Ici siègent l'Archidiocèse métropolitain de Besançon (paroisses : Dole, Luxeuil, Poligny, Pontarlier et Vesoul)
, les Diocèses suffragants de Lausanne (paroisses : Fribourg, Grandson et Solothurn) et de Toul (paroisses: Epinal,Nancy,Toul,Vaudemont)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 salle de l'apotre saint Paulos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nastyna



Nombre de messages : 111
Age : 23
Localisation : la ou on a besoin de moi
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: salle de l'apotre saint Paulos   Jeu 18 Déc - 13:59

Citation :

Hagiographie de l'Apôtre Saint Paulos

Paulos est né quelques années avant Christos, dans un village situé sur le rivage méditerranéen, en Judée. C'était un enfant rêveur et réservé. Il n'aimait rien tant que la contemplation des superbes paysages qui entouraient son village. Il pouvait passer des heures à regarder la mer, à observer le frémissement des herbes sur les collines, à écouter le chant des grillons sur les pierres surchauffées par le soleil. Il avait beaucoup de camarades, mais peu d'amis. Ses parents étaient pauvres, mais un oncle plus fortuné le fit venir à Jérusalem. Là, il apprit à lire, à écrire, à compter. Son oncle engagea un précepteur grec qui lui apprit toutes les matières utile à un futur commerçant. Mais le vieil homme, sentant la nature privilégiée de l'enfant, lui inculqua aussi la philosophie et il lui apprit la doctrine d'Aristote.

Devenu adulte, Paulos devint donc un marchand. Son oncle n'avait pas d'enfants, il fut donc son héritier. Et il fit prospérer l'affaire familiale avec brio et non sans une certaine ambition. Il possédait des entrepôts à Jérusalem et et à Césarée, ainsi que trois galères. Ses fournisseurs étaient nombreux en Judée et dans les pays du levant. Ses clients se trouvaient dans tout l'empire. Paulos était riche et admiré, il était content de sa vie, mais il n'avait plus le temps d'admirer la mer et les collines, et il n'était pas heureux.

Un jour, alors qu'il se rendit dans un petit village du nord de la Judée pour voir un fournisseur d'huile d'olive, il rencontra un homme suivi d'une petite troupe. Cet homme s'appelait Christos. Paulos l'écouta parler aux villageois, il participa aussi à la conversation. En voyant cet homme simple mais si rayonnant de sagesse et de bonheur, Paulos fut tout retourné. Il se souvint de son éducation grecque, de la sagesse d'Aristote, et il remarqua immédiatement les relations entre Christos et le Grand Sage.

Paulos dut bien retourner à ses affaires, mais il ne perdit pas Christos de vue. Ses réseaux lui permirent de se tenir au courant des déplacements de ce dernier. Et chaque fois qu'il le pouvait, il allait écouter le prophète. Le temps passa, les leçons s'accumulèrent, et bientôt Paulos délaissa son ancienne vie pour suivre Christos. Il continua à gérer ses affaires de loin. Il ne perdit pas sa fortune mais il n'en tira aucun profit aussi longtemps qu'il fut sur les routes de Judée.

Après la départ de Christos, il retourna à Césarée, mais sa vie avait basculé. Alors que certains partirent prêcher dans tout l'empire, qu'ils allèrent fonder des comunautés, Paulos resta en Judée, avec toutes les notes qu'il avait pris et qui contenaient les enseignements du Christ.


Il entretint une correspondance intense avec les autres apôtres, ainsi qu'avec leurs disciples qui propageaient la Vraie Foi. Il s'abstint de former des disciples, mais il écrivit nombre de missives qui servirent à uniformiser, recadrer, diriger la doctrine qui se mettait en place. Erudit, il estimait que son rôle était d'intérioriser la parole de Christos pour la restituer aux autres tout en la rendant accessible.

Paulos vécu vieux, et respecté. Il déménagea de sa riche demeure de Césarée et il en fit don à la communauté aristotélicienne locale, qui en fit un des tout premier lieu de prière, puis un des premiers évêchés. Paulos, lui, alla s'installer dans une maison située à flanc de colline, face à la mer, en bordure du village. Il y trouva le calme qu'il avait toujours recherché tout en restant proche de la cité, et il passa de longues heures à rédiger ses missives en admirant le flux et le reflux.

Quant il mourut, il fut inhumé à côté de sa maison, face à la mer. Son souhait était de voir chaque soir le soleil se coucher sur la mer, sur Rome par delà les flots, qui, il le sentait, serait un jour le foyer de tous les aristotéliciens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastyna



Nombre de messages : 111
Age : 23
Localisation : la ou on a besoin de moi
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Jeu 18 Déc - 14:13

Nasty pris son courage a deux mains et se mit a nettoyer la pièce,changer les draps mettre un petit bouquet de fleur de bienvenue.
Sur le bureau elle posa un encrier une plume et des parchemins.
Quel bonheur pour elle que de faire ce cours si particulier la pastorale.
C’était une nouvelle âme qui prenait le chemin de la lumière, de la vraie foi.

Bon la pièce pour Yukimura était prête, il était temps d'aller le chercher.

Voila votre salle pour quelque jour, certes spartiate mais bonne pour étudier.

je me doute que vous êtes pret a commencer depuis le temps que vous attendez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 102
Localisation : Schweizerische Eidgenossenschaft
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Ven 19 Déc - 12:44

Yukimura avait suivi Soeur Nastyna jusqu'à la salle qui devait lui permettre de méditer sur les principes de la Doctrine aristotélicienne.

L'endroit est plutôt austère mais sera parfait pour suivre une pastorale. Je vous remercie de l'attention que vous y avez accordé pour le rendre agréable.

Je suis prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastyna



Nombre de messages : 111
Age : 23
Localisation : la ou on a besoin de moi
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Ven 19 Déc - 13:04

Alors allons y votre première leçon

Partie 1 : Les Vertus

Ces cours ont été réalisé à Rome par le Vice-Préfet à l'Enseignement, le Père Abbé Zabouvski.

L'objectif de tout aristotélicien pour sa vie terrestre est d'atteindre le soleil, le paradis. Tel que nous l'a enseigné Aristote, un des prophètes de la religion aristotélicienne, le Très-Haut, Dieu, a donné l'esprit à l'humain pour que celui-ci soit capable, à l'instar des animaux, de distinguer le bien du mal. C'est cette capacité à distinguer le bien du mal qui nous permet de vivre la vie vertueuse qui nous permettra de rejoindre le soleil. Toutefois, une autre créature de la création, la Créature Sans Nom, jalouse de ne pas avoir été choisie pour être la préférée de Dieu, voue son existence à pervertir l'homme par les vices et à l'éloigner du soleil pour l'emmener sur la lune, en enfer. Tout aristotélicien voulant éviter la lune se doit de connaitre les vertus, et leurs contraires, que voici :


L'amitié,qui consiste à se préoccuper des autres, à avoir de l'empathie et à faire preuve de charité. L'amitié est ce qui lie tous les aristotéliciens. Par l'amitié, le croyant aide ainsi ses frères sur le chemin de la vertu. l'amitié est aussi entraide, réciprocité des rapports sociaux, amour du prochain, etc... L'avarice, son contraire, consiste à ne se préoccuper que de soi et elle n'a d'égal que le mépris de l'autre.

La conservation, qui consiste à oeuvrer à sa survie. La conservation est la conscience de ses besoins premiers en nourriture, en eau, en sommeil. En d'autres mots, la conservation est la faculté de se contenter de ce que l'on a de besoin. Le contraire de la conservation est la gourmandise, qui consiste à n'être jamais satisfait de ce que l'on a, à toujours vouloir plus, ce qui ne peut que pénaliser les autres qui vont venir à manquer. La gourmandise se résume à l'abus de plaisir.

Le don de soi, qui est la capacité de se sacrifier pour le bien d'autrui, que ce soit pour le reste de l'amitié aristotélicienne ou pour la société laïque, la république. Ce sacrifice est la conscience de la vie en communauté. Comme nous l'a aussi enseigné Arisote, le bon aristotélicien est celui qui aide son prochain en participant à la vie de sa ville. À l'opposé du don de soi se trouve l’orgueil, qui consiste à croire que seul nous pouvons nous élever au dessus de tous et d'atteindre le statut de divin.

La tempérance, qui est la capacité du croyant à se modérer et à faire preuve de compréhension. Cette vertu est primordial dans la mesure ou elle est complémentaire des autres. La tempérance consiste aussi en l'acceptation de sa condition. Son contraire est la colère, qui est le vice de celui qui s’abandonne à la haine de l’autre, ou qui de toutes ses forces tente de lutter contre sa condition.

La justice, est la faculté de l’être à faire preuve de magnanimité, à reconnaître la valeur de l’autre, à identifier l’intérêt d’autrui. A la justice correspond l’envie, qui est le vice de celui qui désire bénéficier des justes récompenses attribuées à autrui, ou de celui qui convoite les biens ou le bonheur de son semblable.

Le plaisir, est la faculté qu’a l’homme d’œuvrer à réunir les conditions de son propre bonheur. Elle est la conscience de soi, de son corps, de son âme, et des besoins de ceux-ci pour rendre son existence heureuse et facile. Au plaisir correspond l’acédie, qui est le vice de celui qui entre en dépression spirituelle, qui reste passif, qui n’a plus goût à la vie, et qui ignore sa propre satisfaction.

La conviction, est l’espérance en un avenir plein de promesses. Elle est plus largement la conscience des besoins et des intérêts futurs de la communauté des croyants, des nécessités de la conservation de l’espèce (donc de la reproduction). A la foi correspond la luxure, qui est le vice de celui qui se complaît dans l’abus des choses de la chair et dans le nihilisme le plus total.


Une vie vertueuse parfaite est virtuellement impossible. Nul, en dehors du divin, n'est parfait. Toutefois, l'aristotélicien vertueux est celui qui reconnaitra ses fautes et demandera le pardon à ses pairs par la confession. La confession sera expliquée dans le troisième volet de ce catéchisme.



Père Zabouvski



Citation :
Les douze préceptes de Saint-Benoît

1) Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement.
2)Son Saint Nom tu respecteras, fuyant blasphème et faux serment.
3)Le jour du Seigneur garderas, en servant Dieu dévotement.
4)Tes père et mère honoreras, tes supérieurs pareillement.
5)Meurtre et scandale éviteras, haine et colère Identiquement.
6)La pureté observeras, en tes actes soigneusement.
7)Le bien d'autrui tu ne prendras, ni retiendras injustement.
8)La médisance bannira, et le mensonge également
9)En pensées, désirs, veillera à rester pur entièrement.
10)Bien d'autrui ne convoiteras pour l'avoir malhonnêtement.
11)Foi et Raison te guiderons simultanément.
12)Seuls Aristote et Christos tu loueras, évitant les faux prophètes.

Saint Benoît (PNJ) Patron des Clercs & du Monachisme






Questions : Vous êtes prié de répondre par des phrases complètes, reformulées avec vos propres mots dans la mesure du possible :

1) Quelles sont les Vertus ? Expliquez-les avec vos mots
2) Comment va-t-on au Paradis ?
3) Quel est le but de la Créature sans Nom ?


Je suis a votre disposition si vous avez des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 102
Localisation : Schweizerische Eidgenossenschaft
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Sam 20 Déc - 3:59

Yukimura s'installa au bureau mis à sa disposition et écouta attentivement la sage parole de Sœur Nastyna. Mais la pastorale ne s'arrêtait pas à l'écoute. Après la leçon, il fallait mettre sur papier ce qu'il avait retenu des grandes lignes de la parole divine.

Citation :
1) Quelles sont les Vertus ? Expliquez-les avec vos mots

- L'amitié: elle est le lien entre les aristotéliciens qui s'entraident pour accéder au chemin de la vertu.

- La conservation: elle est la faculté de se contenter de ce que l'on a.

- Le don de soi: c'est la capacité de se sacrifier pour le bien de la Communauté.

- La tempérance: c'est la capacité du croyant à se modérer et à faire preuve de compréhension.

- La justice: c'est la faculté de l’être à faire preuve de magnanimité, à reconnaître la valeur de l’autre, à identifier l’intérêt d’autrui.

- Le plaisir: c'est la faculté d’œuvrer à réunir les conditions de son propre bonheur.  

- La conviction: c'est l’espérance d'un avenir plein de promesses.

2) Comment va-t-on au Paradis ?


- En sachant distinguer le Bien du Mal.

3) Quel est le but de la Créature sans Nom ?

- Son but est de pervertir l'homme par les vices et l'éloigner du soleil pour l'emmener sur la lune, en enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastyna



Nombre de messages : 111
Age : 23
Localisation : la ou on a besoin de moi
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Sam 20 Déc - 4:12

Bon devoir, mais réponse laconique, c'est bien de faire des phrases.
Les Vertus certes s'applique au niveau de l'amitié aristotélicienne mais aussi a plus large échelle, dans notre vie quotidienne.


Citation :
2) Comment va-t-on au Paradis ?
- En sachant distinguer le Bien du Mal.

c'est court et incomplet surtout.
On va au paradis en appliquant, tout au long de notre vie les vertus enseignée dans le dogme, en suivant le chemin que nous a tracé Aristote et Christos.


la réponse 3 est bonne


prenez votre temps, vous l'avez le temps pour répondre et bien comprendre cet enseignement de base. et puis si vous avez des questions n'hésitez pas a les poser, je suis ici pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastyna



Nombre de messages : 111
Age : 23
Localisation : la ou on a besoin de moi
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Sam 20 Déc - 4:18

on passe a la suite alors :

Partie 2 : La Spiritualité

La foi aristotélicienne comprend aussi une part de spiritualité, dans laquelle le fidèle fait preuve de sa foi envers l'être supérieur, divin et immatériel puisqu'au-dessus de tout. Le fidèle aristotélicien va chercher les sources de sa spiritualité dans les textes saints qui racontent et expliquent l'origine du monde, l'existence du Très-Haut, les bases de la vie vertueuse, etc. Ces textes saints sont compilés dans le Livre des Vertus. Voici un bref survol de l'ouvrage :


Livre 1 : Le Mythe Aristotélicien

La création, raconte comment le Très-Haut créa le monde par une simple pensée. Il raconte et explique les principaux éléments physiques de la vie. La création raconte aussi comment les créature voulues par Dieu prirent conscience du monde créé pour eux et comment et pourquoi, au terme d'une réunion de toutes les espèces, l'homme fut choisi comme créature préférée de Dieu.

La pré-histoire, raconte comment un homme, Oane, qui avait assisté à la réunion, décida de créer une ville où tous les hommes pourraient s'aider et mener la vie voulue par le Très-Haut. Malheureusement, l'histoire nous raconte que les hommes se détournèrent peu à peu du message divin promulgué par Oane et s'adonnèrent au péché. Le Très-Haut, chagriné de cette telle bassesse de la part de hommes, décida de punir les hommes en détruisant Oanylone. Les 7 homme les plus vertueux, qui avaient demandé le pardnon divin, devinrent les archanges tandis que les 7 hommes qui s'étaient adonnés le plus au péché devinrent les 7 démons. Les autres survivants s'éparpillèrent.

L'éclipse, est un texte écrit par un certain Sypous qui, en songe, aurait vu la lune et le soleil. Ces textes nous décrivent la vie après la mort menée par les vertueux par rapport à la vie à laquelle ceux qui se sont adonnés au péché de leur vivant sont condamnés.

La fin des temps, est un texte écrit par un certain Ysupso qui, en songe toujours, aurait vu la fin des temps, durant laquelle le Très-Haut aurait détruit l'humanité par la foudre, le feu et la terre. À la fin, le Très-Haut serait apparu à Ysupso et lui aurait dit que ce rêve n'était qu'hypothétique et que cette fin des temps n'arriverait que si l'humain s'adonnaient trop aux péchés.


Livre 2 : La Vita des Prophètes

La Vita d'Aristote, raconte la vie d'Aristote, qui naquit dans une famille grecque et devint l'un des plus éminents prophète de notre religion. Très tôt, le Très-Haut le confronta à l'impossibilité de l'existence de plusieurs divinités. Aristote fut alors capable d'affirmer que seul un dieu unique pouvait exister. Avec son précepteur, Épimanos, Aristote a aussi été capable de prouver que l'humain avait un esprit. Il partit donc pour Athènes apprendre auprès d'un des plus grand maitre, Platon. Platon était d'abord très heureux qu'Aristote fut un disciple aussit brillant, mais les deux philosophes de disputèrent au sujet des idées. Plus tard, Aristote, qui avait déjà prouvé hors de tout doute l'existence de l'esprit, a prouvé la nature sociable de l'homme et a affirmé que l'homme sage devait participer à la vie de la cité. Ses conclusions sur l'amitié faite au cours du repas avec Polyphilos sont aussi très remarquables.

La Vita de Christos, raconte quant à elle la vie de Christos, choisi par le Très-Haut comme messie, qui naquit par la grâce du Très-Haut à Bethléem en Judée et fut tout de suite pourchassé par le roi Mistral. La famille de Christos fuit alors vers Chypre et ne revint en Judée qu'à la mort du roi. Plus tard, Christos entreprit une retraite dans le désert où il rencontra la Créature Sans Nom. Christos eut le dessus sur elle et elle disparut. Revenu en Judée, alors sous contrôle romain, il commença à prêcher et très vite plusieurs se mirent à le suivre. 12 de ses suivants, autant d'hommes que de femmes, se démarquèrent par leur foi et devinrent les 12 apotres. Plus tard, Christos chargea Titus de créer une Église autour du message divin apporté par Aristote et par Christos lui-même pour mieux diffuser le verbe du créateur. Plus Christos devenait connu et respecté, plus la foi aristotélicienne gagnait du terrain, jusqu'à même ammener un centurion à demander le baptême. Un jour, au cours d'un repas mémorable au cours duquel Christos célébra l'amitié aristotélicienne, Daju, l'un de ses apotre, le trahi. Les romains vinrent alors chercher le prohète, qui fut condamné à la crucifixion par Pierre Ponce, qui mourut sur la croix et s'éleva au paradis. Les 21 logions de Christos sont 21 citations remarquables du prophète. Une légende voudrait qu'une abbaye française détienne un document contenant les 21 logions originales et non-censurées.


Livre 3 : Les Archanges et les Saints Aristotéliciens

Le troisième livre raconte la vie de tous les saints aristotéliciens de toutes les époques. Les canonisés sont ceux qui sont devenus saints après le renouveau de la foi.

Livre 4 : Doctrines, Sacrements et Prières de l'Eglise Aristotélicienne

Le quatrièment livre explique la célébration des sacrements tels que le baptême ou le mariage. L'on y trouve aussi les doctrines qui explique les sources de la foi ou encore le statut de Christos, par exemple. L'on y trouve aussi le crédo et le cantique des idées.


Tous ces éléments devraient faire de vous un excellent aristotélicien, un aristotélicien qui mène d'abord sa vie vertueuse en société et qui mène aussi sa vie spirituelle autour de la louange du Très-Haut. Puisse le Très-Haut vous illuminer et guider vos pas.


les questions et oui il en faut parait il :)

Questions :
1) Quels sont les livres qui composent le Livre des Vertus ?
2) Qui sont les Prophètes ?
3) Que raconte le Mythe Aristotélicien dans la Pré-histoire ? Expliquez-le avec vos mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 102
Localisation : Schweizerische Eidgenossenschaft
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Dim 21 Déc - 7:13

Citation :
1) Quels sont les livres qui composent le Livre des Vertus ?

Le Livre des Vertus comprend:

- Livre 1 : Le Mythe Aristotélicien

Ce livre raconte l'histoire de la Création, la Pré-Histoire, l’Éclipse et la Fin des Temps.

La création, raconte comment le Très-Haut créa le monde par une simple pensée. Il raconte et explique les principaux éléments physiques de la vie. La création raconte aussi comment les créature voulues par Dieu prirent conscience du monde créé pour eux et comment et pourquoi, au terme d'une réunion de toutes les espèces, l'homme fut choisi comme créature préférée de Dieu.

La pré-histoire, raconte comment un homme, Oane, qui avait assisté à la réunion, décida de créer une ville où tous les hommes pourraient s'aider et mener la vie voulue par le Très-Haut. Malheureusement, l'histoire nous raconte que les hommes se détournèrent peu à peu du message divin promulgué par Oane et s'adonnèrent au péché. Le Très-Haut, chagriné de cette telle bassesse de la part de hommes, décida de punir les hommes en détruisant Oanylone. Les 7 homme les plus vertueux, qui avaient demandé le pardnon divin, devinrent les archanges tandis que les 7 hommes qui s'étaient adonnés le plus au péché devinrent les 7 démons. Les autres survivants s'éparpillèrent.

L'éclipse, est un texte écrit par un certain Sypous qui, en songe, aurait vu la lune et le soleil. Ces textes nous décrivent la vie après la mort menée par les vertueux par rapport à la vie à laquelle ceux qui se sont adonnés au péché de leur vivant sont condamnés.

La fin des temps, est un texte écrit par un certain Ysupso qui, en songe toujours, aurait vu la fin des temps, durant laquelle le Très-Haut aurait détruit l'humanité par la foudre, le feu et la terre. À la fin, le Très-Haut serait apparu à Ysupso et lui aurait dit que ce rêve n'était qu'hypothétique et que cette fin des temps n'arriverait que si l'humain s'adonnaient trop aux péchés.

- Livre 2 : La Vita des Prophètes

Ce livre raconte l'histoire des Deux Prophètes: Aristote et Christos.

La Vita d'Aristote, raconte la vie d'Aristote, qui naquit dans une famille grecque et devint l'un des plus éminents prophète de notre religion. Très tôt, le Très-Haut le confronta à l'impossibilité de l'existence de plusieurs divinités. Aristote fut alors capable d'affirmer que seul un dieu unique pouvait exister. Avec son précepteur, Épimanos, Aristote a aussi été capable de prouver que l'humain avait un esprit. Il partit donc pour Athènes apprendre auprès d'un des plus grand maitre, Platon. Platon était d'abord très heureux qu'Aristote fut un disciple aussit brillant, mais les deux philosophes de disputèrent au sujet des idées. Plus tard, Aristote, qui avait déjà prouvé hors de tout doute l'existence de l'esprit, a prouvé la nature sociable de l'homme et a affirmé que l'homme sage devait participer à la vie de la cité. Ses conclusions sur l'amitié faite au cours du repas avec Polyphilos sont aussi très remarquables.

La Vita de Christos, raconte quant à elle la vie de Christos, choisi par le Très-Haut comme messie, qui naquit par la grâce du Très-Haut à Bethléem en Judée et fut tout de suite pourchassé par le roi Mistral. La famille de Christos fuit alors vers Chypre et ne revint en Judée qu'à la mort du roi. Plus tard, Christos entreprit une retraite dans le désert où il rencontra la Créature Sans Nom. Christos eut le dessus sur elle et elle disparut. Revenu en Judée, alors sous contrôle romain, il commença à prêcher et très vite plusieurs se mirent à le suivre. 12 de ses suivants, autant d'hommes que de femmes, se démarquèrent par leur foi et devinrent les 12 apotres. Plus tard, Christos chargea Titus de créer une Église autour du message divin apporté par Aristote et par Christos lui-même pour mieux diffuser le verbe du créateur. Plus Christos devenait connu et respecté, plus la foi aristotélicienne gagnait du terrain, jusqu'à même ammener un centurion à demander le baptême. Un jour, au cours d'un repas mémorable au cours duquel Christos célébra l'amitié aristotélicienne, Daju, l'un de ses apotre, le trahi. Les romains vinrent alors chercher le prohète, qui fut condamné à la crucifixion par Pierre Ponce, qui mourut sur la croix et s'éleva au paradis. Les 21 logions de Christos sont 21 citations remarquables du prophète. Une légende voudrait qu'une abbaye française détienne un document contenant les 21 logions originales et non-censurées.

- Livre 3 : Les Archanges et les Saints Aristotéliciens

Le troisième livre raconte la vie de tous les saints aristotéliciens de toutes les époques. Les canonisés sont ceux qui sont devenus saints après le renouveau de la foi.

- Livre 4 : Doctrines, Sacrements et Prières de l'Eglise Aristotélicienne

Le quatrièment livre explique la célébration des sacrements tels que le baptême ou le mariage. L'on y trouve aussi les doctrines qui explique les sources de la foi ou encore le statut de Christos, par exemple. L'on y trouve aussi le crédo et le cantique des idées.

2) Qui sont les Prophètes ?


- Aristote et Christos.

3) Que raconte le Mythe Aristotélicien dans la Pré-histoire ? Expliquez-le avec vos mots.


Il nous raconte comment les hommes se sont détournés du message divin et pourquoi le Divin choisit de détruire Oanylone. Il explique également la naissance des archanges et des démons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastyna



Nombre de messages : 111
Age : 23
Localisation : la ou on a besoin de moi
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Dim 21 Déc - 7:38

(euhhhhhhh comment dire je ne demande pas des copier collé, vous devez reformuler les réponses sinon je ne sais pas si vous avez comprit)
donc :

1) Quels sont les livres qui composent le Livre des Vertus ?

veuillez me le dire a votre façon merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 102
Localisation : Schweizerische Eidgenossenschaft
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Dim 28 Déc - 8:57

Citation :
Dans le Mythe aristotélicien, on retrouve l'histoire de la Création qui raconte et explique le commencement de notre monde et pourquoi l'homme a été choisi comme la créature préférée du Très Haut. La pré-histoire raconte l'histoire d'Oane et la triste fin de sa cité. L’éclipse raconte la vie après la mort suivant que l'on ait mené sa vie de façon vertueuse ou non. La fin des temps raconte la menace qui pèserait sur les hommes qui s'adonneraient aux péchés durant leur vie.

La Vita des Prophètes raconte l'histoire des deux prophètes que sont Aristote et Christos. Aristote fut convaincu de l'existence d'un Dieu unique et prêcha pour que l'homme sage participe à la vie de la cité. La vita de Christos raconte comment il a été choisi comme messie du Très-Haut et sa triste fin.

Le 3e livre raconte la vie de tous les saints de l'Eglise.

Le 4e et dernier livre raconte l'histoire de la Création, la Pré-Histoire, l’Éclipse et la Fin des Temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastyna



Nombre de messages : 111
Age : 23
Localisation : la ou on a besoin de moi
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Dim 28 Déc - 17:43

c'est parfait bravo cheers

On passe a la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastyna



Nombre de messages : 111
Age : 23
Localisation : la ou on a besoin de moi
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   Dim 28 Déc - 17:46

Citation :
Vie de Christos

Christos, né sous le nom de Jeshua, est le fils de pauvres vagabonds vivant dans la vertu et purs de toute luxure, Giosep et Maria.
Il vit le jour à Bethléem, en Judée, dans une bicoque délabrée, où les habitants apportèrent de quoi améliorer l'ordinaire et rénover la bâtisse, tant la grâce de l'enfant les avait touchés.
En effet, il avait été choisi par Dieu, avant même sa naissance, et alors que ses parents n'étaient pas encore mariés, pour être le Messie, celui qui porterait la parole de Dieu partout et sauverait le peuple de ses péchés en leur enseignant la sagesse d'Aristote.
Mais un jour, Maria se prit de querelle avec la favorite du roi Mistral IV et lui révéla le secret de la naissance de Jeshua. Alors, prévenu par un envoyé de Dieu, ils durent fuir à Chypre pour échapper au massacre des enfants ordonné par le roi qui avait peur pour son trône. Ils ne rentrèrent qu'à la mort de ce dernier et s'installèrent à Nazareth où désormais l'enfant prit le nom de Christos pour n'être pas reconnu.
Parvenu à l'âge d'homme, il quitta ses parents pour parcourir le monde et se mit à prêcher.
Il repoussa toutes les tentations que la Créature sans Nom lui proposa dans le Désert (luxure, orgueil, ...) et bientôt fut accompagné par 12 disciples auxquels il demanda d'abandonner tous leurs biens pour le suivre. Sa sagesse et les miracles qu’il fit attirèrent à lui nombre de gens qui se convertirent.
Parvenu à Jérusalem, il révéla au peuple qu’il était le Messie de la prophétie.
Cependant, trahi par l’apôtre Daju et accusé d’être un élément de désordre dans la cité, il fut traduit devant le procurateur romain, Pierre Ponce, qui, excédé, le condamna à la crucifixion.
Christos conduit sur le lieu du supplice fut insulté, frappé, fouetté, écartelé puis cloué à une croix où il agonisa et rendit l’âme.
Alors les cieux se déchaînèrent, faisant fuir la foule et des anges descendirent des cieux pour emporter le corps de Christos aux yeux de ses disciples.

Ses idées:

- Christos nuança la vision d'Aristote sur le retrait du monde, en ce sens qu'il affirma que l'homme a besoin de temps de repos, d'isolement et de quiètude afin de réfléchir pour mieux apprécier ce qu'apporte la Cité aux humains.
Cependant, le désert reste un lieu dangereux puisque c'est là que la Créature sans Nom essaya de tenter Christos.

- il prêcha l'amour de Dieu, appelant les hommes à la vertu, la justice et la tempérance afin de se protéger de la tentation du péché.

- il enseigna la vertu de la simplicité, appelant ses disciples à négliger les richesses et les ornements de ce monde

- il appela les hommes à la solidarité, non seulement entre eux, mais aussi entre les peuples (« vous devez savoir que toutes les nations ont droit au respect et leur peuple à la liberté et à notre amitié, disait-il »)

- il prêcha pour l’égalité entre les hommes et les femmes (« les hommes comme les femmes sont les enfants de Dieu et en cela, ils sont égaux »)

- il condamna l’esclavage et les salaires de misère (« faire travailler un vagabond à la mine pour moins de dix-sept écus est une honte, même s’il vient d’une autre Cité. Et le faire suer pour moins de dix-huit écus, en le faisant tuer veau, vache, cochon, couvée, est un scandale ! »)

- il invita les hommes à confesser leurs péchés afin de recevoir le pardon et l’amour de Dieu

- il dénonça les mauvais prêtres qui par leur incurie laissaient le peuple sans guide, car c’est par leur faute que prospèrent les cultes païens


La fondation de l’Eglise :

A Jérusalem, il invita tous ceux qui voulaient suivre le chemin tracé par Aristote et par lui-même à former une communauté et fit de l’apôtre Titus son second à la tête de celle-ci.
Il nomma les 11 autres apôtres évêques et leur donna comme mission d’aider Titus à fonder l’Eglise et à diffuser le message de Dieu à travers le monde.

Il institua le baptême, geste qui symboliquement lave le nouveau converti de tous ses péchés, comme signe d’entrée dans l’Eglise.

Il institua aussi la confession, moyen par lequel l’Eglise pardonne ses péchés à celui qui se repend avec sincérité, contre quelque pénitence.

Il fit du mariage un sacrement dispensé pour la vie, avec interdiction de le rompre et interdit aux évêques de pouvoir se marier ni commettre l’acte de chair car il doivent aimer l’Humain et non un humain et se consacrer totalement à Dieu.

Il recommanda aux apôtres de commémorer son sacrifice par le pain et le vin (« Consacrez le pain et le vin de l'amitié, symboles de ma chair et de mon sang »)

Il défendit aux prêtres de l’Eglise d’exercer le métier des armes (« Gracius, si tu veux aussi devenir un de ces bergers qui guidera le troupeau, tu devras laisser choir ton glaive, car les armes sont sources de violence alors que tu auras mission d’enseigner l’amitié et l’amour de Dieu").




Questions :
1) Expliquez avec vos mots 3 des idées de Christos.
2) Qu'est-ce que Christos a défendu aux prêtres et aux Evêques ? Expliquez-le avec vos mots.
3) Comment s'appelle l'Apôtre que Christos a désigné pour fonder l'Eglise ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: salle de l'apotre saint Paulos   

Revenir en haut Aller en bas
 
salle de l'apotre saint Paulos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» choix de la salle
» Salle du trône
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» hommage à michel Corringe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province de Besançon :: Le diocèse de Lausanne :: Le diocèse de Lausanne :: Paroisses :: Paroisse de Grandson-
Sauter vers: