Ici siègent l'Archidiocèse métropolitain de Besançon (paroisses : Dole, Luxeuil, Poligny, Pontarlier et Vesoul)
, les Diocèses suffragants de Lausanne (paroisses : Fribourg, Grandson et Solothurn) et de Toul (paroisses: Epinal,Nancy,Toul,Vaudemont)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Messe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
johnson_de_RK

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 31
Date d'inscription : 05/06/2015

MessageSujet: Messe   Lun 22 Juin - 3:17

Après avoir sonné les cloches, et après quelques minutes d'attente qui lui semblais interminables, il retourna à l'intérieur. Il se signa, alla vers l'autel et pris place devant un lutrin.

Mes amis, Soyez les bienvenus en ce lieu de recueillement et de prières. Aujourd'hui est un grand moment pour tous. Je suis là pour vous accueillir pour un moment de recueillement, de prières et de cérémonies.

Prions ensemble mesdames et messieurs placer vous chacun autour de l'Autel :

Citation :
Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Après avoir prié à attendu que chacun ai prié il commence à lire une lecture du Livre Des Vertus.

Citation :
Chapitre III : La créature.
Un groupe de ces créatures composant la vie décida de parcourir le monde pour découvrir les autres espèces, tant animales que végétales. Tous prirent leurs affaires sur leur dos et parcoururent le monde, poussés par la soif de découverte qui leur avait fait prendre cette décision.

Ils arpentèrent donc le monde. Ils grimpèrent sur des collines verdoyantes et de gigantesques montagnes. Ils traversèrent des ravins, burent dans des rivières, se reposèrent dans des prairies. Ils dégustaient tout ce que la vie avait à donner de plus beau et doux. Ainsi, ils goûtèrent à la saveur du miel et des fruits. Ils s'enivrèrent de la senteur des fleurs. Ils admirèrent les aurores boréales et les arcs-en-ciel.

Dieu, dans son infinie perfection, avait fait de la vie une merveille, un délice pour ceux qui savaient la déguster. Mais toutes les créatures ne savaient pas apprécier ce cadeau à sa juste valeur. Ainsi, le petit groupe fut surpris à chaque fois qu’il rencontra de nouvelles espèces. Chacune d’elles était dotée de talents qui les rendaient uniques. Ainsi, le petit groupe pouvait admirer à quel point Dieu avait doté la vie d’une infinie variété de richesses. Chaque espèce était l’occasion pour chacun d’entre eux d’en admirer les particularités.

Ainsi, ils rencontrèrent des vaches. Celles-ci, broutant placidement l’herbe, donnaient la tétée à leurs petits. Plus loin, ils passèrent près d’une plaine recouverte de blé, ondulant sous la brise, et croisèrent la route de nombreux moutons au doux pelage blanc, qui broutaient eux aussi paisiblement. Continuant de cheminer à travers le monde, ils entendirent le chant joyeux des oiseaux. Levant les yeux au ciel, ils les virent virevolter sous les doux nuages couleur de crème, alors que le ciel d’azur était enluminé par l’astre solaire.

Ils s’arrêtèrent un moment pour déguster des légumes goûteux, rivalisant de formes, de senteurs et de saveurs. Pendant leur repas, ils purent suivre les galopades de plusieurs chevaux dont les crinières volaient au vent. Plus loin, ils s’approchèrent d’un lac et virent des poissons jouer à se poursuivre mutuellement. Non loin du rivage avait pris racine une forêt de gigantesques chênes dont les branches formaient comme un gigantesque dôme de feuilles vertes.

Plus loin, ils virent un champ de maïs dont les épis se gorgeaient de soleil. Quelques cochons s’y trouvaient, en train de s’en nourrir. Mais toutes ces créatures ne surprenaient pas seulement le petit groupe par la variété de leurs natures, mais également par un aspect commun plus troublant.

En effet, toutes avaient comme point commun de se vanter d’être l’espèce préférée de Dieu. Leurs talents étaient la raison qu’ils avançaient tous. Les vaches vantaient leur nombreuse progéniture, les moutons leur laine, les oiseaux leurs ailes, les chevaux leur vitesse, les poissons leur possession des mers, le plus grand territoire du monde, les chênes leur longévité sans égal, le blé, le maïs, les fruits et les légumes leurs goûts et leurs senteurs variés, le cochon sa force.

Je vous invite maintenant à récité notre Credo :




Allé en paix et que le Très-Haut guide vos pas sur le chemin de la vertus…

Amen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chentyt

avatar

Nombre de messages : 180
Age : 26
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 30/12/2014

MessageSujet: Re: Messe   Lun 22 Juin - 5:53

Au son des cloches qui retentissaient dans l'abbaye Monseigneur Chentyt pressa le pas afin de ne pas être en retard pour la première messe que son séminariste allait officier. Elle prit place sur le tout premier banc. A l'annonce de Johnson_de_RK Monseigneur s'approcha. Ils récitèrent à l'unisson le Confiteor.

Je confesse à Dieu tout puissant,
A tous les Saints,
Et à vous aussi, mes amis,
Parce que j'ai beaucoup péché,
En pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints,
Et vous, mes amis,
De prier le Créateur pour moi.
Que le Seigneur nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Amen


Elle écouta la lecture et elle récita le credo.

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

AMEN


La fin de la messe annonçait Monseigneur regagnât sa cellule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Messe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe pour le temps présent: illustrations
» Un pape et une abbesse = euh...une messe?
» 1ère messe à Mauléon
» [RP] Préparation de la Messe du 15/02
» Messe d'une abbesse bien reposée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province de Besançon :: L'archidiocèse de Besançon :: Archidiocèse de Besançon :: Cathédrale métropolitaine :: Cathédrale Saint-André-à-la-croix-encadrée-
Sauter vers: