Ici siègent l'Archidiocèse métropolitain de Besançon (paroisses : Dole, Luxeuil, Poligny, Pontarlier et Vesoul)
, les Diocèses suffragants de Lausanne (paroisses : Fribourg, Grandson et Solothurn) et de Toul (paroisses: Epinal,Nancy,Toul,Vaudemont)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Alexandre Farnèse
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 318
Age : 34
Date d'inscription : 07/03/2014

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Ven 18 Juil - 15:30

Le Père Alexandre avait écouté attentivement tous les témoignages. Pour sûr l'affaire était complexe et c'était sans doute toujours le cas dans ce genre d'histoire...

Les témoignages sont claires, Ma Sœur. Je n'ai pas d'autres questions. C'est une bien triste affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenah
Archidiaconesse de Besançon
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Dim 20 Juil - 12:45

L'Officialité n'ayant pas de question, mais soucieuse de laisser la parole à tous, la brune s'adressa au couple. Elias, Héloïse, quelque chose à ajouter avant que nous ne passions au réquisitoire?

_________________


Like a Star @ heaven L'Atelier des Doigts d'Or Like a Star @ heaven(cliquez sur la bannière pour y accéder)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenah
Archidiaconesse de Besançon
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Mar 22 Juil - 11:09

Est-ce bon?

[Je laisse deux jours et on passe à la suite. ]

_________________


Like a Star @ heaven L'Atelier des Doigts d'Or Like a Star @ heaven(cliquez sur la bannière pour y accéder)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenah
Archidiaconesse de Besançon
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Ven 25 Juil - 14:32

La brune commençait à trouver l'affaire bien longue et voila que Frère Gustavev n'était pas revenu à la salle d'audience après l'avoir quittée précipitamment. La présidente de l'Officialité fit mander un garde afin d'en savoir plus, mais visiblement le frère procureur ne serait pas disponible pour la fin de l'audience. S'en suivi donc un balai de courriers, de la Présidente vers un procureur qui pourrait remplacer le frère manquant. Une fois certaine de la conduite de la fin du procès, Jenah reprit la parole.


Bien, vous avez pu remarquer l'absence de Frère Gustavev qui a dû partir pour des raisons encore inconnues. Pour palier son absence et afin de ne pas faire trainer trop en longueur cette procédure déjà longue, nous accueillerons en notre tribunal ecclésiastique Monseigneur - Cardinal Yut, qui prendra donc la place de procureur. Afin qu'il puisse fournir un réquisitoire censé nous lui laissons temps de parcourir le dossier d'enquête préliminaire mené par Frère Gustavev ainsi que les minutes de cette audience, par la suite nous lui donnons la parole afin qu'il puisse questionner Sieur Elias et Dame Héloïse.  

_________________


Like a Star @ heaven L'Atelier des Doigts d'Or Like a Star @ heaven(cliquez sur la bannière pour y accéder)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yut

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 21
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Sam 26 Juil - 10:43

Le prélat arriva après avoir été prévenu par une missive de la situation -bon, une série de missive dirons-nous. Il avait bien voulu se rendre au procès, parce qu’il sentait que l’Officialité en avait grandement besoin, et que l’intérêt du fidèle avait toujours été sa première priorité. Faire attendre des hommes et des femmes durant des mois pour leur dissolution de mariage ne lui plaisait en aucun cas, aussi c’était pour cette raison qu’il ferait en sorte que le tout soit terminé de façon responsable, pour que l’ensemble des protagonistes puissent avancer. La présidente venait de parler, et le cardinal posa posa son regard sur l’assistance avant de prendre lui-même la parole.

Comme notre très estimée consœur vient de l’indiquer, Sa Merveilleuse Éminence Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d’Embussy-Taschereau a été dépêché, en qualité de Missus Inquisitionnis, pour faire office de procureur exceptionnel pour la fin du procès.

Oui, il avait parlé de lui-même à la troisième personne, la situation l’imposait. Ou pas. Il s’avança alors jusqu’à la position qui était sienne en tant que nouveau procureur. Avant le réquisitoire, il lui fallait tout de même certaines informations sur des sujets bien importants. Remerciant d’un signe de tête la présidente de lui accorder la parole, il se tourna alors vers l’épouse.

Ma fille, j’ai lu avec une minutieuse attention l’ensemble des minutes de l’enquête préliminaire en compagnie de Frère Gustavev. Vous y avez mentionné être enceinte d’un enfant. Or, il fut montré de façon on ne peut plus claire que vous n’avez jamais consommé votre mariage avec Elias ici présent. Au regard de la physiologie humaine, il est impossible de tomber enceinte sans avoir pratiqué le coït au préalable. Ainsi donc, la grossesse dont vous avez fait part est une preuve tangible de l’adultère que vous avez commis –et nous ne nous basons pas ici quelques ragots de tavernes, mais bien sur des preuves anatomiques concrètes. Le fait de tromper l’homme qu’on a épousé devant Dieu est un péché extrêmement grave, une souillure de l’union qui vous lie à votre époux, une insulte directe au Très-Haut, lequel vous avez bafoué en trahissant le serment que vous avez prononcé devant lui lors de votre mariage. Quel est votre sentiment par rapport à cet adultère?

Ses yeux vinrent se poser sur le ventre de la dame.

Qu’est-il advenu de l’enfant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Sam 26 Juil - 12:53

La jeune femme regarda le Cardinal et ouvrit des yeux ronds. Quand elle avait entendu qu'il remplacerait Gustavev elle savait qu'il n'y aurait pas en face d'elle un procureur impartial comme cela devrait être. A la place elle avait un homme dévoué corps et âme voire même plus à son époux pour le défendre et lui mettre sur le dos les erreurs de son époux. Chacun ses erreurs, elle en avait mais point celles-ci. Lui souriant doucement la jeune femme répondit calmement.

- Votre Eminence avec tout le respect que je vous dois eut égard à vos charges et au grand respect que j'ai envers notre Eglise dont je suis une fervente croyante, j'aimerais vous rappeler que Elias a devant le Frère Procureur Gustavev accepté de retirer ce motif de la demande de dissolution. En effet, il a été souligné que ce motif ne peut faire l'objet d'une raison pour demande de dissolution.

La jeune femme se tût un instant avant de poursuivre.

- De plus, il s'agit ici de sa parole contre la mienne. Elias dit qu'il ne m'a pas touché quand j'affirme l'inverse. J'ai certes été donné vierge devant l'autel, mais je ne suis pas pour autant ignare sur le sujet et je sais comment cela se passe. Je peux donc vous affirmer que mon mari a consommé le mariage. Et personne n'était présent dans notre lit quand nous y étions ensemble afin de pouvoir confirmer ou infirmer la chose. Il est donc difficile d'entendre des témoins sur ce sujet. Je pense pas qu'il soit donc nécessaire de continuer sur cette lancée. Je pense que l'absence de sentiments amoureux de mon époux envers moi est déjà un élément largement suffisant. On le sait tous un homme peut avoir un rapport intime avec une femme ou un homme sans pour autant avoir des sentiments. Donc cela ne justifie pas non plus l'absence de devoir conjugal.

La jeune femme se permit de boire un peu, il faisait un peu chaud et depuis son retour de l'abbaye elle avait souvent soif.

- Au sujet de ma grossesse, vous êtes en train de sous-entendre que j'aurais trompé mon époux on est bien d'accord ? J'attends donc une preuve de mon manque de vertu et mon manque d'attachement à mon époux. Il sera d'ailleurs difficile de prouver une chose que je n'ai point fait.

La jeune femme soutint le regard du Cardinal, non elle n'avait pas trompé son époux. Il était de toute façon de rumeur connu que la pschylogie humaine aimait à faire porter aux autres ses propres défauts qu'on n'assume point.

- De plus, j'espère que la question sera également posé à mon époux ici présent afin de rendre l'échange équitable.

Puis elle se tût, de toute façon elle n'espérait qu'une chose : que cela se finisse avec une sentence équitable entre les deux personnes et heureusement le Cardinal ne jugerait pas. Espérons au moins qu'il n'ira pas y donner son avis.

Cependant, Héloïse regarda Jenah espérant un peu d'aide afin que le Procureur redevienne un peu plus impartial puisqu'ici le couple était jugé et non Héloïse uniquement. Un couple est entièrement responsable de la dérive du bateau et non juste un des membres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenah
Archidiaconesse de Besançon
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Dim 27 Juil - 4:32

La brune était bien étonnée car en effet, personne n'avait eu de certitudes claires face à cette consommation ou non du mariage, car si Elias l'affirmait impossible du fait de la présence constante d'une sœur dans son couple, Héloïse elle expliquait qu'ils avaient eu leur moment d'intimité. Peut être lui manquait-il de réelles preuves ou peut être était-ce une astuce du Cardinal pour impressionner les époux et les amener à révéler la juste vérité, qu'elle soit en faveur de l'un ou de l'autre.


Frère procureur, la grossesse ne saurait être une preuve de qui en est le père, du moins tant que l'enfant n'est point né nous ne serons à qui il ressemble, et encore ce n'est pas là science exacte. C'est une preuve de coït, certes, mais non de tromperie. A moins que vous n'ayez des preuves que l'Officialité n'ait point eu.

Je pense que cela restera non prouvé, tout comme les accusations de tromperie qui planent sur l'époux.

_________________


Like a Star @ heaven L'Atelier des Doigts d'Or Like a Star @ heaven(cliquez sur la bannière pour y accéder)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yut

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 21
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Jeu 31 Juil - 12:33

Le prélat fronca les sourcils à la remarque d’Héloïse, et se saisit des minutes de l’enquête préliminaire. Après une brève relecture, il haussa légèrement les épaules.

Je crois que vous voulez parler de la non-consommation du mariage. En effet, il ne s’agit pas là d’un motif de dissolution de mariage, et Elias a reconnu cela en en acceptant une partie du blâme. Et concernant cela, je ne comptais pas y revenir, je vous parlais bien d’adultère. Mais comme vous revenez à la non-consommation, je crois que pour que tous aient des éclaircissements, nous allons devoir élaborer le sujet. Surtout qu’il semble que ce soit directement en lien avec l’adultère dans ce cas-ci. Ce qui semble bien clair, c’est que vous ne niez pas avoir été engrossée. Et comme l’adultère est un motif de dissolution de mariage hautement plus important que la disparition du sentiment amoureux, il est nécessaire de clarifier la question pour pouvoir déterminer la vérité.

Le prélat sortit de sa besace un vélin.

Nous avons ici le témoignage écrit de Messire Pierre Alexandre von Dumb, Seigneur de Montquiquin, qui confirme avoir eu des rapports avec Héloïse du Val d’Haine.

Citation :
Nous, Pierre Alexandre Alexandre von Dumb,


Prenons la plume en ce jour pour coucher sur le vélin notre témoignage à l’attention de l’Officialité Épiscopale de Besançon.

Après avoir eu vent du fait que notre promise Narissa aurait apparemment couché avec Elias, nous fûmes pris de rage, et nous sommes allé voir Héloïse du Val d’Haine avec qui nous confirmons avoir eu des rapports sexuels. Nous le regrettons à présent, mais nous tenions à l'exprimer.

Fait sur le champ d'Austrasie à Strasbourg.
Pierre_Alexandre von Dumb
Seigneur de Montquintin.

Qu’en est-il de cela? Cela pourrait attester de votre grossesse, n’est-il pas?

Lors de votre discussion préalable au procès avec le Frère Gustavev, il vous fut demandé, pour attester que vous avez effectivement vu votre époux nu et eu des rapports avec lui, où se situait sa tache de naissance. Question à laquelle vous avez soigneusement évité de répondre. Si vous avez réellement eu des rapports avec votre époux, où se trouve la tache de naissance d’Elias? Prétexter que cela se serait fait la nuit n'est pas une réponse probante, et est une bien piètre excuse pour éluder la question. Parce qu'ici ce n'est pas seulement votre parole contre celle de votre époux, mais également contre celle du Sire Pierre Alexandre von Dumb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Jeu 31 Juil - 15:02

La jeune femme observa le document et soupira.

- Votre Eminence j'ai une question : avez-vous mieux qu'un document écrit par un homme qui serait prêt à tout pour soutenir un ami à lui?

La jeune femme était vraiment écoeuré de la façon de faire de cet homme qui détruisait l'image qu'elle avait de l'Eglise.

- Il faudrait peut-être également la date de cette supposé relation intime. Parce que a priori il manque des informations dans votre enquête. Ai-je eu ces rapports supposé avant ou après l'annonce de ma grossesse?

Ecrivant un message et le donnant à un coursier la jeune femme continua.

- Merci également de faire confirmer à tous ici présent que mon époux m'a trompé durant notre mariage. En plus d'un homme il a eu des rapports avec une femme. Preuve donc qu'il peut avoir des rapports intimes avec des femmes, preuves qui supporte le fait que j'affirme qu'il en est eu avec moi.

Réfléchissant un instant elle eut un rapide sourire.

- Par contre dites moi, Pierre-Alexandre vit où ? Il me semble qu'il est citoyen dolois depuis combien de temps? Sachant que je vis à Poligny depuis 6 mois environ alors qu'il y a déjà 6 mois je ne le connaissais nullement, d'ailleurs il me semble que personne le connaissait en Franche-Comté et que j'étais déjà enceinte de quelques mois. Il est tout de même difficile d'avoir des relations intimes avec un homme vivant à deux jours de mon lieu de vie et encore plus dure de me mettre enceinte quand je le suis déjà, non? De plus je n'ai rencontré cet homme qu'au sein du conseil comtal.

Grimaçant un instant puis frissonnant en pensant qu'un autre homme puisse la toucher, la jeune femme retint une nausée avant de répondre.

- Sincèrement ce genre de chose est déjà assez difficile à subir avec son propre époux car cela est obligatoire alors je ne vais surement pas m'amuser à aller le faire avec un autre si je n'y suis point obligé! Cet acte est si répugnant mais nécessaire, moins cela s'effectue mieux je me porte.

La tâche de naissance décidément ils n'avaient que cela pour défense.

- En ce qui concerne la tâche de naissance de mon époux je suis assez choquée de vous entendre me demander confirmation que j'ai vu mon époux nu. Jamais je n'oserais lui montrer le bas de mon ventre ou quoique ce soit d'autre! Il n'y a pas besoin de se regarder nu pour faire son devoir conjugal c'est déjà bien assez gênant pour ne pas en plus devoir voir son corps nu et lui montrer à voir le mien! Je préfère largement le faire en chemise votre Eminence.

La jeune femme poursuivit.

- D'ailleurs si le mariage était réellement pas consommée pourquoi me serais-je amusée à dire que j'étais enceinte? Au vu de comment je suis insultée et traitée il me semble que si mon époux n'était pas le père je ne l'aurais pas clamé ici présent je me serais même plutôt tû puisque la grossesse était invisible lors de l'enquête du Frère Procureur Gustavev.

La jeune femme respira son mouchoir imbibé de parfum pour faire partir ses nausées non dû à sa grossesse terminé mais plutôt à son dégoût pour cela, avant de poursuivre.

- Cependant votre Eminence, revenons en au début :


Admettons deux hypothèses et je dis bien hypothèse. La première, comme l'a dit Elias, je reprend son idée : en bon fils il accepte ce mariage avec moi pour faire plaisir à son père. Tout d'abord et en premier lieu à l'âge qui l'a je trouve cela dommage de ne pas savoir dire non mais savoir le dire 6 mois après, mais soit.
Il y a donc deux hypothèses, la première :

Elias continue sur sa lancée de faire plaisir à son père et consomme le mariage, hypothèse qu'il nie.
Deuxième hypothèse, il accepte le mariage en se disant que de toute façon il ne le consommera pas, son  hypothèse, et fera tout pour le défaire. Cela veut donc dire que devant Soeur Jenah ici présente et devant témoin il se serait parjuré devant Dieu en m'acceptant comme épouse.

Ainsi Votre Eminence vous soutenez une hypothèse de parjure. Quel est le plus grave ici ? Que mon époux se parjure ou que vous le souteniez ? Je n'arrive point à le savoir.


Puis la jeune femme se tût un instant.

- A priori vous n'êtes cependant pas prêt à poser les mêmes questions à mon époux alors que un témoin a tout de même insinuer le doute. Après je vous comprend, vous tenez déjà entre vos mains un document qui atteste qu'il m'a trompé donc à quoi bon lui poser la question.

Avant de se taire complètement.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenah
Archidiaconesse de Besançon
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Ven 1 Aoû - 4:03

Pouvez vous faire passer cette missive à l'Officialité Frère procureur? La brune souhaitait voir ce nouveau document de plus près, de plus on lui avait également adressé très récemment un autre document qu'elle montra à l'Officialité et qu'elle souhaitait dévoiler au Procureur, un contrat de chasteté qui l'interrogeait, celui-ci avait été affiché devant tous mais non fourni à Frère Gustavev, le procureur lors de l'enquête.  

Jenah porta un regard sur chaque époux, tentant à percevoir d'où viendrait la vérité.

_________________


Like a Star @ heaven L'Atelier des Doigts d'Or Like a Star @ heaven(cliquez sur la bannière pour y accéder)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yut

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 21
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Ven 1 Aoû - 12:23

Le document de suffit à lui-même. Pour que le seigneur Pierre Alexandre couche sur le papier son ressenti ainsi, il a y eut un grand cheminement qui fut fait par lui-même quant à ce qui est arrivé. Il confirme ici quelque chose de très grave, qui a des répercussions également sur sa propre personne, mais qu'il est prêt à livrer pour que la vérité puisse être exposée. Son témoignage est un exemple d'un grand courage et atteste clairement d'une chose; une personne affirme avoir eu des rapports avec vous. Je crois que tous ici conviendront que les affirmations de messire von Dumb ne sont pas choses à prendre à la légère. S'il a dit quelque chose du genre, c'est bien parce qu'il a à cœur la recherche de la vérité. Et nous voyons dans sa missive qu'il est on ne peut plus neutre.

Et on repart…

Par ailleurs, vous serez d'accord avec moi sur le fait qu'un ragot mensonger que quiconque peut rapporter ne saurait en aucun cas être comparé, au niveau de l'Officialité Épiscopale, au témoignage clair d'un homme qui affirme quelque chose qu'il a lui-même vécu. Surtout s'il y a des attestations anatomiques qui viennent le confirmer. Le Seigneur de Montquiquin parle d’Elias au conditionnel dans sa missive, en ajoutant bien ''apparemment'', ce qui n’est en rien une preuve, mais qui confirme justement qu'il ne s'agit que de rumeur bien spéculative.

Également, vous affirmez ne pas habiter la même ville que messire Pierre Alexandre von Dumb, mais vous n'habitiez pas non plus la même ville qu'Elias. Et ce au moment de votre grossesse. Il n’a effectivement jamais vécu avec vous, ce qui tend à nous rapprocher de la possibilité de la non-consommation. Après, peut-être que ce que rapporte le témoin par écrit date d'après que vous soyez tombée enceinte, je ne sais, mais le témoignage reste toujours le même et ce qu'il soutient est très grave.


Il se saisit d’une plume et griffonna ce que dit la dame.

Donc jamais vous n'oseriez montrer le bas de votre ventre à votre époux, ce qui confirme que vous avez vous-même toujours entretenu de grandes réticences quant à la consommation de votre mariage.

Au regard de cette non-consommation, j’ai constaté, en portant attention aux minutes de l'enquête préliminaire, que vous sembliez désespérée, au point tel où vous avez senti bon, pour tenter de prouver la consommation de votre mariage, de parler de cette grossesse. En vain, vu les détails apportés.

Concernant vos deux "hypothèses", laissez-moi clarifier le tout en vous rappelant le dogme de la luxure, qui, je le crois, saura vous aider à mieux comprendre les différents enjeux. Il n'y a pas de parjure dans ce que vous rapportez, bien au contraire. Le mariage est l'expression de l'amour entre deux personnes. J'ai offert une très bonne explication à ce sujet à l'occasion du récent mariage du Roy de France, je vous donnerai une copie de mon sermon si vous le souhaitez. Maintenant, au-delà de la cérémonie elle-même, il est du devoir des deux époux de faire en sorte d'entretenir l'amour dans le couple pour que ledit amour reste bien vivant. Dans le cas qui nous concerne, les deux sont responsables de cet échec par rapport aux sentiments amoureux. Maintenant, et c’est ce qu’il vous faut comprendre, si amour il n'y a pas, il est bien entendu qu'il ne saurait y avoir de consommation. Parce que pratiquer quelque forme de coït sans amour revient à faire l'apologie de la luxure, du désir bestial, de la pulsion animale. Ce qui serait hautement répréhensible.


Le pourpré tourna ensuite ses opales vers la présidente.

La procure n’a plus de question pour l’épouse.

Il prit le parchemin écrit de la main de Pierre Alexandre von Dumb et le tendit à Sœur Jenah.

Avant de passer au réquisitoire, nous avons le témoignage de deux dernières personnes, qui n’ont hélas pas pu faire le voyage jusqu’à Besançon, mais qui nous fournissent des informations qui sauront nous aider j’en suis certain.



Citation :



A Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d’Embussy-Taschereau,

De Nikolaï Jagellon, Vicomte de Mondovi et Seigneur de Candiolo.

Votre Éminence,

Ayant longtemps souhaité demeurer en dehors de cette histoire de mariage et dissolution, étant la cause réelle de cela, je ne peux hélas demeurer ainsi sans mot dire après les propos qui ont pu m'être rapportés...

En effet, bien avant mon accession au trône de Savoie, alors que je n'étais qu'un simple fils de Vicomte d'une grande famille de France, j'ai pu faire la connaissance d’Héloïse du Val d'Haine... Alors volage et enchaînant, je l'avoue, les bordels de l'ensemble des contrées qu'il m’était possible de visiter, je me satisfaisais également de la chaire féminine des êtres osant s’aventurer dans ma couche...

Un soir, en juillet 1461, il y a un an, alors que je venais de rejoindre le St Empire et sa Lotharingie, je m'étais attelé à quelques voyages en Franche-Comté afin de découvrir les terres voisines à mon nouveau territoire d'accueil. C'est ainsi là que j'ai pu faire la connaissance de la dénommée Héloïse. Bien que très peu à mon goût de par sa dentition relativement aléatoire et jaunâtre, je me trouvais hélas à l'époque que très peu regardant et à ma présentation et le digne nom de Jagellon porté par un princesse de France, cette femme s'est alors laissée aller à quelques compliments et rapprochements envers ma personne. D'abord froid et distant, je reconnais avoir cédé aux avances et être demeuré quelques instants en sa compagnie à... Agir contrairement aux lois du mariage sans pour autant connaître son union. Qui plus est lorsque je pu ressentir la résistance de la virginité lors de l'acte engagé.

Lorsque ceci fut passé, je du retourner en Savoie afin d'accomplir mes différents mandats ducaux et enchaîner quelques autres conquêtes, oubliant ainsi aussi rapidement que je ne pu la croiser cette femme.

C'est suite à ma rencontre avec Sarah Elisabeth et un jour passé en compagnie d'Elias, soit le marié, que je pu faire sa connaissance et apprendre malgré moi que j'avais « honoré » son épouse et dépucelé cette dernière. Honteux d'avoir ainsi agit, c'est avec franchise que je lui ai avoué et que nous nous sommes jurés de taire cela à travers une amitié sincère, basée sur la réciprocité des faits de chaque action. Elias de Tallyerand Cheroy fut ainsi informé de mes moindres actions politiques ou autre, et moi de même. Une véritable amitié, plus forte encore qu’une amitié d'enfance se tissa, l'ayant même inscrit comme légataire de mon Vicomté de Mondovi suite à la décision injuste de son père. C'est à travers cette dernière décision que l'idée germa de cet afrèrement, justement pour mettre un terme aux vomissements de mon ex compagne de nuit face à une pseudo relation entre deux hommes tel que nous. A travers cet acte, chacun pouvait ainsi savoir que nous étions tel des frères et que la logique même d'effectuer quelconque acte avec une personne de sa famille se trouve encore plus détestable que l'union de deux sexes de même nature.

C'est ainsi le cœur lourd que je reconnais aujourd'hui, et trahit mon serment envers Elias, que ma personne a couchée avec une femme mariée et rendu cocu cet homme. Mais de la même façon, je reconnais que celle-ci se trouvait vierge alors que mariée et qu'il aurait paru fort discutable qu'un quelconque acte ait pu survenir dans le futur sans que le Cheroy ne se rende compte de la non virginité de son épouse et effectue alors une demande immédiate de divorce sans attendre de me connaître.

Sincèrement et que les Très-haut vous garde,

Fait à Mondovi,

Nikolaï Jagellon, Vicomte de Mondovi et Seigneur de Candiolo.

Citation :
Nous Siegfried_Thomas de Montestier attestons par la presente avoir eu une relation intime avec Heloise du Val D'haine lors de notre passage pendant quelques jours dans la Bonne Ville de Poligny. Suite à celle ci, cette dame m'a fait part que je l'avais engrossée, A ce jour je ne sais qu'est devenu cet enfant.

Fait à Dole, pour qui de droit

Siegfried_ Thomas de Montestier Cheroy

PS: de même car cela n'est pas secret dans la famille cheroy, heloise du val d'haine a eu des relations avec notre chef de famille alexandre de cheroy

Je crois que les trois derniers témoignages parlent d’eux-mêmes. Je ne les commenterai donc pas plus, laissant à l’Officialité le soin de les analyser.

Les parchemins furent déposés sur le bureau de la présidente.

Le cardinal avait eu le temps de préparer son réquisitoire, il y avait longuement songé, et il devait faire ce qu’il y avait de mieux pour tous. Après un très bref instant de réflexion, il se racla la gorge et déclara :

En vertu des articles 5 à 11 de la section B de la partie II de la bulle pontificale «Ad mundi salutem per sanctificationem», la procure constate la disparition des sentiments amoureux entre époux ainsi que l’adultère avéré de l’épouse. Elle requiert dès lors que le mariage soit dissous.
La procure recommande pour l’époux, vu l’échec de son mariage, une interdiction de remariage de deux mois. Il pourra par la suite de nouveau convoler, après s’être confessé au clerc de son choix.
Vu l’échec de son mariage et l’adultère qu’elle a commis, la procure recommande une interdiction de remariage de douze mois pour l’épouse. Elle devra également se confesser au clerc de sa paroisse avant tout remariage.
Qui plus est, pour avoir sciemment menti devant l’Institution Sacrée qu’est le Tribunal de l’Officialité Épiscopale, la procure constate l’outrage au tribunal. Vu la gravité du mensonge et pour l’avoir proféré devant Dieu lui-même, avant tout remariage, la procure recommande que l’épouse devra de faire un pèlerinage [IG] dans l’ensemble des paroisses de l’Archidiocèse de Besançon, se rendre dans l’église de chacune de ces villes pour y prier face contre terre durant quatre heures. Elle devra également laver de fond en comble la Cathédrale de Besançon. Elle ne pourra, pour les deux prochains mois, qu’être vêtue de bure et de sandales de paysan, pour expier ses fautes.
Vu la lenteur de la procédure, il est à considérer que six mois sont déjà passés pour les interdictions.


Il fixait maintenant Soeur Jenah, attendant qu'elle lève l'audience pour pouvoir aller chercher un rafraîchissement durant les délibérations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Sam 2 Aoû - 2:58

La jeune femme pris un gâteau dans un boite de macaron venant tout droit de la boutique d'Hélène Blackney et grignota le tout en entendant les mensonges du Cardinal.

- Votre Eminence, vous êtes représentant de Dieu et bien je n'aimerais pas être vous le jour du jugement dernier.

Je maintiens que je n'ai eu aucun rapport extra conjugal. Je n'ai jamais rencontré le Vicomte Nikolaï amant de mon époux. Il a couché avec mon époux pas avec moi. Pour ce Siegfrid, il s'agit bien de l'enfant de Floriane de Montestier? Alors je l'ai vu une fois le jour où il est sorti du ventre de sa mère. Mais je ne savais même pas son nom cependant je ne l'ai jamais revu depuis. Et comme quoi il ne peut en être le père. J'étais à Dôle quand l'enfant fut conçu. Pas à Poligny mais à l'époque je maintient que Pierre-Alexandre n'y vivait pas. Mais si vous préférez un parchemin pour preuve à une femme qui vous fixe droit dans les yeux sans abaisser le regard c'est à vous de voir.

Ah et mon beau-père vit en Orléannais si je ne m'abuse alors bon. De toute façon ce ne sont que des rumeurs et des mensonges comme ces documents je doute donc que quiconque d'autre que vous y porte intérêt.


Puis enlevant les miettes de sa robe et fixant le Cardinal.

- Vous voyez vos mensonges m'atteignent tellement peu par leur flagrance de que mon estomac ne songe même pas à rendre le repas. Je n'ai rencontré aucun de ces deux hommes. Par contre pour Nikolaï je puis vous confirmer et maintenir qu'il connait fort bien la place de la tâche de naissance de mon époux.

La jeune femme regarda Jenah dépité qu'un homme d'Eglise est l'audace de faire des faux.

- Je pense effectivement qu'il est dur d'entretenir un couple quand on ne vit pas ensemble. Mais cela n'est point ma faute votre Eminence, quand mon époux avait logis à Dôle il voyageait en permanence partout sans jamais m'en avertir et sans jamais me proposer de le suivre.

La jeune femme lui décocha un sourire puis se tût.

- Ah si j'oubliais. J'ai appris également que le Vicomte Nikolaï avait été 10 jours en prison pour Haute-Trahison. Donc un mensonge ce n'est rien pour lui à côté d'une Haute-Trahison envers son Duché.

Je peux fournir le verdict du juge si besoin.


Déclara-t-elle avant de reprendre son silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yut

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 21
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Sam 2 Aoû - 11:32

Le prélat entendit quelqu'un prendre la parole après le réquisitoire. Il haussa les sourcils en se tournant vers la dame qui parlait alors qu'elle n'avait pas la parole. Les insultes et les accusations portées à son encontre fit dresser les poils de ses bras. Une chance qu'il portait sa cappa magna, qu'on ne voit pas cela. Après avoir fait un signe de la main pour que le notaire qui était à ses côtés prenne en note ce qu'avait dit la dame, ses deux billes grises vinrent s'ancrer sur le visage de l'épouse, et il répliqua, laconique:

De telles paroles envers un Prince de l'Église sont inacceptables, et passibles d'un procès inquisitorial. Si vous ne les retirez pas tout de suite en expiant sur le champ, je me verrai dans l'obligation de vous mettre sous interdit. Et comptez-vous chanceuse que je vous laisse la possibilité de vous réchapper, un Inquisiteur qui n'aurait pas la grande mansuétude qui me caractérise aurait pu vous condamner directement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenah
Archidiaconesse de Besançon
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Lun 4 Aoû - 4:08

La brune suivait le tout, fort étonnée. Je laisse le droit de parole à Héloïse étant donné que vous vous adressiez à elle, juste avant de faire votre réquisitoire. Cependant je renouvelle la demande d'excuse et souhaite que ce procès ce termine sans heurt dans de bonnes conditions. Ainsi la virulence dans les propos ne sera acceptée par chacun des intervenants.

La présidente n'appréciait que peu ces échanges amers, elle marqua une légère pause pour appuyer sa dernière parole avant de reprendre.

Et bien ces courriers sont forts accusateurs et cela m'étonne qu'ils n'arrivent que maintenant. Etant donné qu'ils arrivent si tard après presque six mois de procédure, j'émets quelques doutes sur la véracité de ce que racontent leurs auteurs. Quelques doutes véritables, puisque j'ai tardé là à répondre afin d'effectuer quelques vérifications.

Et la brune de faire part tous de ses découvertes.

En juillet 1461 le Vicomte de Mondovi n'était pas présent en Franche Comté selon les rapports de suivis de population des différentes villes de Franche-Comté tenus par la prévôté, quant à Siegfried_ Thomas de Montestier Cheroy, il n'est passé à Poligny qu'une seule journée, le 11 mars, avant d'emménager à Dole et en Franche Comté du même coup, le 12 mars 1462, alors qu'il nous explique avoir séjourné quelques temps à Poligny. De plus la grossesse de Dame Héloïse datant visiblement de février, les propos tenus dans le dernier courrier me paraissent dévoyés. Alors peut être aura-t-il fait erreur sur la date, mais avant ce mois de mars, l'homme était reconnu comme habitant de Brignoles, en Provence, ce qui renforce la confusion ce témoignage.

_________________


Like a Star @ heaven L'Atelier des Doigts d'Or Like a Star @ heaven(cliquez sur la bannière pour y accéder)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Lun 4 Aoû - 14:18

La jeune femme écouta la réponse du Procureur surprise et réfléchit un instant aux mots qui avaient traversés ses lèvres.

- Effectivement votre Eminence mes paroles ont dépassées ma pensée. Je vous présente mes plus aimables excuse.

Puis avisant le retour de son couriser, elle sortit des documents.

- Cependant permettez que je démente ces deux derniers courriers?

Tout d'abord celui du Vicomte Nikolaï Jagelon. En effet vos courriers sont assez peu attesté tout de même nous n'avons que des mots. Cependant après recherche dans les rapports de douane du Comté et sachant qu'en Juillet 1461 je vivais à Dôle et n'en bougeais pas, je puis confirmer ne l'avoir jamais rencontré puisque cet homme n'y a jamais mis les pieds que ce soit au mois de Juin 1461 ou même au mois de Juillet de la même année. D'ailleurs je serais incapable de le décrire.

Cependant je suis assez choquée que vous portiez considération au propos d'un homme condamné pour Haute-Trahison envers son propre Duché. Je trouve que cela ne donne pas une image positive de son témoignage qui en plus, est un mensonge comme je viens de le prouver. Et pour ce qui est de ma dentition elle n'est ni aléatoire, ni jaunâtre. Je ne vais que rarement voir pas du tout en taverne et j'aborde encore moins des hommes dans ces lieux de dépravations connu et reconnu. Par contre il est évident oui qu'il n'approuvera pas avoir eu des relations intimes avec mon époux c'est évident. Pourtant la Vicomtesse Dina Galli ici présente à tout de même conter une rencontre en taverne qui semble fort intéressant quand au ressentit qu'elle a eu alors qu'elle ne savaient rien d'eux.


Puis sortant un autre document, la jeune femme le lut.

- Pour ce Siegfried Thomas de Montestier Cheroy, je confirme donc avoir été présente lors de sa naissance il y a tout de même peu de temps que cela, c'est impressionnant comme les enfants grandissent vite à notre époque. Cependant cet homme n'est passé qu'une journée à Poligny le 11 mars 1462 et il habite Dôle depuis le 12 Mars 1462 or à cette date ma grossesse avait déjà été annoncé et j'étais enceinte de presque 4 mois, d'ailleurs c'est pareil je n'ai jamais rencontré cet homme.

Puis tenant un courrier dans ses mains, la jeune femme se tourna vers Jenah.

- J'aurais également un témoignage écrit, j'en attends un autre à ajouter au dossier? Ce dernier apporte éclairage sur les tendances sodomites de mon époux que j'avance depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenah
Archidiaconesse de Besançon
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Lun 4 Aoû - 15:38

Et voila qu'on annonçait encore de nouveaux témoignages de dernière minute, la brune soupira, puis reprit la parole haut et fort.

Cessons donc ce balai de courriers et de témoignages de dernière minute. Ces missives et autres témoignages oraux me semblent relever bien plus de querelles familiales au sein des grandes familles de Franche-Comté et du SRING de façon générale, que d'éclaircissements concernant cette demande de dissolution. Ainsi j'annonce la levée de cette séance afin que l'Officialité puisse se retirer et procéder aux délibérations. L'Officialité se basera pour cela sur son avis face à l'entièreté de cette audience tout en accordant un crédit relatif aux témoignages arrivés très récemment en cette fin de procédure de prêt de six mois, qu'ils soient envers l'époux ou envers l'épouse. Ceci afin de ne pas alimenter les tensions entre les familles comtoises.

Une fois dit, la brune se leva, prenant ses notes avec elle, ainsi que le dossier et ces différentes pièces. La présidente de l'Officialité se dirigea vers le bureau des juges.

_________________


Like a Star @ heaven L'Atelier des Doigts d'Or Like a Star @ heaven(cliquez sur la bannière pour y accéder)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elias.de.cheroy

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 23
Date d'inscription : 20/12/2013

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Mar 5 Aoû - 5:53

Muet depuis le début, le blond afficha dés lors un mince sourire, se relevant de sa place, ayant ignoré toute la scène et tous les dires de son épouse, il inclina respectueusement du buste envers la présidente, soufflant dans un ton des plus reposé:

Merci, que le jugement me soit positif ou négatif peu m'importe, je ne peux dire qu'une chose, après ce que j'ai entendu en ces lieux de la part de mon épouse, je suis bien heureux d'avoir porté cette demande de dissolution.

Il inclina également de la colonne vers le prélat, se relevant face à lui pour soupirer:

J'ai foi en l'église aristotélicienne, et je la remercie de me permettre, peut être, de pouvoir un jour revivre en paix, loin de tout cela.

Se retournant finalement vers celle qui ne cessait d'argumenter et d'essayer de le détruire depuis le début de l'audience, il se contenta d'échapper un soupir.

Heloise.

Puis, prenant une chaise dans la salle jouxtant, dans l'attente du jugement, il sorti une pelote de laine qu'il fit jongler entre ses mains, pourquoi?

Jeune, il avait été tisserand, et cette profession qu'il avait apprit des vassaux de sa famille lui était resté, il lui avait donné un nom, Isabelle, une histoire et même un compagnon qu'il avait baptisé Gérard, mais Gérard avait été chipé par Shypper, par conséquent une lettre portant l'épigraphe "Shypper arrête de chiper" n'avait pas suffit à sauver celui qui partageait les jours de la première pelote.

L'ennuis et la fatigue de cette procédure qui lui paraissait comme un mauvais rêve dans lequel son épouse faisait le démon allait peut être finir, pour l'heure, la laine adoucissait les moeurs et l'occupait, peut-être même devrait t-il en offrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frère Huon
Ancien (arch)éveque
avatar

Nombre de messages : 2462
Localisation : Poligny
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Mer 6 Aoû - 5:26

Mgr Huon n'était pas bavard et il réfléchissait à tout ce qui c'était dit ...

_________________
Dieu nous garde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenah
Archidiaconesse de Besançon
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Jeu 7 Aoû - 13:14

Une fois avis donnés, les membres de l'Officialité purent revenir au tribunal. La présidente fit part de la décision prise.

L'Officialité constate un profond différent entre les époux et une désunion, dès le départ de ce mariage, dont l'Officialité ne peut que constater l'échec. Ainsi nous recommandons la dissolution du mariage au motif de disparition évidente du sentiment amoureux entre les époux et d'un tort partagé(Article 6.1 :La disparition des sentiments amoureux entre les époux).

Etant donné l'échec de cette union dû à l'époux comme à l'épouse, chacun est frappé d'une interdiction de remariage de quatre mois. Cependant, la procédure ayant été longue, nous estimons que ce temps est réduit à trente jours après la décision du Consistoire pontifical, afin que chacun des époux prenne de nouveau le temps de réfléchir intensément au sens du mariage. Le mariage est fondé sur la création d'une communauté de vie et d'une union profonde des époux, il ne saurait être considéré comme un simple arrangement entre deux familles. Afin d'aider cette réflexion, les époux ne pourrons se remarier seulement après s'être confessé auprès du clergé local et d'avoir suivi une leçon spécifique sur le mariage s'appuyant sur les textes de Christos et le Droit Canon.

Aux sujets des adultères évoqués, l'Officialité, n'ayant pas constaté validement les faits, n'a pas retenu ce motif. Mais s'ils s'avèrent réels, l'Officialité encourage les coupables à se confesser auprès d'un clerc et à accepter la pénitence qui leur sera attribuée, dans le but non pas de trouver un coupable à l'échec de cette union, mais dans celui hautement supérieur du Salut de leur âme.

Le dossier sera transmis à présent au Consistoire qui s'occupera de valider la dissolution, le verdict édicté ici pourra être modifié par icelui s'il l'estime nécessaire.

_________________


Like a Star @ heaven L'Atelier des Doigts d'Or Like a Star @ heaven(cliquez sur la bannière pour y accéder)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 27
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Jeu 7 Aoû - 13:21

Héloïse préféra ignorer l'attitude d'Elias, elle se concentra donc sur le verdict donné par Jenah et lui adressa un sourire de remerciement. Elle ne demandait ni plus ni moins. Tort partagé, peine équivalente et obligation de se confesser, ca ne change rien Héloïse l'avait déjà prévu, trop de chose à sortir mais pas ce que beaucoup peuvent croire ici.

La jeune femme se leva et se dirigea vers la sortie, elle salua les juges, le Cardinal ainsi que son ex-époux, Sarah Elisabeth. Puis prenant Dina par le bras, elles sortirent tranquillement pour aller prendre l'air.

Libre elle était libérée et Elias comme elle allaient pouvoir trouver leur bonheur ailleurs. Un bonheur qu'elle lui souhaitait sincèrement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenah
Archidiaconesse de Besançon
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   Dim 7 Sep - 3:13

La brune vint afficher la réponse du Consistoire.

Citation :

    Dissolution de mariage
    Elias. & Héloïse

    A l'attention de Sœur Jenah et de l'Officialité Épiscopale de Besançon,

    Nous, Cardinaux du Consistoire Pontifical Francophone, prononçons la dissolution du mariage d’Elias. & Héloïse, après avoir étudié le dossier transmis par l'Officialité Épiscopale de Besançon.


      • Le mariage contracté entre Elias. et Héloïse est dissous pour disparition de sentiments amoureux entre les époux.
      • L’épouse est frappée d’une interdiction de remariage de quatre mois. Elle devra en outre se confesser auprès du clerc de son choix.
      • L’époux est frappé d’une interdiction de remariage de deux mois. Il devra en outre se confesser auprès du clerc de son choix.
      • Au regard du de la longueur de la procédure, il est considéré que les peines d'interdiction de remariage sont écoulées à la date de rendu de la présente décision.



    Fait à Rome le sixième de septembre quatorze cent soixante-deux,
    Au nom du Consistoire Pontifical francophone,
    Adso, Cardinal National Electeur.


_________________


Like a Star @ heaven L'Atelier des Doigts d'Or Like a Star @ heaven(cliquez sur la bannière pour y accéder)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Procès] Dissolution de mariage Héloise et Elias
» Dissolution du mariage de Kalvin et d'Ilays
» Dissolution du mariage d'Idril et Noa
» Procédure d’annulation et de dissolution
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province de Besançon :: Autres bâtisses :: Officialité Episcopale de la Province de Besançon :: Grand Tribunal-
Sauter vers: