Ici siègent l'Archidiocèse métropolitain de Besançon (paroisses : Dole, Luxeuil, Poligny, Pontarlier et Vesoul)
, les Diocèses suffragants de Lausanne (paroisses : Fribourg, Grandson et Solothurn) et de Toul (paroisses: Epinal,Nancy,Toul,Vaudemont)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hagiographie de Saint André le Protoklite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nastyna



Nombre de messages : 111
Age : 23
Localisation : la ou on a besoin de moi
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Hagiographie de Saint André le Protoklite   Jeu 1 Jan - 3:33

Citation :
Saint André le Protoklite




I: L'enfance et la jeunesse

André est né à Bethsaïde 6 ans avant la venue de Christos dans une humble famille. Son père était un pêcheur, une activité à laquelle il se consacra avec succès et développa une intelligence remarquable.
L'enfant passa toute sa jeunesse près du lac de sa région natale, et y grandit dans la sagesse et la douceur, chaleureusement entouré par la fausse croyance en plusieurs dieux.

Parfois, et de plus en plus au fil du temps, son cœur s'interrogea, sans le verbaliser, sur sa foi envers ces dieux dont il doutait instinctivement. Pour lui, ils étaient la représentation humaine d'êtres divins, construits sur le modèle des hommes ; ils n'étaient donc pas exemples de vertus.

Un jour, il entendit parler d'événements miraculeux qui se passaient dans la Judée, où semblait être né un prophète. Malheureusement il fut obligé de rester sur les rives du lac.


II: L'Appel

... André, devenu adulte, était à la pêche, comme à l'accoutumée, en compagnie de son frère Simon et d'autres amis.
C'est alors qu'un inconnu vêtu de haillons s'approcha du lac. Sa démarche était sûre : il allait, tel un Saint homme, mais sans les riches ornements de soie et pierres précieuses que revêtaient habituellement les prêtres.

*Qui est cet homme?*
Se demande André, alors que celui-ci l'apostropha doucement :

"- Alors pêcheur,ça mord ?"

"- Oui, ça mord."


Répondit André sans conviction, concentré malgré tout sur son travail.

Son frère et ses amis l'appelèrent pour qu'il continue son labeur.

Mais l'inconnu le regarda gentiment avec insistance et dit :

"- Pêcheur, ici tu vis des moments monotones... Je te regarde depuis quelques jours et je vois un destin plus grand en toi. Ce matin le Très Haut m'a inspiré: ne voudrais-tu pas quitter ce lac pour devenir missionnaire? Suis-moi et tu rencontreras d'autres hommes, donne ta vie pour Dieu.
Je suis Thanos . J'ai vécu avec le Prophète Christos, et je viens vous apporter sa parole, qui est la parole du Dieu Unique"


André sentit son cœur s'épanouir, et, même si l'avenir représentait l'inconnu pour lui, c'est avec une certitude jamais ressentie auparavant qu'il dit à ses amis et à son frère fermement:

"Je vais suivre Thanos et donner/sacrifier ma vie pour le Dieu unique !"

Thanos sourit et demanda :

"Quel est ton nom?"

"- André".

"A partir d'aujourd'hui, tu seras André Protoklite parce que tu es le premier avec qui je partage ma Sainte Mission !"


André embrassa l'Apôtre, et prévint son frère et ses amis inquiets de la tournure des évènements pour leur annoncer simplement :

"- J'ai trouvé mon chemin, je ressens l'Appel du Très Haut".

Il courut à la maison pour rassembler ses affaires et saluer sa famille, et suivit sans remord le sillage de Thanos l'Apôtre.
Ils partirent à l'aube, après que Thanos l'eut baptisé sur les rives du lac. Par la suite, chaque pécheur aimait à se rendre à l'endroit précis où André fut béni. Les poissons y étaient plus gros et plus nombreux.

III: La séparation et l'esclavage

Sur le chemin, Thanos, émerveillé par l'intelligence de son disciple, enseigna à André le message d'Aristote et de Christos.
Un humble pêcheur qui pouvait s'interroger avec tant de subtilité des mystères du Très-Haut était certainement lui-même un de Ses dons!

Et Thanos lui apprit tout ce qu'il pouvait, de sorte qu'André devint l'équivalent d'un guide spirituel, et que nul ne pouvait le détourner de la vraie foi.
Seulement, les jours d'amitié et de coopération entre les deux hommes prirent fin brusquement.
En effet, juste avant d'arriver dans une ville de la région, les deux hommes furent victimes d'une embuscade. Des bandits les séparèrent et enlevèrent André, se contentant du plus fort des deux, pour le vendre comme esclave au port.
Ce fut un marchand grec de Patras, Théognostos, qui l'acheta et André devint cuisinier dès l'aube dans la cambuse d'un bateau pour tout un équipage.
Il ne revit jamais plus Thanos.

IV: La tempête et le premier miracle

André, suivant les préceptes de Thanos ne s'appesantit jamais sur son sort. Il ne maudit jamais non plus le moment qui changea son destin. Il pria longtemps, aussi longtemps que le Tout-Puissant lui permit de le faire. Un jour, une tempête grandiose provoqua le déchainement de l'eau et des vents. Il devenait évident que la coque du bateau de Théognostos, ballotté par les vagues, allait se briser. Le désespoir s'emparait de l'équipage. André éleva la voix, et se mit à prier Aristote et Christos pour le salut de tout l'équipage. A ces mots et voyant le visage illuminé d'André, tout l'équipage le suivit dans sa prière. Et soudain, par enchantement, la mer devint calme, le soleil fit son apparition... Théognostos, impressionné par ce miracle, ordonna la libération immédiate d'André tout en lui adressant quelques mots :

"Salut à toi, ô grand magicien. Mais dis-moi, quels sont tes Dieux qui sont assez puissants pour arrêter la tempête?"

André dit: "Paien, il n'y a qu'un seul Dieu. Celui-ci est notre Père à tous, il est le créateur des éléments et vous avez assisté à sa mansuétude. Aujourd'hui, vous avez priez en son nom et il vous a sauvé. Soyez en reconnaissants, entendez Sa bonne parole."

Suite à ces mots, André accomplit son premier acte en étant invité à convertir tous les galériens. Il finit par devenir l'ami de Theognostos, qui le voulut comme tuteur de ses enfants.

V: La Communauté et les nouveaux voyages

A Patras, la ville natale de Théognostos, André assuma complètement son rôle de tuteur en montrant à ces enfants la lumière de la vraie foi. Il travailla également à la propagation de la doctrine d'Aristote. Avec l'aide de Théognostos, André forma une communauté nombreuse et bien organisée, basée sur le principe de générosité et de partage. Il fut ensuite récompensé de ses efforts par le Pape Titus, qui, apprenant son acte, lui envoya une lettre pleine de gratitude, affirmant qu'il était un pilier de la future Eglise.
Quand Titus envoya sa célèbre lettre à Linus, ce dernier hérita de son message et découvrit la liste des fidèles sur qui il pouvait s'appuyer.

Hagiographie de l'Apôtre Titus, Premier parmi les Apôtres, Père de l’Église:


Citation :
Titus a écrit:

J’écris ce texte de ma prison car je pense que ma mission approche de sa fin.

Je t’écris à toi Linus, mon ami, car je désire que tu poursuives après moi ce que notre sauveur Christos a commencé en Judée et pour lequel il est mort en martyr.

Je ne sais ce que sont devenu les autres apôtres et je te charge de les retrouver et d’organiser la diffusion de la foi et la formation de nos prêtres. Ne cédez pas à la tentation du fer mais ne cherchez pas non plus à mourir inutilement en martyr, car la vie est un cadeau précieux dont le Créateur nous à fait don.

L'Église doit devenir une société visible, qui se reconnaîtra à quatre traits caractéristiques, elle doit être : une, sainte, aristotélicienne, apostolique et indivisible.

Le lien qui relie la divine quintessence pour nous maintenir proche du Créateur n’existe que par Sa volonté et à travers Christos et ses apôtres. Car c’est à nous que ce lien a été premièrement donné; et il sera transmis par l’effet de la charité infinie de Dieu pour ceux qui restent fidèle au message des prophètes.
Le message divin, transmit par les prophètes doit être gardé et préservé par ceux qui seront les évêques parmi les évêques pour qu’il soit impossible à l’Église de Christos d’errer et devenir infidèle au dogme.
Il est nécessaire aussi d’éloigner toutes les autres sociétés qui usurpent le nom d’Église. Car étant conduites par l’esprit de l’hérésie ou de la créature sans nom, elles s'enferment dans de très pernicieuses erreurs, soit au niveau de la doctrine, soit dans ses moeurs.
Toutefois le chemin sera long mais j’ai vu en songe que tu viendras à Rome finir la construction de ce qui deviendra le coeur de notre société, nous qui sommes fidèles à la parole...

Je compte sur toi mon ami, pour continuer la marche que j’ai entrepris avec Kyrène, Calandra, Adonia, Hélène, Ophelia, Uriana, Thanos, Paulos, Nikolos, Samoht et même cet infidèle de Daju...

Le porteur de ce message te remettra aussi un trousseau de clés, l’une d’elle ouvre la crypte où nous nous réunissons en secret, il pourra te guider et te protéger mais restez discrets car, pour l’heure, nos ennemis cherchent à nous faire disparaître. Tu trouveras aussi, dans cette crypte, sept portes dont chacune s’ouvre avec une des clés que je te fait porter. Derrière la septième porte se trouve la liste de nos fidèles les plus sûrs, avec eux tu pourras continuer notre œuvre.


André faisait partie de cette liste, et Linus le nomma, par la suite, évêque du nouveau Diocèse de Patras.


Puis un jour, un bateau amarré à Patras amena des hommes de l'Est qui recherchaient André. A sa rencontre, le commandant dit :

"André, nous sommes des habitants de la Sarmatie. Au cours de nos différents voyages, nous avons entendu parler de votre miracle, de votre sagesse et nous vous demandons de bien vouloir accepter notre invitation afin d'éduquer notre peuple selon les principes du Dieu que vous priez!"

Surpris et heureux à l'idée d'apporter d'autres brebis perdues sous la protection du Très-Haut, André prit congé de la Communauté, de l'ami fidèle et des enfants dont il s'était occupé. Théophylacte, fils de Théognostos, fit le voyage avec lui. Il deviendra par la suite un assistant infatigable d'André.

VI: Dans les terres sarmates

André et Théophylacte se consacrèrent à la prédication dans ces terres barbares, où les hommes vivaient dans l'ignorance et la rudesse. Ils enseignèrent la justice, la générosité, la tempérance et toutes les autres vertus d'Aristote. Ils fondèrent également différentes communautés, pour former les premières base des Églises orientales.
Et puis un jour, les puissants et impitoyables seigneurs locaux décidèrent d'arrêter André avec l'intention de l'exécuter au motif qu'il dénigrait leurs dieux. Le peuple, spontanément et sans crainte, fit de grandes processions aux abords de la prison dans laquelle il était enfermé. Mais rien n'y fit et le tyran campa sur ces positions en maintenant le chef d'accusation. C'est alors qu'une nuit, une grande lumière traversa la cellule d'André et un bel être ailé libéra le prisonnier en l'amenant dans la modeste chapelle construite grâce à la générosité de la population. Lorsque le tyran apprit le ce miracle il accourut en armure complète avec ses hommes de main pour tuer André. Mais l'évêque l'attendait calme et souriant, vêtu d'une chasuble blanche.

"Mon frère, voyez comment le Très Haut m'a protégé. Je ne crains pas les armes de l'homme. Repentez-vous de vos actions, et acceptez le pardon de Notre Père à tous. Vos péchés vous aveuglent, et vos actions ne sont que la maladive inspiration de la Bête Sans Nom."

Il semblait serrer la main du tyran: ses acolytes dans un prodigieux silence restèrent bouche bée. Soudain, il laissa tomber son épée, plongeant vers le sol:

"C'est vrai, j'entends cette voix dans ma tête, la voix de la mort. Aidez-moi, je vous en prie"!

André gagna ainsi son premier duel avec la créature sans nom. En reconnaissance l'ex-tyran construisit une magnifique cathédrale et fit de l'évêque son bras droit. Rien ne pouvait empêcher la conversion de toute l'Europe.

VII: Retour à Patras, puis l'Italie

André, qui avançait en âge, se sentait de plus en plus las, mais son voyage terrestre n'était pas encore terminé. Un message de son ami, Théognostos, le convainquit de retourner à Patras. Il laissa la direction de la communauté à Théophylacte en l'ordonnant évêque, et fit voile vers la Grèce. Après un long voyage, à son arrivée, tout le monde lui souhaita la bienvenue. La communauté avait prospéré et grandit, elle le vénérait comme un saint. L'autre fils de Théognostos, Théodore, fut ordonné et devint à son tour évêque. André décida ensuite de se retirer dans une retraite spirituelle. Une nouvelle demande lui parvint et malgré sa fatigue il rejoignit Sarzana en Italie où avaient lieu de nombreuses persécutions. Son dernier acte allait l'amener vers la voie du martyre.

VIII: Le martyre

Après avoir amarré à Ravenne, André termina le voyage par voie terrestre jusqu'à Sarzana où les gens saluèrent son arrivée avec éloges et couronnes.

"Frères et Sœurs", déclara l'évêque,"je viens vous délivrer de la torture et j'apporte la parole du Très Haut. Mais rappelez-vous, je ne vais pas faire tomber les puissants, je viens les aider pour lutter contre leur ignorance et leurs péchés!"

André fut arrêté et emmené par le Procureur impérial avant même que la foule puisse réagir.

"Alors, vous êtes le chef de ces rebelles, qui se moquent des dieux et refusent d'adorer l'empereur!" lui cria-t-on en crachant sur sa chasuble blanche.

André:"J'apporte la vérité et la paix. Vous n'êtes qu'à la recherche de l'émeute, la guerre, le sang pour servir uniquement vos ambitions et le désir de vos prêtres en rut! Prêtez-moi attention, et éloignez-vous de l'influence du mal!"

Mais cette fois, les oreilles du Procureur restèrent fermées et il lui rit au nez. Les gens pieux de Sarzana et toute la région vinrent rendre hommage au saint homme comme cela s'était produit à Sarmazia. Procuste comença à s'inquiéter au sujet de l'ordre public et interdit les portes de la ville à toute la population qui se regroupait. Ensuite, il se hâta de prononcer la sentence contre André, condamné à la crucifixion. La veille de l'exécution, André commença à prier Dieu pour qu'il chasse la peur de son esprit et lui donne le courage de se tenir comme un vrai martyr de la Foi. Il priait pour que sa mort serve à sceller son témoignage et ses longues années a servir et à propager les paroles d'Aristote et de Christos.
Le jour de la crucifixion, André demanda à ce que sa croix soit érigée en forme de X, car il jugea ne pas être digne d'imiter la mort du Prophète. et c'est en face de tous les citoyens en larmes que l'évêque mourut, sous un ciel nuageux.
Procuste qui avait été ébranlé par le doute toue la nuit vit sa réponse quand une vive lumière traversa les nuages et illumina le pauvre corps crucifié. Une colombe se posa sur la tête d'André et y déposa une plume blanche et une arrête de poisson. Le Procureur, comme frappé, tomba à genoux et déclara :

"J'ai été aveugle! Il était vraiment un saint homme!"

Il ordonna alors d'enterrer le corps à l'endroit même ou fut décidée la construction d'une cathédrale. André en deviendra par la suite le Saint Patron.

Reliques: le corps du saint, le croix du martyre, la lettre de Saint Titus.
Fête patronale: 30 Novembre, en commémoration au martyre
Dictons:
-Les évêques doivent être comme les pêcheurs: humbles, très laborieux, et ils doivent savoir où jeter l'hameçon.
-Il n'y a pas de terre qui ne soit pas prête pour le message de Dieu.
-Ouvre tes yeux! Ce n'est pas vous qui agissez, mais la Créature Sans Nom qui s'est emparée de vous.

Transcrit par Ariberto
Traduit par Dariush
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hagiographie de Saint André le Protoklite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hagiographie de Saint André le Protoklite
» Le mystère de saint André (message de Alain Poupon)
» Hagiographie de Saint Valentin
» [Preches] Hagiographie de Saint Karel (PJ) patron des prêcheurs
» TINA CANICHE CLAIRE 12 ANS URGENT EN BOX (LILLE 59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province de Besançon :: L'archidiocèse de Besançon :: Archidiocèse de Besançon :: Cathédrale métropolitaine :: Cathédrale Saint-André-à-la-croix-encadrée-
Sauter vers: