sa si grande vertu. Il fonda alors l'Eglise, nommant ses douze apôtres (6 hommes et 6 femmes) les episkopos (évêques) et leur ordonnant d'aller convertir le monde entier afin de sauver toutes les âmes qu'ils pourraient.

    Voilà qui furent Aristote et Christos. Deux prophètes qui nous transmirent la révélation divine, le message de l'un ne pouvant se comprendre sans l'autre (erreur que font les Spinozistes) et auxquels nul autre message ne peut être ajouté sans en détourner le sens (erreur que font les Averroïstes).

    Aucun d'eux ne fut Dieu, mais le Très Haut les bénit pour leur vie vertueuse.

    Cette leçon était divisée en quatre chapitres dont les titres sont sous forme de question. Veuillez répondre à ces quatre questions en disant avec vos mots ce que vous compris du sens du texte.

    Qu'est-ce que l'Église Aristotélicienne ?
    Qu'est-ce que le Livre des Vertus ?
    Qu'apporte le Livre des Vertus ?
    Qui sont Christos et Aristote pour notre Eglise


- Mais tout d'abord, je voudrais de m'excuser pour un certain temps. La patience est une vertu!

Très désolé, mais jusqu'à 6 février je peux pas être disponible. Bon jeux!
- LJD Mirceadino

_________________
CARDINAL-ÉVÊQUE D'ABILA LYSANIAE :: VICE-ARCHEXORCISTE :: AMI LESCURIEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nobunaga

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 20
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: Re: demande de batpéme de nobunaga   Dim 30 Jan - 13:05

nobunage pris le parchemin et l étudia après quelque z heure elle dis

voici mes réponse


Question 1 :

L'Eglise Aristotélicienne est la communauté fondée par Christos et ses disciples qui réuni tous les Aristotéliciens.

Question 2 :

Le Livre des vertus est la compilation de tous les textes sacrés de l'Église Aristotélicienne, rédigés par les Pères de l'Église aristotélicienne. Le Livre se compose de quatre volumes : Le premier aborde les premiers temps de l'humanité, de la création du monde à l'avènement des prophètes. Le second ouvrage nous raconte la vie des deux prophètes aristotéliciens ayant tous deux eus la révélation de Dieu : Aristote et Christos. Le troisième volume est consacré aux saints Aristotéliciens. Le dernier volume explique les sacrements, la liturgie Aristotélicienne, les prières et autres rites aristotéliciens aux laïcs et aux clercs des royaumes.

Question 3 :

Le livre des vertus apporte les messages et les informations essentiels à l'humanité. C'est un guide pour chacun, un guide spirituel, moral et politique. Le livre des vertus contient les messages essentiels transmis par Dieu ainsi que la voie vertueuse

Question 4 :

Ce sont avant tout des hommes.
Aristote est un philosophe et théologien prophétisant les paroles mêmes de Dieu concernant les principes de la divinité unique et de la vertu.
Iésu Christos est l'homme le plus proche de la perfection divine. Il est l'exemple à suivre sur la voie de la vertu. Il prophétise également les paroles mêmes de Dieu mais en montrant comment s'y prendre.
Deux prophètes qui nous transmirent la révélation divine, le message de l'un ne pouvant se comprendre sans l'autre et auxquels nul autre message ne peut être ajouté sans en détourner le sens.

voila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirceadino
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 20
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: demande de batpéme de nobunaga   Lun 7 Fév - 2:37

Le valaque revient.

- C'est bien. Merci pour patience. Continuons!

    Leçon troisième : Profession de foi aristotélicienne; le crédo aristotélicien et un résumé de notre droit canon.

    Citation :
    Le crédo aristotélicien

    A utiliser dans toutes les occasions de montrer sa foi : prière ou messe...








    Le crédo commenté

    Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant : Tout Aristotélicien croit en Dieu, unique, source de toute chose et "supérieur à tout", comme nous l'enseigne le chapitre "La Création" du Livre des Vertus, que je t'encourage à lire, cher catéchumène. En particulier, il est plus puissant que la créature Sans Nom.

    Créateur du Ciel et de la Terre : Ce même Livre de la Création nous enseigne qu'Il a créé l'Univers, puis le monde, puis toutes les créatures qui le composent, homme y compris. Parler uniquement ici de "Ciel" et "Terre" est évidemment une figure de style qui consiste à désigner toute la Création à l'aide d'une partie de cette Création. Il est évident que le rédacteur du Credo a voulu édifier les fidèles en faisant référence à ces deux ensembles qui paraissent immenses à nous autres êtres humains, de façon à nous donner la mesure du gigantisme de cette Création. Et donc de l'immensité de Dieu.

    Des Enfers et du Paradis,
    Juge de notre âme à l'heure de la mort
    : Dès le chapitre de la Pré-histoire, Dieu dit aux hommes qu'il a aussi créé les Enfers sur la Lune, et le Paradis sur le Soleil. Lors de la chute d'Oanylone, une ville fondée par les premiers hommes mais qui étaient majoritairement tombés dans le péché et l'ignorance de Dieu, il envoya sept justes régner comme archanges sur le Paradis, et sept grands pécheurs régner en tant que "Princes-démons" sur les Enfers. Dans l'Eclipse, le narrateur visite et décrit ces deux lieux, et Dieu lui explique qu'à la mort de tout homme, son âme est évaluée selon qu'elle a oeuvré pour la Vertu, ou s'est détournée d'elle. En fonction du résultat de cette pesée, l'homme est envoyé soit sur la Lune, soit sur le Soleil. Il y rappelle d'ailleurs qu'il a créé le concept d'âme à partir de l'esprit des humains, esprit qu'ils partageaient avec les autres animaux avant la Question posée à toute la Création, sur le sens de la Vie (Cf "La Création"). Il faut aussi remarquer qu'avant cette pesée, Dieu laisse la possibilité aux hommes de ressusciter, au cas où ils estimeraient qu'ils risquent d'aller aux Enfers parce qu'ils n'ont pas assez pratiqué la Vertu.

    Et en Aristote, son prophète,
    le fils de Nicomaque et de Phaetis,
    envoyé pour enseigner la sagesse
    et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

    Depuis Oane, le premier homme à avoir établi un lien fort avec le Très-Haut, les hommes s'étaient peu à peu éloignés du Créateur. Dieu a donc décidé de nous envoyer un premier prophète, Aristote, un homme comme nous, né de père et de mère tout aussi humains. Il était chargé d'apporter aux hommes la première partie du "traitement" destiné à les faire revenir dans le droit chemin : nous éclairer à l'aide de la raison, pour faire des choix en accord avec la sagesse. Et annoncer le deuxième prophète : Christos.

    Je crois aussi en Christos,
    Né de Maria et de Giosep
    : Le deuxième et dernier prophète, un homme en apparence ordinaire, lui aussi.

    Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis :
    Après Aristote qui nous a ouvert les yeux, son rôle à lui, c'est de nous apporter la Foi pour nous aider à pratiquer les vertus pour mériter le Paradis Solaire.

    C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
    Il est mort dans le martyr pour nous sauver
    : Ponce était le procurateur dans la région où vivait Christos. Des envieux et autres colériques qui n'appréciaient pas le message de Christos allèrent se plaindre, et Ponce le condamna à la crucifixion. Christos a accepté (voir recherché) ce sacrifice pour racheter les péchés de l'humanité, mettant ainsi en pratique les Vertus (en particulier le don de soi), et nous guidant vers le Paradis par cet exemple d'Amour suprême de toute l'humanité.

    Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut : Sa pratique des Vertus et son sacrifice lui ont bien évidemment fait mériter le Paradis, où Aristote se trouvait déjà.

    Je crois en l'Action Divine;
    Nous croyons que Dieu agit constamment dans le monde. En particulier, Son intervention est visible à travers les actions de Son Eglise.

    En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
    Christos, avant de mourir, a fondé une Eglise pour continuer son oeuvre, convertir et guider les fidèles. Cette Eglise s'appuie sur la philosophie enseignée par Aristote, et surtout, elle prend sa source dans son chef, l'évêque de Rome (Titus, un des apôtres de Christos à qui il a confié la tête de son Eglise, était le premier évêque de Rome). Il n'y a qu'une seule Eglise Aristotélicienne. Vouloir la diviser en créant des courants ou autres déviances est une hérésie, hérésie que tout bon Aristotélicien se doit de combattre pour préserver l'Unité de l'Oeuvre de Christos.

    En la communion des Saints;
    Les Saints sont, au sens strict, ceux dont l'Eglise est sûre qu'ils ont atteint le Paradis solaire par leur pratique des Vertus. Mais nous sommes tous appelés à devenir des saints en accédant au Paradis après notre mort, et former un grand ensemble d'esprits à la fois individuels et unis par une même aspiration auprès du Très-Haut.

    En la rémission des péchés;
    Le Très-Haut nous accorde le pardon par l'intermédiaire de la confession. A condition, bien sûr, que le repentir soit sincère, et que l'on veuille réellement s'amender.

    En la Vie Eternelle. :
    Lorsque que notre âme se sépare définitivement de notre corps, ce que nous appelons parfois "mort", ce n'est que le début d'une nouvelle Vie : dans les Enfers, pour ceux qui se sont laissés aller au péché, et au Paradis pour ceux qui ont pratiqué les Vertus. Or cette vie-là sera pour l'éternité, d'où la nécessité de mener notre vie terrestre de façon vertueuse, pour mériter la Vie auprès du Très-Haut, des anges, d'Aristote, de Christos et des autres Saints, plutôt que de la passer dans les tourments éternels en compagnies des princes-démons.

    AMEN
    Ce mot tiré d'une langue ancienne signifie que l'on est d'accord avec tout ce qui a été dit précédemment. On peut aussi le traduire par "ainsi soit-il". Ainsi marquons-nous notre accord avec ce condensé de notre Foy qu'est le Credo Aristotélicien.


    L'importance de ce texte

    Le Credo est le texte fédérateur de notre Eglise, il est là pour faire grandir notre foi en notre coeur. Cette prière affirme notre foi et la crie au monde: il est le signe de notre union de croyants aristotéliciens. Il illustre aussi le dogme et le résume en quelques mots. Tous les Aristotéliciens doivent le connaitre.

    Cette prière est connue sous le nom de Credo ("je crois", son premier mot en latin.) Cette supplication à l’appel à la Foi a été mise par écrit par Olcovidus (107-139), poète romain, parmi les premiers Aristotéliciens, du IIème siècle, martyr de la foi, mort en priant devant les lions qui allaient le dévorer, le Très Haut l'enleva à la souffrance par un infarctus.

    Son but est d'affirmer les croyances et les vérités que nous affirmons en tant qu'Aristotéliciens. Elle est la prière fondamentale de notre Eglise qui unifie et implique les fidèles dans les messes.

    Ainsi les fidèles, en récitant cette prière, affirmeront leur croyance en :

    • Dieu qui nous aime et qui dans Sa toute puissance nous permet de vivre en Son royaume.
    • Aristote dont nous devons lire les saints écrits, les étudier, les comprendre car c’est en gagnant sa sagesse que nous atteindrons peut être la perfection à laquelle nous aspirons tous.
    • Christos qui, après avoir atteint la perfection, a rejoint Dieu et Aristote au Soleil, au paradis. En effet le paradis se trouve dans le Soleil et l’enfer correspond à la Lune :
      « Alors, Dieu créa deux astres au-dessus du monde. L’un, rayonnant de lumière, fut appelé “Soleil”. L’autre, luisant froidement, fut nommé “Lune”. Dieu expliqua à Oane: “Que votre fidélité soit celle des enfants envers leurs parents ou je serai aussi sévère que les parents envers leurs enfants. Car, lorsque chacun de vous mourra, Je le jugerai, en fonction de la vie qu’il a menée. Le Soleil inondera chaque jour le monde de sa lumière, par preuve d’amour pour Ma création. Ceux, parmi les tiens, que J’y enverrai, vivront une éternité de bonheur. Mais entre chaque jour, la Lune prendra la relève. Et ceux qui, parmi les tiens, y seront jetés n’y connaitront plus que la tourmente.” » (Création - Partie VIII: La décision)

    Citation :
    Le droit canon aristotélicien
    Il s'agit des règles adoptées par les autorités aristotéliciennes pour le gouvernement de l'Église et de ses fidèles. Voici un condensé de ce droit canon :


    Partie I : Doctrines et fondements de l’Eglise de Dieu

    Article 1 : L’Eglise Aristotélicienne est la Seule, Unique et Légitime Institution du Tout Puissant.

    Article 2 : L'Eglise Aristotélicienne est Seule détentrice de la Vérité Divine et de la Vraie Foi. Elle est habitée par l’Action Divine et est l’organe par lequel s’exprime sur Terre et sur la communauté des fidèles la volonté du Tout-Puissant.

    Article 3 : L’Eglise Aristotélicienne tire son nom du prophète Aristote, qui fut le premier à révéler la vérité divine. Elle fut instituée par Christos.

    Article 4 : En tant qu’institution spirituelle, universelle et divine, sa mission est de propager l’aristotélisme aux peuples et aux nations dans l'optique de les guider sur le chemin qui mène au Paradis Solaire.

    Article 5 : Il n’est pas d’autre prophète qu’Aristote et Christos. La symbiose de leur révélation constitue le message divin, parfait et immuable. Leur message est complémentaire et indispensable à la compréhension de l’autre et de la foi aristotélicienne.

    Article 6 : Le Dogme de l'Eglise Aristotélicienne est fondé sur les textes des livres qui forment le socle des croyances inaliénables et nécessaires.

    Article 7 : Seul un concile extraordinaire, rassemblant l'ensemble des évêques de l'aristotélisme, peut remettre en question, modifier ou affiner un dogme.

    Article 8 à 11 : (décrivent l'ensemble des textes qui forment la base du dogme : Livre des Vertus, doctrines, écrits des saints, hagiographies. )

    Article 12 : Tout humain étant enfant de Dieu, aucune ségrégation basée sur d’autres critères que la foi, la vertu et le mérite ne doit avoir lieu au sein de l’Eglise Aristotélicienne.

    Article 13 à 16 : (décrivent ce que sont les Bienheureux, les Saints, les Pères et Docteurs de l'Eglise).

    Article 17 : Une hétérodoxie est une action contraire aux Dogmes aristotéliciens, aux doctrines édictée et au Droit Canon de la Sainte Eglise, portant préjudice à la communauté des croyants et à la Sainte Institution de Dieu, par l’induction en erreur des enfants du Très-Haut.

    Article 18 : Les hétérodoxies sont de quatre types : hérésie, schisme, paganisme et athéisme.

    Article 19 : Les hétérodoxies sont poursuivies par la Sainte Inquisition dans les limites qui lui sont dévolues et assignées.

    Article 20 : (décrit les charges Res Parendo et In Gratebus)


    Partie II : Les statuts des membres de la communauté aristotélicienne.

    Article 1 : Tout être humain a pour la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine un statut. Il peut être croyant, fidèle, prêtre ou hétérodoxe.

    Article 2 : Le croyant est une personne non-baptisée qui partage la foi aristotélicienne, la croyance en un seul Dieu et reconnaît l’Eglise de Rome comme Seule Institution du Tout-Puissant.

    - Article 2 bis : Un croyant est en droit de recevoir le sacrement du baptême si ses actes et sa pensée sont conformes aux préceptes et doctrines édictés par la Sainte Eglise Aristotélicienne, en respectant les règles canoniques applicables à ce sacrement.

    Article 3 : Le fidèle est un croyant qui a reçu le sacrement du baptême et intégré de ce fait la communauté des fidèles de l’Eglise Aristotélicienne.

    - Article 3 bis : Le fidèle est en droit de recevoir les sacrements de la confession, du mariage, de l’ordination et des funérailles si ses actes, sa pensée et son état sont conformes aux règles canoniques et doctrinales édictées en matière sacramentelle.

    Article 4 : Le prêtre est un fidèle qui a reçu le sacrement de l’ordination.

    - Article 4 bis : Le prêtre est en droit de recevoir les sacrements de la confession et des funérailles si ses actes, sa pensée et son état sont conformes aux règles canoniques et doctrinales édictées en matière sacramentelle.

    Article 5 : L’hétérodoxe est une personne qui se trouve en-dehors de la com munauté des croyants, soit parce qu'il est frappé d’une sentence canonique, soit parce qu'il ne partage ni la foi aristotélicienne ni croyance en un Seul Dieu ou ne reconnaît pas l’Eglise de Rome comme Seule Institution du Tout-Puissant, soit parce qu’il est fidèle d’un autre culte.


    Partie III : Les charges au sein de la communauté aristotélicienne
    (reportez-vous à la version complète si cette partie vous intéresse)

    Voici une série de questions sur le sujet précédent:

    1- Qui est Dieu ?
    2- Qu'est ce que le Paradis ? l'Enfer ? Expliquez qui (et pourquoi) est susceptible d'aller au Paradis / en Enfer.
    3- Qui est seule détentrice de la vérité divine ?
    4- Un fidèle peut-il choisir ce qu'il veut croire ou non dans le dogme aristotélicien ? pourquoi ?
    5- Que sont les hétérodoxies ? Que pensez-vous de l'hérésie ?

_________________
CARDINAL-ÉVÊQUE D'ABILA LYSANIAE :: VICE-ARCHEXORCISTE :: AMI LESCURIEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirceadino
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 373
Age : 20
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: demande de batpéme de nobunaga   Ven 25 Mar - 3:37

[MODO] Prêt d'archiver. [/MODO]

_________________
CARDINAL-ÉVÊQUE D'ABILA LYSANIAE :: VICE-ARCHEXORCISTE :: AMI LESCURIEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: demande de batpéme de nobunaga   

Revenir en haut Aller en bas
 
demande de batpéme de nobunaga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de rang spéciaux
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province de Besançon :: Le diocèse de Lausanne :: Le diocèse de Lausanne :: Paroisses :: Paroisse de Grandson-
Sauter vers: