Ici siègent l'Archidiocèse métropolitain de Besançon (paroisses : Dole, Luxeuil, Poligny, Pontarlier et Vesoul)
, les Diocèses suffragants de Lausanne (paroisses : Fribourg, Grandson et Solothurn) et de Toul (paroisses: Epinal,Nancy,Toul,Vaudemont)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Annonces :: Saint-Siège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Lun 19 Nov - 8:59

Citation :
A l'attention de la famille Van Ansel,
A l'attention des fidèles Comtois,
A l'attention des soeurs et frères cisterciens de Noirlac,
Et enfin, à ceux qui liront,



Extrait du Livre des vertus, Livre de la fin des temps - Chapitre V - « Les questions » a écrit:
1 Mais nombre de questions n’avaient pas encore trouvé de réponse. Je demandai à Dieu si Il voulait bien éclairer ma lanterne et, dans Sa grande miséricorde, Il accepta.

2 Je Lui demandai: “Quand serons-nous jugés? Quelles seront les peines et les récompenses que nous aurons?” Il me répondit: “J’ai décidé, lorsque J’ai fait des humains Mes enfants, de leur faire le plus beau des cadeaux: J’ai fait de tous vos esprits des âmes, vous permettant de gagner le Paradis si vous suivez les enseignements d’Aristote et de Christos, mais vous punissant des Enfers si vous vous détournez du chemin qu’ils ont tracé. Vous êtes en cours de jugement tout au long de votre vie. Chaque pensée, chaque parole et chaque action influent sur Ma décision finale. Lorsque chacun de vous meurt, Je décide de votre destination éternelle. Selon que vous avez été vertueux ou pécheur, vous rejoignez les rangs des élus ou des damnés.”
A l'instar de Dieu, l'Eglise peut juger mais aussi pardonner à ses Enfants.
Néanmoins, seul Dieu, étant omniscient, peut émettre un jugement de valeur et absolu, car Lui et uniquement Lui connaît l'ultime vérité.
Les humains, qui sont par essence imparfaits, ne peuvent émettre que des jugements de droit.


Attendu que les circonstances exactes ayant conduit à la mort restent obscures au yeux des profanes.

Attendu que la vérité est connue uniquement de l'accusateur et de l'accusée ; et que ladite accusée a trouvé la mort durant l'entrevue.

Attendu que le seul et unique témoignage restant n'est ainsi juridiquement pas recevable pour preuve.

Attendu qu'il serait inique de juger quiconque sur base de preuves discutables.

Attendu, enfin, qu'une excommunication est une affaire entre les vivants et qu'en aucun cas, elle ne peut être perpétrée sur une personne décédée.


Nous, Cardinaux du Consistoire Pontifical Francophone, estimons - au bénéfice du doute - que seul Dieu jugera justement et prononçons face à la justice humaine, le non-lieu ; invalidons alors toute sentence d'excommunication qui aurait été mise en place.


Ainsi, que Anna Perenna van Ansel retrouve sa place immuable en tant que fidèle de l'Eglise Aristotélicienne ; et dès lors, son corps pourra être translaté en terre consacrée, où elle aurait toujours du reposer.


Fait à Rome le 12ème jour de novembre de l'an de grâce 1460,
Au nom du Consistoire Pontifical francophone,
Son Eminence Uriel de Réaumont Kado'Ch, Cardinal National Electeur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Dim 2 Déc - 9:58

Citation :





    Révocation de Clodeweck et Verty de Montfort-Toxandrie du Sacré-Collège


    Nous, Raniero Borgia dict "Quarion",
    Cardinal Camerlingue, Cardinal Romain Electeur, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Archevêque de Pisa, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,


    Annonçons la décision de la Curie, par 11 voix pour et 1 voix contre, de procéder à la révocation de Clodeweck et Verty de Montfort-Toxandrie de la Sainte Curie Romaine, et au retrait de leur dignité cardinalice dont ils se sont montrés particulièrement indignes.

    Cette décision fait suite a la conduite inacceptable et inqualifiable dont ils ont fait preuve depuis plusieurs semaines. Il leur est reproché d'avoir multiplié les déclarations publiques insultantes et diffamatoires à l'encontre de l'Eglise, de la Sainte Curie, et de nombreux Cardinaux, et d'avoir renié leur serment d'obéissance en remettant en cause les décisions prises collectivement.

    Cette décision disciplinaire sanctionne le comportement de Clodeweck et Verty de Montfort-Toxandrie, et ne remet en rien en cause la tenue du procès pour les faits supposés commis dans l'exercice de leurs fonctions inquisitoriales.


    Ad Majorem Dei Gloriam



    Fait à Rome le II décembre de l’an de grâce MCDLX.


    Pour la Curie réunie en Sacré Collège






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Mer 12 Déc - 12:02

Citation :





    Décision du tribunal religieux tenu à Saint-Michel-Archange



    Aaron de Nagan, Cardinal, Doyen du Sacré-Collège et Archichancelier du Siège Apostolique, Archevêque de Césarée, devant le Très-Haut et sous le regard d'Aristote, au nom du Collège des Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.


    Alors que nous nous apprêtions à signer l’acte officiel annonçant la levée de l’excommunication frappant le sieur Eusaias Blanc-Combaz, nouvellement élu entre temps Roi de France, quelle ne fut pas notre peine d’entendre qu’il reconnaissait deux jours plus tôt le sieur Falco comme « duc » de Touraine. Pourtant, ce dernier voyait son hérésie confirmée par le tribunal cardinalice dépêché à Tours plusieurs jours avant cette reconnaissance. Les faits étaient clairs : le sieur Falco, après avoir reconnu publiquement appartenir à la Réforme, refusait ensuite d'abjurer sa foi réformée, comme le lui proposait la Sainte Église Aristotélicienne pour lui permettre d'intégrer la communauté des fidèles. Cette reconnaissance royale allait donc à l’encontre de tous les principes, et surtout, contre la précédente repentance d’Eusaias Blanc-Combaz.

    Considérant cette dernière action de légitimation du pouvoir du sieur Falco, il apparaissait dès lors impossible de constater un retour dans le giron aristotélicien du sieur Eusaias Blanc-Combaz, celui-ci ayant certes fait un pas en avant, mais venant d'en faire trois en arrière.

    L’Église conçoit mal cet égarement de l’homme qui vient d’être placé sur le trône de France alors que son prédécesseur avait justement été frappé d’interdit pour avoir reconnu comme « duc » le sieur Falco. Le signal de la Sainte Église était donc clair.

    Dés lors, il apparaît aux yeux de l’Église comme impossible de procéder au sacre du sieur Eusaias Blanc-Combaz tant que cette reconnaissance ne sera pas cassée, ni cette erreur abjurée, puisque ledit Eusaias reste en l’état excommunié, la sentence du tribunal tenu à Saint Michel Archange à Paris demeurant en suspens. L’Église, quant à elle, reste encore prête à pardonner...

    Rappelons que tout fidèle, qu’il soit roi ou baron, est tenu de respecter les principes élémentaires de la religion aristotélicienne. Celle-ci défend de prendre pour vassal un hérétique, ou de se placer comme vassal d’un seigneur qui le serait. Eusaias Blanc-Combaz, aspirant à redevenir fidèle de l’Église Aristotélicienne, ne peut donc accepter le serment du sieur Falco, ni le reconnaître corollairement comme duc de Touraine. Et cela, en dehors de toute considération de l'ordre temporel ou d'une quelconque ingérence dans celui-ci. Il s'agit purement et simplement de discipline aristotélicienne. En outre, considérant la charge à laquelle aspire le sieur Eusaias de Blanc-Combaz, il apparaît tout bonnement impensable, pour un futur et potentiel « Roi Très Aristotélicien », « Lieutenant de Dieu sur Terre », de placer une portion de son peuple sous la gouvernance reconnue d’un hérétique, par ailleurs fidèle de la Réforme.

    Invitons tous nobles et futurs comtes du Royaume de France, fidèles de l’Église Aristotélicienne, à prendre conscience de l’acte qu’il pourrait perpétrer en prêtant hommage à un homme coupable d’hérésie.


    Meurtri et blessé au cœur,



    Pour le Sacré-Collège :

    Aaron de Nagan,
    Cardinal et archichancelier du Siège Apostolique.




    Rome, le XI décembre de l'an de grâce MCDLX


[Attention de prendre en considération le problème de temporalité qui a corseté le RP de la réhabilitation débuté avant le résultat des élections, et celui de la reconnaissance de Falco par Eusaias survenu alors que le RP du tribunal n'était pas encore terminé, engendrant un problème majeur de synchronisation des actions qui empêchait l’Église, par soucis de cohérence, de réagir sur ce dernier événement sans avoir terminé le procès en réhabilitation]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Lun 24 Déc - 1:14

Citation :






    Nomination S.E. Vincent.diftain à la charge de Chancelier de la Congrégation de la Saint Inquisition,
    .




    Nous, Raniero Borgia dict "Quarion" Cardinal Camerlingue, Cardinal Romain Electeur, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Archeveque de Pise,
    devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,
    Nous, Cardinaux de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très-Haut et sous le regard d’Aristote,


    Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, statuons et ordonnons la nomination de Son Éminence Vincent.diftain, déjà Cardinal Romain Électeur à la charge de Chancelier de la Congrégation de la Saint Inquisition .


    Ad Majorem Dei Gloriam

    Fait à Rome le XXIII de décembre, le dimanche, de l’an de grâce MCDLX de Notre Seigneur




    Pour le collège des Cardinaux, Raniero Borgia,
    Cardinal Camerlingue du Sacré Collège et de Rome


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Jeu 27 Déc - 1:10

Citation :



    Réponse de la Sainte Église à la Couronne de France


    Nous, Raniero Borgia dict "Quarion" Cardinal Camerlingue, Cardinal Romain Electeur, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Archeveque de Pise, par la grâce du Très-Haut et sous le regard de nos prophètes, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège,

    Accusons bonne réception de la réponse de Eusaias Blanc-Combas du 19 décembre, à la proposition d'ouvrir un dialogue apaisé faite par la Très Sainte Église Aristotélicienne dans son annonce du 17 décembre.
    Nous nous étonnons cependant que l'acceptation du dialogue proposé par l'Église soit conditionné à la levée de l'excommunication de Eusaias, dans la mesure ou il nous semble qu'il s'agit là précisément de l'objet du dialogue à mener. Nous sommes en outre tout autant interloqués par la multiplication des ultimatums à l'encontre de l’Église, alors que nous ne cessons d'affirmer notre souhait de dialoguer sereinement.

    Nous regrettons par ailleurs fortement l'appel à la mise à mort de deux éminents prélats, son Éminence Aaron de Nagan, et le Primat de France Monseigneur Navigius di Carenza, et imaginons qu'il s'agit probablement là d'un malentendu.

    Nous renouvelons donc l'appel au dialogue et à la discussion, sans préalable, afin de trouver une issue favorable, et par là même notre disponibilité pour rencontrer Eusaias et écouter ses propositions afin de mettre fin à la crise débutée par la reconnaissance de l'hérétique Falco. En effet, nous considérons que le peuple français dans son ensemble est la principale victime de cette crise, et nous souhaitons qu'il puisse continuer à vivre paisiblement en exerçant sa foi aristotélicienne dans les meilleurs conditions, comme il en a le droit.

    L'Église tient à saluer l'annonce du 20 décembre de Sa Majesté l'Empereur Flavien Charles Fenthick Galanodel, souverain du Saint-Empire Romain Germanique, ou celui-ci fait part de sa profonde préoccupation face à la présente crise, et acceptons bien volontiers sa proposition de médiation.


    Ad Majorem Dei Gloriam



    Fait et scellé à Rome, le XXVI jour du XII mois de l'an de grâce MCDLX de notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Raniero Borgia dict "Quarion", Cardinal Camerlingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Dim 6 Jan - 5:22

Citation :



Très chers soeurs et frères et princes et chers ministres de la Sainte Eglise, la Curie Romaine,

Comme il appert que je dois garder le chaud ainsi que me le prescrivent mes médicastres en raison d'horribles vomissements qui m'empêchent de paraître dignement par devant vous, je vous adresse ces lettres comme mes dernières décisions et réponses suite aux récentes sollicitations de divers princes et ministres de l'Eglise.

Concernant les affaires du Royaume de France, il ne saurait être question que soit remis en question le gouvernement du Cosmos voulu par Dieu qui, comme Aristote lui-même a pu le dire, est bien le règne des Rois-Prêtres et donc des Clercs à qui sont subordonnés les souverains temporels qui ne bénéficient que d'une délégation dont la plus prestigieuse est le sacre. Si le Roi de France prétend décider seul ce qu'il lui plaît de respecter ou de rejeter dans le Saint Droit Canonique, qu'il n'abjure pas définitivement tous ses écarts et errements, alors il restera à jamais ce qu'il est actuellement sans le sacre : un Anti-Roi, Sicaire Démoniaque à la solde du Chaos, de la Créature Sans Nom, et il conviendra par tous les moyens nécessaire de l'écraser et l'empêcher de mettre en péril les âmes de ceux qu'il prétend gouverner comme ses sujets. Idem la présence comme dauphin officiel d'un hérésiarque de la Religion Prétendue Réformée, ledit Sancte, reste comme une injure au Ciel qui ne saurait rester sans que lui soit administrée une saine et sainte médecine. La Sainte Eglise ne manque pas de fidèles souverains prêts à défendre la Vérité et il est grand temps de mettre en branle les fidèles aristotéliciens, guidés par le clergé, afin de faire triompher la Vérité et le Cosmos. Que ceci soit proclamé et annoncé avec force sceaux et hérauts afin qu'aucun fidèle n'ignore le péril menaçant son âme.

Concernant spécifiquement le clergé de Gaule et de Bretagne, nous avons reçu de nombreuses missives témoignant de l'incompréhension suscutée par les affaires de l'écartement du gouvernement de l'Eglise de Clodeweck et Verty. S'il appert s'il ont si gravement fauté qu'ils doivent rendre leur chapeau de cardinal et leur mitre d'évêque, alors tel est ce qui adviendra, mais le temps bien long de l'éclaircissement de toutes ces affaires et la situation politique critique du royaume de France engendrent le risque grave d'un schisme : lesdits prélats, et d'autres, pourraient se trouver tentés d'accompagner l'anti-roi Eusaias dans la constition d'une Eglise séparée. Si tel prélat que Clodeweck venait à sacrer Eusaias en Reims ou autre lieu consacré, l'Eglise de France pourrait s'en trouver si fortement ébranlée que bien des fidèles ne sauraient plus quelle est la voix de Dieu. Les Princes de l'Eglise que sont les cardinaux seraient des proies faciles d'une manoeuvre aussi abjecte, et des évêques pourraient rejoindre ledit schisme. Aussi prends-je la décision suivante que pour le règlement du statut et du cas de Clodeweck et de Verty, la Curie romaine doit incontinent, sous dix jours, réunir un tribunal collégial exceptionnel ; les juges devront être issus de l'épiscopat breton et de l'épiscopat français et de l'éspicopat impérial francophone, la procure sera le fait des cardinaux qui connaissent le mieux le cas et la sentence sera ratifiée par vote conjoint des évêques bretons, français et impériaux francophones.
Enfin, tout le procès devra être public en une tribune sur la place d'Aristote afin que tous fidèles sachent que même les Princes de l'Eglise, contrairement aux assersions iniques de l'anti-Roi Eusaias, sont tenus de respecter la Loi de Dieu, que les évêques sont la plus belle émanation qui puisse être du prêtre-Roi défini par Aristote, et que l'Eglise est Unie et Forte et Vraie et Juste.

Concernant les affaires du royaume d'Albanie, je ne saurais que trop vous conseiller de faire preuve de diplomatie en usant du Patriarche grec, qui vint nous visiter à Rome lors de la recherche des tablettes perdues de pseudo-Aristote, iol semblait être un homme de paix cherchant le dialogue et non la guerre. Le Roi d'Albanie s'est montré fidèle guerrier prompt à mettre ses armées au service de l'Eglise. Sauvez-le et vous gagnerez des armées pour la cause romaine.

Concernant l'Empire, Sa Majesté et Eminence Adala fit également montre d'une grande fidélité à l'égard de Rome et on successeur semble de même vouloir soulager l'Eglise par une médiation. Qu'il lui soit bien dit que la seule diplomatie ne saurait suffire face à la Créature sans nom et vous devez vous assurer qu'il est prêt à faire tonner les trompes de guerre si l'anti-roi Eusaias devait refuser d'abjurer. Enfin, qu'une messe soit donnée à la fin de janvier en Saint Titus en mémoire de l'Impératrice Adala, cérémonie lors de laquelle sera l'occasion de sublimer la figure du souverain juste et saint, fidèle et obéissant bras de l'Eglise.

Concernant l'Eglise d'Irlande, celle-ci se trouve à ce que certaines lettres disent, dans une folle crise et que des évêques et des prêtres prêteraient allégeance aux Eglises de rite grec et souhaiteraient quitter le giron romain. Là encore, une réaction doit avoir lieu, et pour ces lointains territoires, je ne saurais que préconiser l'envoi de missionnaires et d'un légat afin que ces îles ne deviennent pas des forteresses schismatiques, y porter la guerre y serait décidément extrêmement difficile.

Concernant l'organisation ONE qui corrompt bien des pays et spécialement le royaume de Valachie, j'ai appris quel danger ils pouvaient être. Là encore, vous devez apporter aide et soutien au clergé roumain pour les soutenir. Ces brigands possèdent de nombreuses armées mais ils fabriquent une grande haine dans la population. Des missionnaires et un légat pourraient y faire de véritables miracles et y gagner un royaume tout entier dévoué à Rome comme celui d'Albanie.

Concernant les territoires scandinaves, ceux-ci sont des terres de mission également, encore vierges, et le clergé y est très certainement laissé à l'abandon, les religieux directement choisis par le peuple, sans doute ne disposent-ils même pas du Livre des Vertus dans leur langue. Des missionnaires doivent également y être menés, et un clergé y est à forme, depuis le Danemark jusqu'à la République de Novgorod.

Que cette lettre soit baillée également aux évêques du monde entier pour leur faire connaitre qu'en cette nouvelle année, les combats de l'Eglise sont nombreux mais que nul n'est isolé en sa paroisse et que l'Eglise Aristotélicienne ne saurait être qu'universelle et collégiale.

In Majorem Dei Gloriam,

Innocent, Pontifex Maximum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Dim 13 Jan - 4:43

Citation :



    Eusaias Super Anathemus Pugna Haeresis



    Par sa bulle du 5 janvier, Sa Sainteté le Pape Innocent VIII, notre Très Saint Père, représentant du Très-Haut sur Terre, a reconnu officiellement Eusaias de Blanc-Combas comme Anti-Roy et Sicaire démoniaque au service du Sans-Nom, lui déniant tout droit à régner sur le peuple aristotélicien du Très Aristotélicien Royaume de France.

    Par conséquent, la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine se refuse à reconnaitre à Eusaias de Blanc-Combaz un quelconque pouvoir et ne reconnait aucune de ses décisions ni aucun de ses actes comme ayant une quelconque valeur. De fait, tout aristotélicien ayant un devoir contractuel, quel qu'il soit, avec Eusaias, s'en trouve désormais libéré. A contrario, toute personne lui apportant son concours le fera de sa propre volonté en se mettant en situation de parjure envers son serment de baptême.

    La Sainte Eglise Aristotélicienne regrette profondément qu'a aucun moment, Eusaias n'ait accepté de saisir la main de multiples fois tendu par l'Eglise, et qu'il ait préféré s'enfermer dans une spirale d'attaques contre l'aristotélisme, se rendant par là indigne du rang qu'il prétendait avoir.

    Non content d'avoir été excommunié pour son comportement à l'encontre du Roy Sacré Vonafred de Salmo Salar, Eusais le fol a choisi de s'associer à l'hérétique Falco, réformé et brigand notoire dont la liste des exactions n'est plus à faire.

    Non content d'avoir fait mettre aux fers le Primat de France, le pieux et pacifique Navigius de Carrenza, et d'avoir fait menacer de mort le doyen des cardinaux, Son Éminence Aaron de Nagan, il a pris la décision d'autoriser les hérésies en royaume de France tout en prétendant usurper les prérogatives de l’Église.

    Eusaias s'est ainsi rendu a nos grand dam coupable à la fois d'excommunication, d'apostasie, de schisme et d'hérésie.

    En ce jour, alors qu'a nouveau le Saint Père lui proposait d'abjurer ses fautes, Eusaias a décidé d'ajouter à cette longue liste le fait de répandre la mort envers ceux qu'il considérait prétendument comme ses sujets - en s'attaquant au peuple bourguignon qui à choisi, à travers son Duc légitime Alexandre Olund, de refuser de prêter allégeance à un anti-roy mécréant - et son intention de se faire sacrer de manière illégale par quelques sbires illégitimes.

    Il devient donc évident qu'Eusaias n'a jamais eu l'intention de discuter avec les représentants de l'Eglise, comme en témoigne son refus d'accepter la médiation proposée par l'Empereur du Saint Empire Romain Germanique, et que son intention est d'apporter l'hérésie en Royaume de France. Il est désormais du devoir de l'Eglise de protéger les aristotéliciens.

    Aussi, dans la continuité de l'annonce de notre Très Saint Père et en réponse à l'ensemble ces actes, la Sainte Église Aristotélicienne se voit contrainte de frapper en ce jour Eusaias de Blanc-Combas d'anathème. L'anathème est l'excommunication dite «majeure», excluant l’intéressé de manière définitive tant de l’Église militante, d’ici-bas, que du corps mystique de l’Église, à savoir de l’Église Triomphante, auprès de Dieu.

    Qu'il soit su que toute personne se mettant au service actif ou passif du Sicaire démoniaque où lui prêtant quelconque serment sera ipso facto frappé d'excommunication. Nous invitions d'ailleurs les personnes en plein doute quant à la meilleure marche à suivre à prendre contact avec leur évêque ou l’administration ecclésiastique.

    Nous appelons en ce jour tous les aristotéliciens de France à s'unir et se rassembler afin de lutter, par tous les moyens à leur disposition, y compris par les armes, contre l'Anti-roi, dans le cadre de la Guerre Sainte visant à empêcher définitivement cet individu de nuire. Le faux règne d'Eusaias le fol ne durera qu'un temps, là ou l’Église, elle, est éternelle.

    Dans les tout prochains jours, la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine annoncera les prochaines initiatives visant à soutenir les Justes contre les affres de la Bête Sans Nom.



    Ad Majorem Dei Gloriam



    Fait et scellé à Rome, le XII jour du premier mois de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Raniero Borgia dict "Quarion", Cardinal Camerlingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Lun 14 Jan - 10:09

Citation :



    Appel à la croisade contre Eusaias pour sauver la France.



    A l'universalité des fidèles,
    Aux Justes du Royaume de France,


    Le Mal rôde en Royaume de France. La Bête Sans Nom a investi le Louvre et s'apprête à faire subir ses affres à la France. Mais il n'est nul Mal qui soit de taille à s'attaquer aux Enfants du Très-Haut, bercés dans Sa lumière.

    L'annonce de notre Très Saint Père, Sa Sainteté le Pape Innocent le Huitième, reconnaissant un Sicaire démoniaque en la personne d'Eusaias dict le fol, Anti-roi, implique pour la Sainte Eglise de considérer le trône de France comme vacant.
    Par conséquent, la Sainte Eglise a pris la décision de reconnaître Son Altesse Namaycush de Salmo Salar, Prince de Pontoise et Général français, comme représentant du Royaume de France, en sa qualité de frère de feu Sa Majesté le Roy Sacré Louis Vonafred Salmo Salar, dernier Roy légitime du Royaume de France, dans l'attente de la désignation d'un nouveau souverain.

    Il apparaît désormais clairement que la multiplication des méfaits commis par Eusaias le fol s'apparente à une tentative de la Créature Sans-Nom de s'emparer du Très Aristotélicien Royaume de France en y plaçant l'un de ses Sicaires démoniaques. Il est devenu incontestable que le seul et unique but d'Eusaias le fol était d'éloigner les pieux aristotéliciens de leur foy afin de vouer leur âme à l'Enfer lunaire, comme en témoignent les mesures prises par Eusaias dans le but d'empêcher les clercs d'exercer leur ministère. Il est évident qu'une réaction s'impose afin d'assurer la protection des clercs et des fidèles aristotéliciens qui est aujourd'hui plus que jamais menacée.

    Aussi, la Très Sainte Eglise Aristotélicienne a pris la décision de nommer le Prince Namaycush de Salmo Salar au rang de Commandeur laïc des croisés. Nous demandons à celui-ci de prendre la tête de la croisade contre Eusais le fol, visant à l'empêcher de porter atteinte et nuisance aux aristotéliciens français dans le légitime exercice de leur foy, et d'assurer leur protection, puisque la vie de tout ceux qui ont refusé de renier l'Eglise est menacée.

    Par conséquent, nous appelons solennellement les Ducs et Comtes régnants des provinces françaises, les Pairs de France, et les Grands Officiers de la Couronne, à continuer d'exercer leurs fonctions loin de l'influence néfaste d'Eusaias le fol. Servir la Couronne et le Royaume de France s'oppose nécessairement à servir la personne d'un Anti-Roi excommunié, schismatique, et meurtrier, qui a déjà largement prouvé plus qu'il n'en faut sa folie.
    L'Eglise Aristotélicienne comprend et pardonne ceux qui ont voulu jusqu'à présent tenir leur rôle pour servir le Royaume et les fidèles français en devant s'incliner devant une créature du Sans-Nom, mais cette heure est maintenant définitivement révolue. Aussi, nous appelons tout les Justes à se rassembler et s'unir pour participer à la lutte visant à sauver le Royaume de France du Sans-Nom.

    En ce jour, le Royaume de France connait une épreuve qui testera la force de sa foy et son courage. Le Mal n'a besoin, pour prospérer, que de l'inaction des gens de Bien. Que tout les français aient bien conscience en ces heures sombres que les méfaits d'Eusaias le fol ne seront que de courte durée.


    Que Dieu sauve la France du Sans-Nom.


    Fait et scellé à Rome, le XIV jour du premier mois de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.




    Pour le collège des Cardinaux,
    Raniero Borgia dict "Quarion", Cardinal Camerlingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Jeu 24 Jan - 3:11

Citation :



    De la situation en France


    Nous, Raniero Borgia dict "Quarion" Cardinal Camerlingue, Cardinal Romain Electeur, Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle, Archeveque de Pise, par la grâce du Très-Haut et sous le regard de nos prophètes, au nom de l’ensemble des cardinaux réunis en Sacré Collège,

    Tandis que la Sainte Eglise avait ouvert la porte à de potentiels pourparlers avec l'anti-roi Eusaias pour sortir de la crise qui secoue la France et l'ensemble des Royaumes de l'Aristolicité,

    Le suppôt de la créature sans nom, Eusaias, vient de faire une nouvelle déclaration où il accuse Rome d'être entre les mains de despotes, annonçant que demain, par un schisme que l'on devine, Eusaias deviendra le Pape de sa propre Eglise, au service du sans nom et de lui même.

    Dès lors, nous constatons que la volonté de négociation d'Eusaias n'était qu'un leurre, une diversion, dans le but évident de gagner du temps pour rapatrier ses armées en Bourgogne. La Sainte Eglise prend acte de la décision du dit Eusaias de rompre l'ouverture des négociations par sa dernière annonce.

    Par conséquent, la Croisade aura bien lieu. Nous invitons tous les volontaires qui souhaitent se battre pour leur foi, de rejoindre les armées croisées et de prendre contact avec le Connétable de Rome, Son Éminence Rehael de Plantagenet.


    Ad Majorem Dei Gloriam



    Fait et scellé à Rome, le XXIV jour du mois de janvier de l'an de grâce MCDLXI.



    Pour le collège des Cardinaux,
    Raniero Borgia dict "Quarion", Cardinal Camerlingue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Sam 2 Fév - 11:37

Citation :



    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Excommunication du conseil de régence illégitime de Bourgogne



    Nous, Vincent Diftain d'Embussy, Cardinal Romain, Chancelier de la Congrégation de la Sainte Inquisition, Grand Inquisiteur par la grâce de Dieu, devant le Très Haut, sous le regard d’Aristote et au nom de notre Sainte Mère l’Eglise,

    Annonçons que :


    Considérant que le prétendu conseil de régence bourguignon s'est mis au service de l'anti-roy Eusaias, et que la fausse régente Aryanha a prêtée serment a l'Anti-roy,

    Considérant que la prise du château de Dijon par des serviteurs de l'Anti-roy hérétique et anathème a été faite dans le but de soumettre les bourguignons aristotéliciens au joug illégale et illégitime de l'hérésie,

    Considérant la mise en procès de plusieurs aristotéliciens, dont des clercs, tout simplement pour avoir respecté les valeurs aristotéliciennes, constituant en cela une immixtion dans la sphère spirituelle, et empêchant lesdits clercs d'exercer leur ministère,


    La Curie Romaine constate l'excommunication du faux conseil ducal bourguignon et de ses membres suivants, et les déclare parjures au Très-Haut et à leur baptême :

    - Aryanha
    - Dnapo
    - Olivier1er
    - Antonio
    - Miss.
    - Theodomir.
    - Arthur_pendragon
    - Charles_dubois
    - Niall Adriah
    - Trisken



    Si d'aventure certains membres de cette liste n'ont jamais reçus le saint sacrement du baptême, l'excommunication ne s'applique naturellement pas à eux, mais le baptême leur sera définitivement interdit.


    Ad Claram et Sanctam Veritatem

    Fait à Rome, le samedi second jour du mois de février de l'an de grâce 1461.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Mer 6 Fév - 11:24

Citation :






    Réaction à l'agression contre les Saintes Armées de la part d'Eusaias.




    A l'universalité des fidèles,
    A tout les hommes et toutes les femmes, régnants, nobles, roturiers, qui manifestent chaque jour leur soutien et leur engagement pour la défense de l'Eglise Aristotélicienne,


    Nous annonçons que les Saintes Armées, présentes en Bourgogne de manière officielle à l'invitation publique du légitime Duc de Bourgogne, Sa Grâce Alexandre Olund, et de son Conseil ducal, afin d'assurer la protection des aristotéliciens bourguignons, ont fait l'objet d'une agression caractérisée de la part d'armées au service d'Eusaias dict le fol, anti-roy, anathème et hérétique, avec l'aide et le soutien d'une armée champenoise.

    Cette agression s'est soldée par un échec complet des attaquants, les fiers soldats des Saintes Armées connus pour leur vaillance et leur droiture - teutoniques, chevaliers francs, templiers, santiagos, gardes épiscopaux, Tau - aidés par des volontaires aristotéliciens bourguignons, guidés par leur foy en notre Créateur et par la solidarité des peuples aristotéliciens, ont repoussés sans mal cette attaque.

    Nous notons ainsi qu'Eusaias dict le fol a décidé de porter à nouveau attaque directement contre la Sainte Eglise Aristotélicienne. Cela ne nous étonne guère. Cette attaque confirme l'intégralité des griefs de l'Eglise contre cet individu, qui a déjà porté le Royaume de France au bord du gouffre et qui persiste et signe en poursuivant sa folie destructrice en s'attaquant désormais physiquement aux représentants de la Sainte Eglise Aristotélicienne. Cette agression contre les membres des Armées Saintes faisant suite à l'attaque contre la cathédrale de Nevers par ses hommes, le lieu saint ayant été souillé, afin d'empêcher l'évêque de Nevers - Monseigneur Fitz - de réaliser messes et baptêmes.

    En revanche, nous exigons immédiatement des explications de la part du Duché de Champagne pour cette agression contre la Sainte Eglise Aristotélicienne, et plus particulièrement sur l'attaque qui a été réalisée par l'armée "Le Griffon Champenois" dirigée par Maxdph. Cette offense contre l'Eglise est honteuse et indigne de la Champagne dont les habitants ont déjà prouvés a de nombreuses reprises leur soutien à la foy aristotélicienne et à la Sainte Eglise.

    Nous communiquons par ailleurs toutes les informations en notre possession à la Curie et à la Congrégation de la Sainte Inquisition, afin que des sanctions puissent être prises. Nous demandons cependant à l'Inquisition que toutes les personnes ayant été manipulées afin de commettre ce crime contre la Sainte Eglise puissent être pardonnés s'ils en font la demande dans les prochains jours. Notre souhait est que seuls ceux ayant voulus délibérément et en connaissance de cause agresser la Sainte Eglise soient condamnés.


    Que Dieu protège la France, aujourd'hui souillée par la folie d'un homme qui a juré sa perte, et donne force et courage aux défenseurs de l'Eglise.


    Faict à Rome, le VI février de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur


    Tibère Cardinal de Plantagenêt, dict Rehael,
    Archidiacre de Rome,
    Cardinal Connétable




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Lun 15 Avr - 5:17

Citation :


Au Peuple Comtois,
A aussi à ceux qui liront ou se feront lire

    Extrait du Livre des Vertus Livre de la Création
    Chapitre VII - « L’amour » a écrit:
    7 "C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous de t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créés alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste."

    8 "Nous sommes certes enchaînés à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour." Alors Dieu dit: "Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer ses semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes."
    On dit qu'il n'est plus sourd que celui qui ne veut entendre. C'est pourquoi aujourd'hui, je parlerai au peuple plutôt que de m'adresser au conseil élu.

    Le Conseil Comtois et son Franc-Comte viennent d'être élus il y a peu. Leurs premiers gestes forts sont la non-reconnaissance d’un traité royal avec l'Ordre Teutonique et ensuite l'abrogation du traité d'entraide aux Saintes-Armées. Voici des gestes forts et posés, signifiant bien le mépris de l'Eglise et de ses représentants qu'on certaines personnes de ce conseil car il est certain que pour le peuple, il n'y avait pas de décision plus importante et urgente à prendre. Au final, Peuple Comtois, tu payes tes impôts et tes taxes, c'est tout ce que l'on te demande. Au lieu de travailler sur la réduction des taxes et sur la sécurité sur les routes et des mairies, il est bien plus important de "clamer la souveraineté de la Franche-Comté sur Son territoire" en invoquant n’importe quel prétexte puisque des membres de ce conseil élu ont été opposés à ce traité dès sa création. L’occasion est trop belle aujourd’hui de faire valoir cet avis alors qu’ils sont au pouvoir.

    Mais ... où est-elle, cette souveraineté, lorsque tombent les mairies de Luxeuil, de Pontarlier et de Poligny ? Lorsque les armées de Thoros foulent plusieurs fois le sol comtois, pas un mot n'est exprimé. Le parlement plie le genou devant les armées des brigands fatum pour les laisser passer afin qu'ils pillent la Lorraine. Lorsque, malgré l'interdiction de l'Empire, les hérétiques investissent les forêts de Saint-Claude pour aller couper du bois - et grand bien leur fasse d'ailleurs - la Franche-Comté reste muette. Lorsque des brigands genevois pillent Vesoul, puis Pontarlier, on ne parle plus de souveraineté comtoise, on laisse passer, sans rien réclamer.
    Ainsi, lorsque le consistoire du lion de juda a rugi, lorsque les brigands de fatum ou lorsque des groupuscules ont pillé les mairies, la "souveraineté comtoise" se tait, par peur des représailles.

    Si je suis parti de Franche-Comté, je le dis aujourd'hui, c'est parce que je ne pouvais plus supporter cette hypocrisie, celle de ces gens qui se disent aristotéliciens, qui d'une main vous invitent à consacrer leur chapelle, à leur donner pastorale, baptême et mariage, mais qui, de l'autre main tiennent la dague qu'ils vont vous enfoncer dans le dos. Dont preuve encore, aujourd'hui.

    Les Saintes Armées sont composées d'hommes et de femmes qui se battent contre l'hérésie, qui ne sont pas subventionnées fautes de moyens, et qui ne peuvent même pas posséder leur propre agrément.
    Quelle fut donc l'abominable faute des croisés ?
    Lorsque ceux-ci se replièrent de Dijon, ayant sur leurs trousses les armées françaises, ils ont oublié de prévenir le gouvernement comtois. Ils ont alors été accusés d'avoir "pillé les marchés", mais il est vrai que ces hommes et ces femmes ne mangent pas, loin de chez eux. Voilà donc leur erreur.
    Il est beaucoup plus simple de les blâmer et de s'en prendre à eux, car l'Eglise pardonne et là, il n'y aura pas de représailles. Par contre, toujours aucune action contre des voisins bien plus que belliqueux ... il aura fallu que l'Empire les pousse à agir vraiment.

    Enfin, puisque le parlement comtois veut sa souveraineté sur son territoire, je pourrais très bien déclarer la fermeture de toutes les chapelles nobiliaires afin que certains des membres du parlement récupèrent leurs propres terres ; ce serait d'une part très mesquin de ma part et d'autre part, je leur démontre toute l'ironie de la chose et leur laisse ces terres sacrées afin qu'ils puissent éventuellement aller soulager leur mauvaise conscience.

    Comtois, rends-toi ? Nenni, ma foi. Pas besoin de le crier haut et fort, d'aucuns sont déjà passés à l'ennemi.
    Au lieu de se tourner vers eux-mêmes et de se fermer au monde, ils feraient bien mieux de se concentrer sur les réels besoin du Peuple Comtois.

    Plus immense encore est ma déception aujourd'hui, d'être trahi par des gens qui se disaient mes amis. Tout cela ne rappelle les paroles d'Aristote qui affirme qu'il est préférable de ne s'entourer que d'amis véritables.



    Paix et Bénédictions, néanmoins, aux personnes de bonne volonté,


    Uriel de Réaumont Kado'Ch, Cardinal National Electeur



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Lun 15 Avr - 5:45

Citation :







    De nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Connétable, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,


    Aux autorités comtoises,



    Accusons bonne réception du souhait émis par le Parlement comtois de résilier le traité liant contractuellement les Saintes Armées et la Franche-Comté. Nous y agréons, et, consécutivement, reconnaissons la fin dudit traité avec effet immédiat. A compter de ce jour, la Franche-Comté cesse d'être sous la protection des Ordres Militaro-Religieux et de la Garde épiscopale en cas d'agression de la part de groupements brigands ou hérétiques.



    Ad majorem Dei gloriam ,


    Faict à Rome le XVI du mois d'avril de l’an de grâce MCDLXI de Notre Seigneur





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uriel
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 27
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Sam 27 Juil - 6:50

Citation :








    Discours du Camerlingue - Eté MCDLXI

    De la lutte contre l'hérésie et du renouveau de l'Eglise.




    A l'universalité des fidèles,
    Aux souverains des royaumes,
    Aux clercs de la Sainte Eglise Aristotélicienne,
    A tout ceux qui liront,



    Le dixième jour de juillet, le Sacré-Collège nous a demandé d'exercer à nouveau le rôle de Camerlingue de la Sainte Église Aristotélicienne. Nous avons accepté avec joie de reprendre ce magistère que nous avions quitté il y a trois ans, afin de soutenir l'impulsion qu'entend donner le Sacré-Collège au renouveau de l’Église.

    La Sainte Église sort d'une croisade victorieuse, contre l'anti-roy Eusaias, avec le soutien du peuple de France mais aussi de tous les royaumes, dans un élan unanime de solidarité aristotélicienne. Il convient avant tout de remercier les milites des Saintes Armées pour leur bravoure, leur dévouement, et leur abnégation, mais aussi les très nombreux fidèles de France et des quatre coins du monde qui ont répondus présent. Tous ceux qui ont versés leur sang ou leur sueur pour sauvegarder le bien et la justice méritent d'être honorés. Aussi, nous avons décidés d'organiser une grande cérémonie en leur honneur.

    Malgré cela, beaucoup a été dit par les hérétiques pour calomnier le Saint Père et l’Église, l'accusant d'ingérence dans la politique temporelle alors qu'il refusait tout simplement d'accepter, comme cela a toujours été, qu'un aristotélicien puisse s'associer au plus haut niveau avec un hérétique. Les fidèles n'en ont jamais été dupes et n'ont cessé de manifester leur attachement à la vraie foy, ce dont nous leur sommes infiniment reconnaissant. L’Église, de son côté, n'a jamais abandonnée toutes les provinces qui ont fait appel à elle et à sa générosité, rejetant la tyrannie et l'oppression. C'est cet amour qui nous a permis de ne jamais lâcher prise face aux hérétiques assassins et qui nous a conduit au succès que nous avons connus. De cette épreuve réussie, nous sortons tous renforcés

    La croisade est désormais close et l'Eglise appelle sans équivoque à la paix et à la concorde devant le Créateur. Il y a quelques jours, le peuple français a très nettement rejeté la candidature hérétique de la compagne de l'anti-roy Eusaias, Agnès de Saint Just dicte Gnia, dont le programme politique consistait à vouloir enfoncer le royaume de France dans l'hérésie, en perpétuant « l'Eglise d'Eusaias », et en continuant la guerre avec tous ceux qui refusaient la tyrannie. Cette sanction est sans appel, et montre à quel point la fracture entre les hérétiques et le peuple de France était devenu considérable, à mesure que l'illusion entretenue se dissipait. Nous constatons avec joie que dès que le peuple a enfin eu la parole, il a dit un grand "Non !" à la guerre, à la tyrannie, au schisme et à l'hérésie, et a manifesté sa volonté de chasser ceux qui sont responsables des douleurs actuelles du royaume.
    Aussi, le candidat Nicolas de Firenze a été élu largement comme souverain du royaume, et nous lui adressons nos plus sincères et cordiales félicitations. Nous saluons également les autres candidats du premier tour – en particulier Félix Auguste de Chéroy, Alexandre de Demessy, et Merlin dict Dozilus - qui ont appelés à l'union sacrée au second tour derrière la candidature de Nicolas de Firenze afin de soutenir le retour à la paix, le rejet de l'hérésie institutionnalisée, et la concorde dans le royaume.

    La tache du nouveau souverain sera ardue, tant le dégoût du précédent dirigeant illégitime est fort et tant l'espoir d'un renouveau est grand. Nicolas de Firenze aura la lourde tache de restaurer le royaume et de rétablir tout ce qui a été foulé aux pieds ces derniers mois. La Très Sainte Eglise Aristotélicienne assure le royaume de France, et son nouveau souverain, de ses prières, afin que le Très-Haut, dans son infinie sagesse, donne la force aux fils et filles de France de sortir le royaume de ses difficultés actuelles.

    Nous constatons par ailleurs que l'hérésie, bien souvent liée au brigandage, recule partout, grâce à la persévérance des fidèles. Nous ne pouvons que féliciter chaleureusement l'action de l'Empereur à l'égard des « réformés » installés à Genève. Ceux-ci, partant de cette base d'opération, terrorisaient tous les braves gens de la région. Tout ce qui pourra être entrepris pour y mettre un terme doit être salué

    Au delà des derniers événements, la Sainte Église est actuellement la seule institution à être présente dans l'ensemble des royaumes, forte de l'affection des fidèles de tout pays. L’Église doit s'en montrer digne. Elle a toujours su s'adapter aux défis de son temps, en s'internationalisant et en s'ouvrant aux diverses cultures et aux nouveaux royaumes découverts, afin d'y propager la sainte foy aristotélicienne et de guider les âmes sur la route du paradis solaire. Un travail considérable d'intégration a été réalisé depuis plusieurs années, avec succès.

    Le contexte actuel impose de nouveaux défis. L’Église, qui n'a cessée de s'agrandir et d'accueillir de nouveaux clercs et de nouveaux fidèles du monde entier, doit désormais s'adapter aux contingences modernes et améliorer son fonctionnement. Là où tant d'institutions temporelles sont souvent accusées à tord ou à raison d'être sclérosées, l’Église doit anticiper pour rester efficace. Nous espérons ainsi montrer la voie, et encourageons l'ensemble des royaumes à entreprendre toutes les réformes nécessaires au bien commun.

    Aussi, nous avons pris la décision de convoquer, dès septembre, un concile international, dont le but sera de travailler sur la simplification administrative de l’Église, et sur l'accroissement du rôle des laïcs dans son fonctionnement. Ce concile comprendra des cardinaux, des évêques, mais aussi des fidèles de tous les royaumes. Ce concile aura pour but d'assurer que l’Église continue à se moderniser tout en restant attachée à ses racines. Dans le même temps, nous organiserons régulièrement des audits des différents organes de l'Eglise.
    Intemporalité de ses valeurs et modernisation de son fonctionnement doivent être les deux piliers sur lesquels reposera l’Église. C'est en réalisant la synthèse entre tradition et modernité que nous voulons bâtir l’Église de demain.




    Deo juvante,
    Avec l'aide de Dieu,




    Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Camerlingue




    Fait à Rome, le XXVII jour de juillet de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aristokoles

avatar

Nombre de messages : 145
Age : 26
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Sam 31 Aoû - 22:46

Citation :







    De l'organisation du Concile international Saint Nicolaïde.




    Comme nous l'avions annoncés dans notre discours d'été, nous avons décidés, avec le soutien de la Curie, d'organiser un concile international qui se tiendra à Rome. Ce concile aura pour but, non pas de discuter de sujets dogmatiques, mais de piloter la réforme du fonctionnement de l'Eglise dans un sens d'une plus grande simplification. Autrement dit, il s'agit de débattre et d'entériner une série de réformes qui ont pour but de simplifier la vie des fidèles et le travail tant des clercs que des fonctionnaires romains. L'Eglise doit savoir s'adapter aux contingences modernes pour garantir son efficacité.

    L'organisation du concile se fera en deux étapes.




    1° Election des représentants et débats internes.


    L'organisation de cette première étape sera, au sein de chaque AE, du ressort des Primats et des Vice-Primats, lesquels seront eux même sous la responsabilité des Cardinaux nationaux de chaque zone géodogmatique. En cas d'absence d'un Primat, le Cardinal national électeur se substituera à lui avec le concours des Vice-Primats. Le respect des délais devra être scrupuleux.


  • Les représentants :

    Chaque assemblée épiscopale désignera en son sein entre un et trois délégués au concile international, selon le nombre de paroisses de la primatie. Ceux-ci auront la responsabilité de représenter leur primatie durant les débats. Aussi, ils ne devront pas présenter leurs propres opinions mais se faire le relai des propositions faites par l'ensemble de l'assemblée.

    Pour se faire, sitôt après leur élection, les représentants seront chargés d'organiser un débat au sein de leur assemblée pour connaitre les propositions à faire lors du concile. Certains sujets seront imposés, les évêques étant libres d'en proposer de supplémentaires. Les Cardinaux nationaux et les Primats devront veiller à ce qu'il n'y ait pas de propositions hors-sujet.

    Les assemblées ont toute liberté pour choisir les archevêques ou les évêques de leur choix. Ceux-ci devront cependant être caractérisés par leur présence très active et régulière et par leur capacité à participer à un débat dans le calme et le respect.

    Les congrégations, tout comme les Ordres religieux réguliers, sont fortement incités à organiser pareil débat en leur sein et pourront, s'ils ont des propositions à formuler, disposer d'un représentant au concile. Leur désignation est du ressort des Chanceliers des congrégations et des Recteurs des ordres réguliers.


  • Les représentants des fidèles :

    Dans le même temps, chaque primatie organisera l'élection de un à trois délégués des fidèles au concile international, selon la taille du royaume. Un appel à candidature sera relayé dans tout les royaumes, puis, les candidats seront soumis à vote public dans toutes les gargotes du royaume. Les votes seront ensuite additionnés pour déterminer les élus.

    Tout fidèle résidant dans un royaume est éligible comme représentant des fidèles de celui-ci.




    2° Déroulement du concile international.


    L'organisation de la seconde étape sera sous la responsabilité du Camerlingue et de la Curie.


  • Déroulement du concile.

    Après la cérémonie d'ouverture, le concile débutera sous la présidence du Camerlingue, assisté de l'Archidiacre de Rome, et le haut patronage du Saint Père. La sécurité de l'évènement sera assuré par les Saintes Armées. L'ensemble des archevêques et évêques de l'Eglise pourront assister au concile. Toutefois, seuls les représentants des assemblée épiscopales, des congrégations, des ordres réguliers, et des fidèles, pourront y prendre la parole. Les débats seront organisés en fonction des sujets proposés préalablement par la Curie et les différentes assemblées. Chaque atelier sera présidé par un Cardinal Questeur.


  • Adoption des décisions

    A l'issue des débats, chaque proposition sera adoptée par un vote solennel de l'ensemble des évêques et des représentants laïcs. Le résultat final sera promulgué par le Camerlingue à l'issue des votes.



    Calendrier.


  • Etape 1 :
    - 1er septembre au 8 septembre : appel à candidature au sein des AE
    - 8 septembre au 15 septembre : élection des représentants
    - 15 septembre au 30 septembre : débats dans les AE, congrégations, ORR

    - 2 septembre au 16 septembre : appel à candidature des fidèles
    - 16 septembre au 30 septembre : élection des représentants des fidèles

  • Etape 2 :
    - 1er octobre : ouverture du concile
    - Durée prévisionnelle du concile : 1/2 mois




    Pour valoir ce que de droit,



    Tibère de Plantagenêt, dict Rehael
    Camerlingue


    Fait à Rome, le XXXI jour d'août de l'an de grâce MCDLXI de notre Seigneur.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevreux

avatar

Nombre de messages : 284
Age : 47
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Jeu 22 Jan - 6:18

(Vu à l'AEF et demande de diffusion dans tous les diocèses)

Citation :




    Congrégation de la Sainte Inquisition
    Recrutement d'inquisiteur


      De Nous, Jeanne Lefebvre, Prefet de l'inquisition Française,


    Faisons un appel à candidature pour des postes d'inquisiteurs francophones, en SERG, en France, et en Bretagne.

  • Les candidatures sont ouvertes à tout prêtre, clerc ou simple fidèle aristotélicien titulaire d'un diplôme d'un des deux séminaires inquisitoriaux actuellement reconnus par Rome : Reims et Arles [forum2, catégorie du comté de Provence]. Les candidats sont tenus de présenter lettre de motivation, CV et diplôme ici .
    Nouveauté (5 novembre 1462) : tout candidat est tenu, pour être nommé, de recueillir le soutien du cardinal-inquisiteur de sa zone et/ou du préfet de sa zone et/ou d'un autre cardinal ou du primat de sa zone.


    Les candidatures sont à déposer dans la salle d’accueil de la congrégation à Rome.

    Fait à Eauze, le XXI Janvier 1463



Code:
[quote][list]
[img]http://img11.hostingpics.net/pics/817994CSIentete.png[/img]


[color=darkred][b][i][size=20]Congrégation de la Sainte Inquisition[/size][/i]
[size=16]Recrutement d'inquisiteur[/size][/b][/color]

[list][b]De Nous, Jeanne Lefebvre, Prefet de l'inquisition Française,[/b]
[/list]

Faisons un appel à candidature pour des postes d'inquisiteurs francophones, en SERG, en France, et en Bretagne.

[*]Les [b][color=darkred]candidatures[/color][/b] sont ouvertes à tout prêtre, clerc ou simple fidèle aristotélicien titulaire d'un diplôme d'un des deux séminaires inquisitoriaux actuellement reconnus par Rome : [url=http://rrs-reims.bbflash.net]Reims[/url] et [url=http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=11396]Arles[/url] [forum2, catégorie du comté de Provence]. Les candidats sont tenus de présenter lettre de motivation, CV et diplôme [url=http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=9775] ici [/url].
[b]Nouveauté[/b] [size=9](5 novembre 1462)[/size] : tout candidat est tenu, pour être nommé, de recueillir le soutien du cardinal-inquisiteur de sa zone et/ou du préfet de sa zone et/ou d'un autre cardinal ou du primat de sa zone.


Les candidatures sont à déposer dans la salle d’accueil de la congrégation à Rome.

Fait à Eauze, le XXI Janvier 1463

[img]http://img11.hostingpics.net/pics/165523QuelfalasJ.png[/img]
[/list][/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnarion
Archevêque de Besançon

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 27
Localisation : Palais archiépiscopal de Besançon
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Mer 27 Jan - 14:59

Citation :


    Calendar of the Lord's Year 1464 ~ Calendrier de l'An du Seigneur 1464

    January
    Feast of the Separation of Aristotle: 1
    Apostel Calandra: 6
    Bienheureux Platon: 10
    Saint ancien Rémi : 13
    Sainte Illinda, patronne des flandres : 15
    Saint ancien Antoine le Grand : 17
    Sainte-Wilgeforte de Torretta-Granitola : 21
    Saint ancien Vincent : 22
    l'Apôtre Saint Paulos : 25
    Saint Origène, patron des séminaristes : 29
    Bienheureux Minus Mailhes : 31

    February
    Bienheureux Pouyss : 2
    Saint Orrus Ferrus, saint patron des mineurs : 7
    Bienheureux Girtan: 8
    Ash Wednesday: 10
    Bienheureux L'Abbé Tise de Cambrai: 10
    Saint Valentin, patron des amoureux : 14
    Saint Olcovidius : 20
    Saint Clément, premier inquisiteur : 25
    Saint Lazare D'autun, Saint patron des joueurs de soule : 29 ou 28
    Sainte Jeanne d'Arc : 29

    March
    l’apôtre Adonia : 3
    Saint Thomas: 7
    Saint Norv : 8
    Bienheureux Gauvin de Berry dit « le maestro »: 10
    Saint Paul Aurélien, dit Pol de Léon : 12
    Bienheureux Gatien de Tours : 14
    Saint Tertulliano Apologeta, Patron de Concorde et Cartage : 15
    archange Sylphaël /Saint Patrick (Saint patron de l'Irlande) : 17
    Saint ancien Antiochos - la Destinée d'un Roi Séleucide :18
    Saint Grégoire de Naziance : 21
    Saint-Gabriel-Archange : 24
    Feast of renewal: 27
    Saint Etienne de Harding : 30
    Saint Straton de Lampsaque, deuxième scolarque : 31

    April
    Bienheureux Tristan Vanqueour de Guillotine /Bienheureux Atri d'Egremont : 1
    Saint Abysmo, patron de Luxeuil et de la Garde Papale: 2
    The day of all the Archangels: 3
    Bienheureux Zaltvyksle : 6
    Saint Nicolaïde : 10
    Saint Patern de Vannes : 15
    Sainte Lydie : 17
    Saint Nicomaque : 19
    Saint Georges de Lydda : 23
    l’archange saint Georges: 24
    Bienheureux Ray de Boule : 27
    l’apôtre Ophélia: 30

    May
    Saint Loyats, Saint patron des Traducteurs / Bienheureux Asaph dit "Saint Asaph" : 1
    Saint Karel, patron des précheurs. : 7
    Saint Lescure, patron de l'ordre Lescurien: 9
    Bienheureux Hippolyte : 12
    Bienheureux Cicéron: 16
    Saint ARNVALD, patron des magistrats et avocats (tryptique Justice, Vérité & Intégrité) : 21
    Saint Diodore de Tyr, sixième scolarque : 24
    Saint Sjnoel: 26
    Sainte Dwywai, dite la Frénétique : 30

    June
    l’apôtre Uriana : 3
    Archange Miguaël: 7
    Feast of friendship: 8
    Commemoration of the Elevation Of Christos (Death of Christos): 13
    Saints Quirico et Giulitta : 14
    Bienheureux Morgan de Sauvigny : 17
    Feast of St.Titus : 29

    July
    Saint Erymneos, septième scolarque: 3
    Saint-Antonio de Plaisance: 4
    Sainte Galadrielle l'Archange: 5
    Saint Paul Aurélien, dit Pol de Léon : 9
    Saint Benoît, patron des Clercs & du Monachisme : 11
    Bienheureux Segalello : 15
    Saint Marie de la Villeneuve, patronne des tisserands : 16
    Death of Aristoteles : 21
    Sainte Marie-Madeleine, patronne des boulangers et pâtissiers : 22
    Sainte Apôtre Kyrène / Saint Samson: 28
    Saint Bynarr, patron du duché de Bourgogne : 30

    August
    Saintes Barbara et Monique : 2
    Saint Ariston de Ceos, quatrième scolarque : 6
    Saint Dominique : 8
    Sainte Radegonde de Poitiers : 13
    Feast of God's Childrens : 14
    Saint Théodule : 16
    l’apôtre Hélène : 18
    Saint Bernard : 20
    Saint Louis, roi de France : 25

    September
    Saint Thanos, apôtre: 1
    l’apôtre Samoth: 5
    Bienheureux Mikolo : 7
    Saint Ripolin face à l'Ahrimanisme : 13
    Sainte Hildegarde de Bingen, Saint Patron des Herboristes et des Guérisseurs : 17
    Sainte Boulasse, Il faut boire avec modération et prier avec ferveur : 22
    Saint Jérôme : 30

    October
    Saint François : 3
    Saint Francesco Trufaldini le Bien-Aimé, patron des gens de lettres et des théologiens : 4
    Saint Bertrand de l'Isle : 6
    apôtre Nikolos: 9
    Bienheureux Jarkov : 14
    Bienheureux Sénèque : 20
    San Moderano : 22
    Sainte-Raphaëlle-Archange: 24

    November
    All Saints' Day : 1
    Saint Hubert : 3
    Archange Saint Michel: 8
    Saint Martin, le courage, la force, la compassion : 11
    Saint Horace, patron des Archivistes : 17
    Saint Polin de Langres : 18
    Bienheureux Théodore : 21
    Saint Nicolas V, premier pape de l'ère du renouveau de la foi : 29
    Saint Tugdual de Tréguier: 30

    December
    Saint Nicolas, ami des enfants : 6
    Saint Corentin : 12
    Saint Ânani Mhour, premier philosophe de l'histoire : 16
    Saint Noël: 25 (Birthday of Aristoteles and Christos)
    Saint Jean, saint Martyr: 27
    Saint Himérius, patron des missionaires: 28
    Feast of the Revelation of Aristotle: 31




Citation :
Information for the faithfuls

    1. The feast Corpus Christosi has been renamed Feast of friendship. It is still the same feast it just has another name. It will be celebrated on 8the June. It has been celebrated 1461 on 20 Aprilis, but this date was wrong. It will from now one be celebrated on 08 Junius every year.
    2. The feast Ascension (death of Christos) has been renamed Commemoration of the Elevation Of Christos (Death of Christos). It is still the same feast it just has another name. It will be celebrated on the date of 13th June. It has been celebrated 1461 on 2 Maius and 1462 on 01 Junius, but those date were wrong. It will from now one be celebrated on 13th June every year.
    3. The Date of Aristotle's death is inaccurate, we know that the Prophet died during a hot season corresponding at the summer. The feast will therefore remain each year to a selected day in the period between the summer solstice and the autumn equinox.
    4. The date of the Ash Wednesday, the feast of renewal, the lent and the feast of God's Childrens change every year. All other feasts are fix and will stays on this dates every year.

    In the following is a explanation of the major aristotelian feasts:

    Citation :

Feast of Separation of St. Aristotle
- We celebrate that Aristotle empancipated himself from Plato
- Text: http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=522382#522382

Ash Wednesday/Lent
- Fall/destruction of Oanylone. Oanylone was destroyed on a wednesday because of that: Ash wednesday. We think of those who have been driven out of Oanlyone. And faste like they had to 40 days.
- Text: http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=55666
and maybe also: http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=304219#304219

Feast of renewal
- end of the lent.
- Text: http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=55666

Day of Archangels
- We commemorate the presentation of the Archangel's mission to Ysupso
- Text : http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=304726#304726

Feast of friendship
- We celebrate the last supper of christos and beginnng of the tradition to eat together bread and wine / Aristotelian friendship
- Text: http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=530220#530220 and http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=530221#530221

Commemoration of the Elevation Of Christos (Death of Christos)
- We think of the dead of Christos and his elevation to the sun
- Text: http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=530222#530222

Feast of Saint Titus
- We commemorate the founding of the Church during the Apostolic Era under the auspices of St. Titus, Prince of the Apostles
- Text: http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=533113#533113

Feast of God's Childrens
- The fall of Oanylone was the victory of the creature without a name and the sin. On the contrary, the fall of Aornos was the victory of the God's childrens and the virtue. We commemorate this event each year, six month after the day of Lent.
- Text : http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=148346#148346
http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=148347#148347

Death of Aristotle
- Summer - We commemorate the death of the Prophet Aristotle
- Text : http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=6705
http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=6889

All Saint's Day
- We have a memory for the Communion of Saints
- Text : http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=6705
http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=6889

Saint Noël
- Birthday of Aristoteles + Christos
- Text: http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=609267#609267

Feast of the Revelation of Aristotle
- We celebrate that god revealed himself to Aristotle
- Text: http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=522377#522377

Citation :
Temporal Cycle Explanation:

[Diagram]

    Advent time

    Period where one prepares for the advent of the two Prophets. It covers a few weeks before the Holy Christmas.
    - 1st Sunday of Advent (November 29, 1463)
    - 2nd Sunday of Advent (December 6, 1463)
    - 3rd Sunday of Advent (December 13, 1463)
    - 4th Sunday of Advent (December 20, 1463)

    Christmas time

    Period devoted mainly to important facts related to Aristotle, it is experienced as the first illumination of Humanity. This period follows the weeks after the Holy Christmas.
    - 1st Sunday of Christmas (December 27, 1463)
    - 2nd Sunday of Christmas (January 3, 1464)
    - 3rd Sunday of Christmas (January 10 1464)
    - 4th Sunday of Christmas (January 17, 1464)

    Ordinary Time

    First period subtracting the first highlights of Advent and Christmas.
    - First Sunday in Ordinary Time (24 January 1464)
    - Second Sunday in Ordinary Time (31 January 1464)
    - 3rd Sunday in Ordinary Time (Feb. 7, 1464)

    Time of Lent

    The time of Lent commemorates the period of exile in the wilderness of the inhabitants of Oanylone and it is preparing for the Feast of the Renewal.
    - Ash Wednesday (February 14 1464)
    - 1st Sunday of Lent Time (21 February 1464)
    - 2nd Sunday of Lent Time (28 February 1464)
    - 3rd Sunday of Lent Time (6 March 1464)
    - 4th Sunday of Lent Time (13 March 1464)
    - 5th Sunday of Lent Time (March 20, 1464)

    Easter time
    Period devoted mainly to important facts related to Christos, it is seen as the second enlightenment of humanity. This period starts the day of the Revival Festival and continues over the following weeks.

    - ~ 1st Day of Renewal Easter Sunday Times (March 27, 1464)
    - Day of the Archangels ~ 2nd Sunday of Easter time (10 April 1464)
    -3rd Sunday of Easter time (17 April 1464)
    -4th Sunday of Easter time (24 April 1464)
    -5th Sunday of Easter Season (May 1, 1464)
    -6th Sunday of Easter Time (8 May 1464)
    -7th Easter Sunday Time (15 May 1464)
    -8th Easter Sunday Time (22 May 1464)
    -9th Easter Sunday Time (29 May 1464)
    -10th Sunday of Easter Time (5 June 1464)
    -11th Easter Sunday Time (12 June 1464)
    -12thEaster Sunday Time (19 June 1464)
    -13th Easter Sunday Time (26 June 1464)

    Ordinary Time

    Second period subtracting second strong time of Lent and Easter.
    - 4th Sunday in Ordinary Time (3 July 1464)
    - 5th Sunday in Ordinary Time (10 July 1464)
    - 6th Sunday in Ordinary Time (17 July 1464)
    - 7th Sunday in Ordinary Time (24 July 1464)
    - Eighth Sunday in Ordinary Time (31 July 1464)
    - 9th Sunday in Ordinary Time (August 7, 1464)
    - 10th Sunday in Ordinary Time (14 August 1464)
    - 11th Sunday in Ordinary Time (August 21, 1464)
    - 12th Sunday in Ordinary Time (August 28, 1464)
    - 13th Sunday in Ordinary Time (September 4, 1464)

    - 14th Sunday in Ordinary Time (September 11, 1464)
    - 15th Sunday in Ordinary Time (September 18, 1464)
    - 16th Sunday in Ordinary Time (September 25, 1464)
    - 17th Sunday in Ordinary Time (October 2, 1464)
    - 18th Sunday in Ordinary Time (October 9, 1464)
    - 19th Sunday in Ordinary Time (16 October 1464)
    - 20th Sunday in Ordinary Time (23 October 1464)
    - 21st Sunday in Ordinary Time (October 30, 1464)
    - 22nd Sunday in Ordinary Time (6 November 1464)
    - 23rd Sunday in Ordinary Time (13 November 1464)
    - 24th Sunday in Ordinary Time (20 November 1464)





Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnarion
Archevêque de Besançon

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 27
Localisation : Palais archiépiscopal de Besançon
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Mer 17 Fév - 9:31

Citation :



NARBONNE A UN NOUVEL ARCHEVEQUE


Au nom de l'Assemblée Épiscopale de France, Nous, Monseigneur Pie II de Valence , Primat de France, évêque de Langres, avons l'honneur et la joie de vous annoncer que


Monseigneur Alexandre Farnèse a été élu archevêque de Narbonne.

Nous lui souhaitons par la même tous nos vœux de réussite dans sa nouvelle affectation. Puisse-t-il, en tant que digne successeur des apôtres, diffuser la foi, mener ses ouailles vers le Salut, et demeurer un modèle pour ceux qui l'écoutent.



Pour l'amour de Dieu et le Salut commun,
Fait à Joinville, le 17 février 1463




Monseigneur Pie II de Valence,
Primat de France

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnarion
Archevêque de Besançon

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 27
Localisation : Palais archiépiscopal de Besançon
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Mer 24 Fév - 6:34

Citation :





    Requiescat in pace
    Décès de SE Gregy



    Nous, cardinaux de la sainte Église aristotélicienne, au nom du pape Innocent VIII et sous le regard d’Aristote,


    Annonçons aux fidèles la triste nouvelle du décès de SE Gregy, cardinal chancelier du Saint-Office ;
    Décrétons trois jours de deuil officiel au sein de toute l'aristotélité ;
    Invitons les fidèles à profiter de ce temps de deuil pour prier pour le salut de l'âme de ce prêtre ayant œuvré de nombreuses années pour le bien de l'Église et de ses enfants ;
    Indiquons que les funérailles de feu SE Gregy auront lieu dans la basilique Saint-Titus le dimanche 28 février prochain : elles seront ouvertes à tout croyant ou fidèle désirer d'accompagner feu SE Gregy dans sa dernière demeure.


    Donné à Rome le XIV jour du mois de février de l’an de grâce MCDLXIV





    Pour le sacré-collège des cardinaux,
    Arnault d'Azayes,
    Cardinal-Camerlingue



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnarion
Archevêque de Besançon

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 27
Localisation : Palais archiépiscopal de Besançon
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Mer 24 Fév - 13:35

Citation :





    Nomination à la Garde Épiscopale francophone.



    Nous, Melian de Ventoux,
    Chevalier Sénateur de l'Ordre de l’Étoile d'Aristote dict Isenduil, Second de l'Ordre des Chevaliers Francs, Duchesse de Terni, Comtesse Palatine de Saint-Jean de Latran, Baronne de Benac, d'Esparros & de Mun, Dame de Beost, Bellator Francus Dei,

    En nostre qualité de Chevalier Préfet déléguée à la Garde Épiscopale francophone et sous aval de Son Éminence Tibère de Plantagenêt, dict Rehael, Cardinal Connétable,




      Faisons annonce de la nomination de Messire Théodran [IG: Theodran.] au sein de la Garde Épiscopale au rang de Cadet, pour la Vidamie de Besançon.


    Puisse Saincte Kyrène l'accompagner dans la nouvelle voie qui est désormais sienne.

    Faict en la Forteresse Motarde d'Ascalon, ce jour du 24 février de l'an de grasce 1464.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnarion
Archevêque de Besançon

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 27
Localisation : Palais archiépiscopal de Besançon
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Jeu 25 Fév - 4:23

Citation :





    Nomination à la Garde Épiscopale.



    Nous, Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Connétable, Chancelier de la Congrégation des Saintes Armées, Préfet du du Tribunal Suprême de la Signature Apostolique, Vice-doyen du Sacré-Collège, Archevêque de Nicée, Duc de Spolète, Chancelier militaire de l'Office d'Isenduil, Vice Dominus Veteranus de la Garde Épiscopale, Grand-Officier de l'Ordre de l'Etoile d'Aristote, Grand-Officier de l'Ordre de Sainte Kyrène, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le Huitième,




    Faisons annonce de la nomination de Alexis Lothaire de Montfort-Laval Sparte au grade de Sergent de la Vidamie de Besançon.


    Ad majorem Dei gloriam ,



Fait à Rome, le vingt-quatrième jour du mois de février de l’an de grâce MCDLXIV de notre Seigneur.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnarion
Archevêque de Besançon

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 27
Localisation : Palais archiépiscopal de Besançon
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Sam 27 Fév - 9:59

Citation :


Annonces de la Province de Besançon

    Nous, Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia, Archevêque de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, au nom de l'Archidiocèse métropolitain de Besançon,

    Aux fidèles de la Province,


    Dominus vobiscum,

    Au vu du terme des travaux de rénovation entrepris il y a de cela quelques années et qui virent sa fermeture aux fidèles,

    Annonçons la réouverture de la Basilique Saint Jean de Besançon sise en notre capitale archidiocésaine métropolitaine.

    La consécration nouvelle de ladite Basilique aura lieu ce Dimanche Vingt-huit de février.

    Que la bonté de Dieu soit louée & que Sa grâce guide vos pas,


    Rédigé, signé et scellé au Palais Archiépiscopal de Besançon le Vingt-septième jour du second mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnarion
Archevêque de Besançon

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 27
Localisation : Palais archiépiscopal de Besançon
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Lun 7 Mar - 12:22

Citation :





    Excommunications en France


    Nous, cardinaux de la sainte Église aristotélicienne réunis en sacré-collège, au nom du pape Innocent VIII et sous le regard d’Aristote,


    Avons appris avec stupeur et tristesse la récente publication d'un placard réformé en France ;
    Rappelons que seule l'Église aristotélicienne, apostolique et romaine, est l'institution permettant à tout homme et femme d'accéder au Paradis solaire ;
    Condamnons toutes les tentatives de faire croire à quiconque qu'il puisse en être autrement ;

    Constatons que, si certains signataires du placard visés n'ont jamais prononcé le serment du baptême, d'autres l'ont fait ;
    Après enquête de la sainte Inquisition, concluons que ces personnes ont rompu leur serment en toute connaissance de cause ;
    Ainsi, avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons l'excommunication de Elisabeth Stilton, Sambre d'Hellequin, Volkmar Glasmaler et Estainoise.

    Ces personnes sont des enfants perdus de la Sainte Église et de la vraie foi. La créature Sans-Nom s'est emparée de leur âme. L'Église aristotélicienne invite à prier pour qu'ils recouvrent la lucidité : ils pourront alors se tourner vers l'Église et réintégrer la communauté des fidèles, car l'Église ne ferme jamais les bras à ceux qui se dirigent vers elle.


    Donné à Rome le septième jour du mois de mars de l’an de grâce MCDLXIV





    Pour le sacré-collège des cardinaux,
    Arnault d'Azayes,
    Cardinal-Camerlingue.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnarion
Archevêque de Besançon

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 27
Localisation : Palais archiépiscopal de Besançon
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Mar 29 Mar - 5:57

Citation :





    Édit au sujet de la Trêve du dimanche


    Nous, les Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne réunis dans le Sacré-Collège, au nom du pape Innocent VIII et sous le regard d'Aristote,

    Avons décidé, après une longue délibération, de préciser à l'ensemble de la communauté aristotélicienne, dans le but de faire la lumière sur certaines affaires obscures de la guerre et de promouvoir la vertu, la règle au sujet de la Trêve du dimanche :

      Le dimanche est un jour sacré, et qui est dédié à Dieu et à la contemplation, à guérir les blessés et à prier pour les âmes des morts. En tant que tel, il ne sera pas autorisé à tout Général ou soldat de se déplacer en armée sur une ville qui ne fait pas partie de la même alliance, royaume ou bannière que l'armée en mouvement.

      Un déplacement implique qu'une armée se déplace durant la nuit du samedi au dimanche, pour pénétrer à l'intérieur ou à l'extérieur d'une ville (si elles ne sont pas sur leur propre territoire), d'attaquer ou de faire le siège, ou d'agir de n'importe quelle façon qui changerait le statu quo.

      Tout le reste, comme se retirer dans une ville alliée, ou pénétrer dans l’enceinte de celle-ci, si cela n'implique pas de combat à l’exception de l'autodéfense, est autorisé.


    Donné à Rome le XXVI jour de mars, dans l'an de Grâce MDCLXIV




    Pour le Sacré-Collège des Cardinaux,
    Arnault d'Azayes,
    Cardinal-Camerlingue



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arnarion
Archevêque de Besançon

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 27
Localisation : Palais archiépiscopal de Besançon
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   Jeu 31 Mar - 16:23

Citation :





    Habemus Sanctae Romanae Ecclesiae Cardinalem Camerarium


    Nous, Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine, réunis en Sacré Collège, devant le Très Haut et sous le regard d’Aristote, par la grâce de Dieu et de Sa Sainteté Innocent le huitième,


    Faisons annonce de :


    L' élection de Son Eminence Tibére de Plantagenêt dict Rehael aux fonctions de Camerlingue de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.


    Ad Majorem Dei Gloriam


    Faict à Rome le I jour du mois d'Avril de l’an de grâce MCDLXIV de Notre Seigneur.



    Pour le Collège de Cardinaux,
    Fenice Maria Helena Deversi-Aslan Borgia
    Cardinal-Archidiacre de Rome.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces :: Saint-Siège   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces :: Saint-Siège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ROCKY - 11 ans - SPA Saint-Etienne Loire (42)
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Clergé de Saint Bertrand de Comminges
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare
» Bataille terrestre d' ABOUKIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province de Besançon :: La Province Métropolitaine :: Les portes de la Province-
Sauter vers: